Critique : Gears of war 2 (jeu vidéo)

(Par Jérémie Bernard)

Quelque deux ans après la révolution Gears of War, les gars de chezEpic games offrent à leur nouvelle légion d’admirateurs la suite de cette sombre trilogie. Le jour de l’émergence est de plus en plus loin, mais l’homme tient toujours son petit bout de Terre, et compte bien mettre fin à cette guerre trop longue une bonne fois pour toutes.

Là où le premier Gears était horrifiant et ténébreux, son ainé est spectaculaire et presque (je dis bien presque) optimiste. Le joueur aura ici la chance de porter une offensive finale (et décisive pour l’humanité) contre la Horde, contre ces saletés de locustes, contre l’abomination affreuse qui sévit sous terre, prête à massacrer vos femmes et vos enfants…

Dans Gears of War 2, vous connaitrez la guerre dans toute sa splendeur. Le début du jeu tend à déstabiliser le porteur de manette, le mettant au sein d’un affrontement beaucoup plus gigantesque que tout ce qui a été vécu lors du premier opus. Rassurez-vous, le tout se rectifie assez vite, dès que la bonne vieille bande de copains (Marcus, Dom, Baird et Cie.) se retrouvent sous terre, dans l’accueillante petite demeure de ces monstres baveux. Le but est de frapper fort et vite, question de mettre fin à cette race qui tente d’exterminer la nôtre. Qui a dit que Gears of War n’était pas une série violente?

Le jeu est en soi tout à fait semblable à son prédécesseur. Les gens de chez Epic ont apporté un gameplay novateur avec cette série, ils ont donc l’intention de l’exploiter à son maximum! Il y a quelques modifications au niveau des armes, mais encore là, rien de bien déstabilisant. Le but est de se concentrer sur l’histoire. Ça rend le tout un peu répétitif, mais si vous aimez le genre, ça ne devrait pas poser problème ! Encore une fois, l’expérience est beaucoup plus jouissive en coopération, toujours disponible en écran partagé (budget budget!).

Je ne vous révélerai rien de l’histoire, mais je peux tout de même vous dire que d’importantes questions seront réglées en cours de route. Comme je l’avais mentionné lors de ma critique précédente, l’univers se terminait alors sur plus d’interrogations que de certitudes. Cette œuvre a le mérite de régler un peu ce problème. En bon milieu de trilogie, beaucoup d’arcs narratifs majeurs auront tout de même encore besoin de quelques éclaircissements!

Pour ce qui est du multijoueur, on passe. À l’époque de la sortie du jeu, les personnages étaient bien trop lents pour rendre l’expérience amusante. Les développeurs ont réglé le problème trop tard (tout le monde était passé à autre chose). Grave leçon pour Epic qui avait au moins fait l’effort d’ajouter du contenu intéressant comme le magnifique mode horde qui ne sera mené à la perfection que lors de Gears of War 3. Plus assumée que le premier opus, cette suite est amusante, mais ne touche absolument pas aux éléments établis auparavant! Aucune surprise, mais quand même quelques pincées de plaisir!

 

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s