Archives de catégorie : Jean-Maxime Touzel

Les albums les plus résonnants de l’été 2014

(Par Jean-Maxime Touzel)

L’été vous manque déjà?  La baisse de température s’accueille aussi bien qu’une gastro en ce début d’automne laissant derrière lui un héritage musical profondément raffiné.  Bien qu’une poignée significative d’albums incroyables aient vu leur sortie en cet été 2014, particulièrement LP1 de FKA twigs et They Want My Soul de Spoon, une sélection modeste d’entre eux ont donné une sonorité particulière, mais surtout unique, à cette saison prônant la festivité et l’exaltation. Cette liste vous présente ces albums dans toute leur excellence, surtout afin de vous faire connaître des titres que vous auriez aimés, mais manqués de trop peu.

Continuer la lecture de Les albums les plus résonnants de l’été 2014

Critique CD : Stal – Gone EP

(Par Jean-Maxime Touzel)

Encore la musique d’aujourd’hui rend hommage à Hurry Up, We’re Dreaming, dernier album du populaire groupe M83.  Certains artistes tels Porter Robinson n’hésitent même pas à afficher l’influence puissante du groupe au sein de leur plus récente sortie.  On peut ainsi affirmer que le groupe est au sommet de son jeu.  Imaginez-vous alors la difficulté de se départir d’un projet musical aussi ambitieux et adoré pour en amorcer un autre sans se faire inévitablement comparer au groupe en question. 

Continuer la lecture de Critique CD : Stal – Gone EP

Pink Floyd détaille la sortie de The Endless River, premier album depuis 20 ans.

(Par Jean-Maxime Touzel)

Nous vous avions promis des informations, les voici : le prochain album de Pink Floyd n’est pas un rêve aussi distant qu’on pourrait se l’imaginer.  Plusieurs informations ont approfondi l’annonce spectaculaire du retour de Pink Floyd après 20 ans d’absence, l’une des plus importantes d’entre elles est la date de sortie de l’album, le 10 novembre.

Continuer la lecture de Pink Floyd détaille la sortie de The Endless River, premier album depuis 20 ans.

Aphex Twin brise le silence avec un nouveau morceau, « minipops 67 [120.2][source field mix] »

(Par Jean-Maxime Touzel)

La nouvelle récente d’une nouvelle sortie d’album par Aphex Twin en fait rêver encore plusieurs.  Rappelons-le, le dernier album du génie de la musique électronique date d’il y a plus de 13 ans, il y a de cela trop longtemps pour que plusieurs connaissent l’importance capitale de Syro, annoncé sur le deepweb avec autant de mystère que d’anticipation.

Continuer la lecture de Aphex Twin brise le silence avec un nouveau morceau, « minipops 67 [120.2] »

Stal, ancien membre de M83, réinterprète Riptide par Vance Joy

(Par Jean-Maxime Touzel)

Vous avez aimé le tout premier single de Vance Joy, Riptide?  Vous êtes bien loin d’être le seul.  Non seulement ce simple morceau l’a propulsé vers une popularité ahurissante, acquise de façon exemplaire, mais il semble convenir au goût de Pierre-Marie Maulini.  Ancien membre de M83, l’artiste arborant le nouveau nom de Stal a publié récemment sa réinterprétation du populaire single de Vance Joy.

Continuer la lecture de Stal, ancien membre de M83, réinterprète Riptide par Vance Joy

Osheaga 2014 : Jour 3

(Par Jean-Maxime Touzel)

Nous étions sensés voir Wake Owl, l’une des meilleures découvertes parmi la liste d’artistes initiale.  Or, le groupe n’aura pu être présent et nous savons devoir commencer par Hey Rosetta!  Leur nom est ridicule, mais nous savions qu’ils performaient d’une façon qui ne l’était pas.  Plusieurs personnes affichent clairement leur enthousiasme, plus qu’à l’habitude.  Il est facile d’observer plusieurs bracelets exclusifs à la journée plutôt qu’à la fin de semaine, encore facile de comprendre que c’est parce qu’on se rue à la présence d’Arctic Monkeys, le groupe qui en fait rêver plus d’un et qui, pour plusieurs, justifie la présence à Osheaga.

Continuer la lecture de Osheaga 2014 : Jour 3

Osheaga 2014 : Jour 2

(Par Jean-Maxime Touzel)

La journée s’amorce en sachant qu’elle risque d’être plus conciliante envers les goûts plus conventionnels de ma copine, sans toutefois ignorer les miens.  Nous sommes arrivés plus tard dans la journée, autant pour dormir que par inutilité d’arriver plus tôt.  Le premier artiste à intéresser l’un de nous deux est le montréalais Kaytranada.

Kaytranada

kaytranada

Nous nous dirigeons à nouveau vers le Piknic Électronik afin de voir, mais aussi découvrir l’artiste en question.  Il adore déjà la foule qui lui fait face et l’interpelle constamment.  Nous lui répondons et répondons à sa musique, jusqu’à ce que le canon à eau jute de façon désagréable sur la foule afin de la rafraîchir.  Ce simple fait nous donne envie de partir et de revenir pour plus tard, entre autres puisque nous avions tous deux envies d’aller voir la performance de Local Natives afin de nous préparer à Volcano Choir, l’un des groupes me faisant le plus saliver.

Local Natives   

Local+NativesLa scène de la Rivière et celle de la Montagne se côtoient et se partagent les artistes les plus populaires et attendus de la journée.  En arrivant aux deux, nous décidons de prendre celle de la droite qui accueillera Volcano Choir, autant pour se préparer que parce qu’elle était complètement vide.  Chose surprenante considérant la popularité des deux scènes.  Ainsi, en première rangée, il n’est possible pour nous de voir The Local Natives qu’au travers deux énormes écrans affichant leur performance.  Cependant, nous sentons tout de même leur énergie, contagieuse, qui accompagne leur musique interprétée de façon excellente.  Aussi peu visible, pourtant inoubliable, il est difficile de ne pas souhaiter les revoir sous un meilleur angle.

Volcano Choir

241013volcanochoirw

Pourtant l’attente en a valu toute la peine du monde.  Mes goûts se partagent plusieurs genres en dichotomie réelle.  Pourtant au travers toute cette complexité se place mon groupe préféré : Bon Iver, qui accompagne à sa discographie deux des meilleurs albums à mon avis jamais créés.  Volcano Choir est un groupe dirigé par Justin Vernon à la tête de Bon Iver.  Inutile de mentionner mon enthousiasme à l’idée de voir le groupe performer en toute première rangée.  C’est Justin Vernon qui semble tout diriger, pourtant celui qui s’exprime le moins : d’un génie particulier, il recalibre le son de son groupe au fur et à mesure qu’il interprète le morceau d’ouverture de son dernier album, Repave, fait des gestuelles aux techniciens de son et aux membres du groupe : tout semble à sa place et joué de façon parfaite au final.  Pourtant c’est le guitariste qui remercie la foule, la dirige vers leurs prochains morceaux, la complimente : Justin Vernon ne fait que glisser un mot de remerciement à la fin du morceau du festival : Byegone.  La foule qui cri son refrain à tue-tête alors que le groupe le cri encore plus fort.  C’est d’assister à un réel moment que d’entendre performer le groupe : Osheaga prend toute sa forme.

Haim

Haim

Est mesurable la qualité d’Osheaga en voyant un groupe aussi puissant que Volcano Choir se faire suivre par le trio Haim, des emblèmes iconiques du rock.  Or le génie du groupe composé de trois sœurs ne s’apprécie complètement qu’en les voyant performer.  Haim est sympathique, talentueux et exalté : la première des trois sœurs chante, joue de la guitare et parfois joue de la batterie (maladroitement, mais le fait tout de même), la seconde s’occupe de la basse alors que la dernière tape sur des tambours.  Mais la façon dont elles le font offre un charme immesurable, mais surtout incomparable.  La bassiste grimace et étire son visage tout au long de la performance alors que la percussionniste danse de façon entrainante alors qu’elle frappe avec violence ses instruments.  La chanteuse, elle, interprète la musique du groupe, déjà là incommensurablement mémorable, de façon unique.  Haim, en studio, est un groupe génial.  Haim, en concert, est un groupe idéal.

Basia Bulat

basia6

Après la performance entraînante d’Haim, tout pourrait sembler timide et non assumé.  Il est ainsi facile de s’imaginer le pire en voyant cette petite artiste que trop peu de gens semble connaître.  La scène accueille trop peu de gens, pourtant rien ne semble déranger l’artiste, un sourire jovial et accueillant tout au long de la performance.  Elle chante avec un plaisir réel qui dore son talent, exprimé au travers plusieurs chansons que toute la petite foule semble connaître, y compris ma copine qui semble y prendre un réel plaisir.  Je le partage de façon surprenante avec elle, même si je connais trop peu l’artiste.  Or, je ne pouvais que penser à ce qui m’attendait, l’artiste qui criait mon nom et qui m’interpellait vers sa scène tant je souhaitais le voir.

Gesaffelstein

mike

Quelle déception réelle.  J’en ai le vomi à la bouche.  Il faut d’abord connaître la réelle cruauté que me présentait le festival bien avant que j’y participe : les trois artistes que je souhaitais le plus voir, Danny Brown, Young & Sick et Gesaffelstein, ont été placés dans l’horaire du festival EXACTEMENT en même temps.  J’ai ainsi choisi Gesaffelstein étant donné la qualité gigantesque de son album.  Rien ne me ravissait plus que l’idée d’entendre Pursuit en spectacle, je ne pouvais ainsi plus attendre malgré la déception.  Rendu à la scène, un affreux spectacle s’amorce.  Un Gesaffelstein confiant et sur de lui-même arrive sur scène, acclamé par la foule et joue un mix d’une heure et demie.  Parmi ce mix, et je tiens à préciser que j’ai cherché du mieux que j’ai pu, il était possible de n’entendre aucune chanson de Gesaffelstein.  Aucune.  L’artiste, avec un registre riche en morceaux incroyables, s’est plutôt attardé à jouer une heure et demie de morceaux d’acid techno inconnus et dépourvu de charme.   Il faut préciser que Gesaffelstein en tant que tel est un DJ incroyable qui mix plusieurs morceaux tel un réel génie.  Or, voir un artiste implique aussi entendre un artiste, l’entendre lui dans ce qui le démarque des autres.  Rien ne réussissait à démarquer Gesaffelstein du lot d’artistes qui auraient pu prendre sa place.  Une boule amère à la gorge, je me précipite en courant vers la scène Verte pour voir quelques brefs instants de Danny Brown, mais il était trop tard.  Danny Brown était parti.  Comme mon enthousiasme.

SBTRKT

sbtrkt-sampha-22h22

Je traine avec moi une déception réelle jusqu’à la prochaine scène, celle qui a réussi à me remonter le moral.  SBTRKT m’apparaissait d’abord comme un producteur très talentueux et avant-gardiste, pourtant m’a au final laissé l’image d’un génie au-dessus d’un art.  Un énorme animal gonflable lévite au-dessus de la scène alors qu’une atmosphère se crée, remplie d’un groupe de gens qui adorent déjà l’artiste.  Un band se place sur la scène et recrée un son unique en son genre lors d’une performance mémorable.  Wildfire débute et tout le monde hurle de plaisir : c’est le morceau que tout le monde attendait.  Il est interprété, retravaillé, remixé, remis à neuf.  Le résultat final est tout simplement brillant.

Métro

Plutôt qu’un goût amer, la journée nous laisse heureux.  Le métro s’évacue de façon rapide et efficace alors que les festivaliers discutent de leur journée remplie d’évènement.  La majorité d’entre eux semble discuter avec plaisir de la performance de Jack White en tête d’affiche, un spectacle que nous souhaitions voir, mais qui s’affronte trop tristement au talent des autres artistes à l’affiche.  Demain risquait de nous obliger à trancher avec une plus grande peine.

Revue de la première journée : http://jestermind.com/2014/08/11/osheaga-2014-jour-1/

Osheaga 2014 : Jour 1

(Par Jean-Maxime Touzel)

Seulement quelques journées plus tard et il reste difficile de ne pas y penser: Osheaga est un festival qui mérite toute sa renommée.  Déclaré comme étant le plus gros festival de musique au Canada, la chose qui impressionne le plus dans ce qui constitue cette fin de semaine de trois jours, c’est la recherche active et profonde des artistes étant en mesure de faire progresser la scène musicale plutôt que de la satisfaire.  Cette année reste la déclaration la plus représentative de la diversité musicale de l’année 2013 comme du début de l’année 2014 : Lorde côtoie Gesaffelstein sur la liste complète d’artistes alors que des rappeurs indépendants tels Joey Bada$$ ne sont ignorés que parce que d’autres artistes aussi géniaux que SBTRKT sont sur scène au même moment.  C’est pourtant plus qu’une poignée de choix déchirants qui forment la qualité incommensurable d’Osheaga 2014 : c’est l’expérience, les gens qui la forment, l’atmosphère effrénée où tout semble se passer au même moment.  C’est une période difficile à oublier, période que je décrirai au travers cet article question de donner goût à tous de célébrer les 10 ans d’Osheaga l’été 2015.

Continuer la lecture de Osheaga 2014 : Jour 1

Pink Floyd annoncent leur premier album en 20 ans

(Par Jean-Maxime Touzel)
Il faut avouer que croire à la fin du groupe Pink Floyd n’était pas une chose totalement folle.  À son actif, il est difficile de voir un autre groupe aussi influant dans le rock, tant bien des albums tels The Wall laissent un héritage progressif psychédélique qui en fait parler plusieurs, même à ce jour.  Or, 20 ans nous écartent de leur tout dernier album : The Division Bell, suscitant le doute réel qu’il serait inutile d’espérer un retour au groupe.
Continuer la lecture de Pink Floyd annoncent leur premier album en 20 ans

Baauer est de retour !

(Par Jean-Maxime Touzel)
À un certain moment de l’année 2013, Baauer n’aurait pas pu être plus présent, qu’il l’ait voulu ou non.  Son single Harlem Shake devenu phénomène pour des raisons aussi étranges que curieuses, Baauer semblait être devenu une sensation non pas pour son talent, mais pour la coïncidence agréable du phénomène Harlem Shake sur Youtube.  Pourtant nous voilà plusieurs mois plus tard et ceux qui admirent Baauer pour son talent à causer l’avancement du trap dans son image ne pourraient mieux savoir que Baauer est silencieux depuis bien trop longtemps.  Jusqu’à maintenant.
Continuer la lecture de Baauer est de retour !

Actualité – Weezer annonce son nouvel album Everything Will Be Alright in the End

(Par Jean-Maxime Touzel)

C’est au travers une série de messages cryptiques que les fans de Weezer se réjouiront : le grand retour de Weezer est enfin arrivé. C’est, après tout, depuis quatre longues années suivant la sortie de l’album Hurley qu’il fût nécessaire d’attendre et d’espérer le retour du groupe. Pourtant, la chose est faite et se traduit au travers des vidéos Youtube, donnant de courts aperçus de l’album ainsi qu’une perspective et une atmosphère plutôt sinistres. Continuer la lecture de Actualité – Weezer annonce son nouvel album Everything Will Be Alright in the End

Actualité – Jessie Ware a publié un nouveau single, Tough Love!

(Par Jean-Maxime Touzel)

Cet évènement saura faire plaisir à toute personne familière avec le talent incommensurable de la chanteuse Jessie Ware, troisième dans le top BBC Sound of 2012, ayant à son actif l’un des albums les plus adorés de l’année 2013, Devotion. Jonglant avec la musique électronique actuelle et la force naturelle du soul, aidée d’une voix surpuissante, Jessie Ware et la sonorité qu’elle adopte semble être le parfait compromis entre le confort et le risque. Continuer la lecture de Actualité – Jessie Ware a publié un nouveau single, Tough Love!

E3 : Nos impressions! (jeux vidéo)

(Une collaboration de plusieurs chroniqueurs)

Début juin est synonyme de chaleur et de journées de plus en plus longues jusqu’au solstice d’été. C’est aussi le mois de l’E3, l’Electronic Entertainment Exposition. Il s’agit ni plus ni moins d’une des plus grandes conférences électroniques mondiales et les Majors du monde vidéoludique s’en servent comme vitrine pour annoncer ce sur quoi ils sont en train de travailler dans le moment. Chez Jestermind, on vous offre notre compte rendu. Continuer la lecture de E3 : Nos impressions! (jeux vidéo)

Jungle publie un aperçu de leur premier album

(Par Jean-Maxime Touzel)

La surprise d’une apparition aussi assumée que celle de Jungle en 2013 en a laissé plusieurs impressionnés.  Leur tout premier EP, The Heat, s’est non seulement hissé très haut dans le Top 50 des Albums et EP en 2013 de Jestermind, mais s’est également déclaré comme l’une des plus grande source de potentiellement venant d’un groupe dont on ne connait si peu l’identité, si peu les idées à venir. Continuer la lecture de Jungle publie un aperçu de leur premier album

Actualité : Nero brise son silence : diffusion de son nouveau projet, Satisfy

(Par Jean-Maxime Touzel)

Toute personne ayant eu la chance d’écouter le tout premier album de Nero, Welcome to Reality, est en mesure de comprendre la gravité d’une nouvelle de la sorte. Légendes du dubstep au travers si peu de sorties, il est facile de s’imaginer qu’après un succès aussi grand, rien ne peut arrêter le trio composé de deux producteurs ainsi que d’une chanteuse. Continuer la lecture de Actualité : Nero brise son silence : diffusion de son nouveau projet, Satisfy

Actualité – Jack White annonce Lazaretto, son deuxième album solo (Musique).

(Par Jean-Maxime Touzel)

Seulement quelques années nous séparent de la fin du groupe The White Stripes. Pourtant son chanteur, Jack White, semble vouloir nous prouver à tout prix son efficacité au travers une carrière prolifique. C’est aujourd’hui d’ailleurs qu’il a su annoncer son second album, Lazaretto, qui semble prendre une direction particulière dans l’étalement de la carrière solo du chanteur en question. Continuer la lecture de Actualité – Jack White annonce Lazaretto, son deuxième album solo (Musique).

Dynasty, l’EP de KOAN Sound, disponible dès aujourd’hui!

(Par Jean-Maxime Touzel)

Une adoration grandissante soutient la scène de la musique électronique. Encore il y a si peu longtemps, l’année 2011 marque l’entrée en scène de façon contributive par Skrillex au travers son EP Scary Monsters And Nice Sprites de façon à donner un nouveau jour à la sonorité synthétique du dubstep : on reconnait désormais la figure comme l’une des figures les plus importantes de la musique populaire. L’année 2011 marque également de façon plus discrète la mise en ligne d’un court EP de seulement quatre chansons qui s’essaient à un aspect sonique tel on avait rarement vu : Max Out EP par le duo britannique KOAN Sound marque un essaie au glitch hop d’une prestance immense. Continuer la lecture de Dynasty, l’EP de KOAN Sound, disponible dès aujourd’hui!

Critique : Funk Files Vol. II par Child in Disguise (CD)

(Par Jean-Maxime Touzel)

La contribution au monde de la musique par Child In Disguise est encore très peu mature, entre autre puisqu’elle a connu ses premiers moments de grandeur seulement en 2013 par l’apparition de son tout premier EP, Funk Files Vol. I. Le titre à lui seul laisse présager un avenir intéressant aux projets de l’artiste, or c’est la qualité de ce court EP de quatre chansons qui accomplit la chose avec une force impressionnante. Le style central à l’ouvrage est clairement illustré et se traduit comme un funk entraînant, presque caricatural des années d’effervescence du genre, pourtant remanié sous une construction semblable au complextro. Il était rare d’observer un style aussi particulier, exercé avec autant de brillance. Continuer la lecture de Critique : Funk Files Vol. II par Child in Disguise (CD)

Actualité – The Black Keys diffuse le premier single de leur tout nouvel album (Musique)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Attendre n’est plus nécessaire : The Black Keys a su soulever le voile sur leur tout nouvel album, intitulé  Turn Blue, suite très attendue de leur dernier projet, El Camino, gagnant de Grammys et louangé par les critiques les plus sévères. Le plaisir qui caractérise si bien le groupe se présente autant avec puissance qu’avec distinction du reste de leur registre, leur formule tâtant désormais les allures d’indie/rock, cependant avec une confiance troublante. Continuer la lecture de Actualité – The Black Keys diffuse le premier single de leur tout nouvel album (Musique)

Critique : Wedding Bells par Cashmere Cat (CD)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Le trap reste un genre qui, dans sa recherche d’identité propre, tend à s’incliner vers un caractère brusque, accaparant.  Peut-être va-t-il de soi qu’on peut ainsi l’appeler immature, si bien qu’il prend trop peu de formes uniques hormis celles qui lui sont associées de façon iconique.  Bien qu’ingénieux, le trap qui prend forme sous la production d’UZ, Baauer, RL Grime ou Bro Safari correspond à une forme qui s’épanouit trop peu lorsqu’il s’affronte à la sonorité méconnaissable d’artistes comme Rustie, Birdy Nam Nam ou encore TNGHT.  Il devient ainsi impressionnant d’assister à la popularité grandissante de Cashmere Cat, artiste français qui sculpte le genre sous une toute nouvelle forme : la délicatesse, ou plutôt la jovialité.  Au travers son premier EP, Mirror Maru, le DJ donne un jour nouveau au trap, revigoré de façon lumineuse.  Sa touche française combine des instruments élégants tels la harpe ou le piano avec l’aspect synthétique d’une basse puissante ou d’un snare percutant.  Wedding Bells EP arrive donc dans la meilleure des optiques, sinon peut-être la pire : guider la finesse déjà coutume de Cashmere Cat vers un encore plus haut niveau de qualité. Continuer la lecture de Critique : Wedding Bells par Cashmere Cat (CD)

Le top 50 musical de 2013 selon Jean-Maxime Touzel (Page 3)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Faire hommage de façon appropriée à l’année 2013 musicalement parlant reste un effort en soi.  Il serait simple d’extrapoler la suffisance d’une sortie d’album par Queens of the Stone Age, Beyonce, Drake, Justin Timberlake, Kanye West ou même Daft Punk pour satisfaire les goûts les plus capricieux et exigeants.  Or, il est à chérir l’année 2013 pour tant d’autres choses qu’y restreindre ses succès à 50 albums ou EPs serait un affront à la qualité musicale dont l’année dernière a su faire part.  Des mentions notables ne peuvent que s’accorder à l’album de Woodkid, The Golden Age, qui n’arrivera pas à atteindre le top 50, mais qui saurait séduire toute personne qui s’est essayé à l’avant-gardisme du mélange orchestral et tribal qu’apporte Yoan Lemoine au sein de son tout premier ensemble musical.  La compilation Feathers par le label de disque Pelican Fly illustre parfaitement la versatilité du trap, qui renaît sous une touche française qui lui va à merveille.  Continuer la lecture de Le top 50 musical de 2013 selon Jean-Maxime Touzel (Page 3)

Actualité : Premier album pour Duck Sauce (Musique)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Peu se rappellent du 7 octobre 2009 et du contenu de sa journée, surtout puisqu’elle date de très longtemps. Or elle marque la diffusion du premier single du duo de DJ, Duck Sauce, aNYway. Depuis ce jour, Duck Sauce, composé d’A-Trak et d’Armand Van Helden étale sa popularité grandissante avec la sortie du populaire single Barbra Streisand. Continuer la lecture de Actualité : Premier album pour Duck Sauce (Musique)

Actualité : KOAN Sound révèle le titre de leur nouvel EP (Musique)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Il reste toujours une grande journée pour la musique électronique lorsqu’un nouvel EP par KOAN Sound est annoncé. Facilement serait-on satisfait de la publication mémorable de leur dernier EP en collaboration avec Asa, Sanctuary EP, autant serait-il surprenant de se rappeler qu’il a fait surface ne serait-ce qu’une demi-année plus tôt.  Malgré tout, le duo de producteur a su donné un titre à son nouveau projet, Dynasty, une illustration rappelant leur excellent EP Max Out, ainsi qu’une date de sortie : le 1er avril. Continuer la lecture de Actualité : KOAN Sound révèle le titre de leur nouvel EP (Musique)

Actualité : Skrillex diffuse Recess (Musique)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Skrillex est certainement devenu fou.  Après un silence trop grand depuis la sortie de son dernier EP, seulement composé de trois chansons originales, c’est en date du 10 mars que l’artiste met fin à ce silence.  Il aurait été simple de discuter d’informations liées à l’album, pourtant l’attente se serait vue trop décevante : Sonny Moore a su diffuser non seulement le titre, la date de sortie et l’illustration de l’album, mais aussi chacune des chansons en intégralité au travers une application triviale d’un jeu mobile. Continuer la lecture de Actualité : Skrillex diffuse Recess (Musique)

Actualité : Nouveau simple de Coldplay (Musique)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Le 25 février est une journée qui saura plaire à beaucoup.  Trois années pourraient apparaître comme un délai douloureux pour ceux habitués au caractère prolifique des artistes plus populaires.  C’est pourtant le nombre d’année régulier qu’il faut attendre avant de voir la sortie d’un nouvel album de Coldplay, leur nouveau single, Midnight, en est le premier manifeste. Continuer la lecture de Actualité : Nouveau simple de Coldplay (Musique)

Critique : Post-Tropical – James Vincent McMorrow (CD)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Un débat contemporain survient couramment lorsqu’il est question de la production musicale : un artiste devrait-il composer sa musique en fonction des goûts de son public, après l’avoir acquis, où devrait-il composer en fonction de ses goûts, en espérant qu’on les comprenne?  La première considération s’assure d’un suivi généreux envers les adorateurs d’un artiste, qui s’attendent à un résultat similaire à la satisfaction déjà ressentie auparavant.  L’autre option devient un risque impressionnant lorsqu’il est pris en compte l’appréciation de son ensemble final.  Or, le choix le moins avant-gardiste devient le plus garant de succès, en particulier selon plusieurs artistes se voyant répéter la même formule musicale en espérant une surprise nouvelle. Continuer la lecture de Critique : Post-Tropical – James Vincent McMorrow (CD)

Actualité : Lemaitre sort un nouveau simple demain (Musique)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Un duo de DJ norvégien trop peu connu s’annonce peut-être comme une grande découverte en devenir pour beaucoup cette année. Ailleurs qu’en Europe, une trop infime partie des adorateurs de la musique électronique sont en mesure de témoigner du talent précaire de Ketil Jansen et d’Ulrik Denizou, influencées notablement par Daft Punk, Noisia, Phoenix et Justice.  Pourtant, le registre d’EP publiés jusqu’à ce jour par Lemaitre révèle un génie incomparable qui frôle le perfectionnisme : The Friendly Sound, suivie de la suite des trois EP Relativity forment l’une des suites musicales les plus réussies dans le nu-disco. Continuer la lecture de Actualité : Lemaitre sort un nouveau simple demain (Musique)

Oscars 2014 : les prévisions de vos chroniqueurs

(Article collectif)

Les Oscars 2014: Les prédictions des pros de Jestermind

La remise des Oscars est un évènement majeur à chaque année. Des centaines de millions de personnes à travers le monde regardent la remise de prix la plus prestigieuse du septième art. Comme vous le savez, plusieurs chroniqueurs chez Jestermind raffolent de cinéma. C’est pourquoi nous avons humblement décidé de vous offrir nos coups de coeurs et nos prédictions en vue du gala de ce dimanche. Bonne lecture!
Continuer la lecture de Oscars 2014 : les prévisions de vos chroniqueurs

Top 100 des chansons de l’année 2013

(Par Jean-Maxime Touzel)

L’impression laissée par l’aspect musical de l’année 2013 est d’une impressionnante portée.  Tant bien on discute trop souvent des meilleurs albums de l’année pour qualifier sa préséance artistique sur celle des années précédentes, il en est de cette liste d’un tout autre hommage, autant sinon plus important que les autres : une compilation des cent meilleures chansons de l’année. Cela devient une tâche ardue, non de par son amplitude, mais par sa constitution qui, du mieux qu’elle le peut, tend à rendre hommage à bien plus de nouveaux artistes n’ayant pu sortir autre chose que des morceaux singuliers. Vous verrez ainsi naître un visage trop peu connu de la musique d’aujourd’hui, celui de l’artiste qui s’essaie au succès, à l’accession à la popularité, ou même celui qui l’attend tout simplement. Chacune des chansons ici présentes ne peut, cependant, qu’être qualifiée d’exemplaire, de preuve d’un talent qui s’exprime trop difficilement par des mots, et trop aisément par l’écoute du morceau, tout simplement. Continuer la lecture de Top 100 des chansons de l’année 2013

Le top 50 musical de 2013 selon Jean-Maxime Touzel (Page 2)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Faire hommage de façon appropriée à l’année 2013 musicalement parlant reste un effort en soi.  Il serait simple d’extrapoler la suffisance d’une sortie d’album par Queens of the Stone Age, Beyonce, Drake, Justin Timberlake, Kanye West ou même Daft Punk pour satisfaire les goûts les plus capricieux et exigeants.  Or, il est à chérir l’année 2013 pour tant d’autres choses qu’y restreindre ses succès à 50 albums ou EPs serait un affront à la qualité musicale dont l’année dernière a su faire part.  Des mentions notables ne peuvent que s’accorder à l’album de Woodkid, The Golden Age, qui n’arrivera pas à atteindre le top 50, mais qui saurait séduire toute personne qui s’est essayé à l’avant-gardisme du mélange orchestral et tribal qu’apporte Yoan Lemoine au sein de son tout premier ensemble musical.  Continuer la lecture de Le top 50 musical de 2013 selon Jean-Maxime Touzel (Page 2)

Actualité : Pharrell annonce son nouvel album solo ( G I R L ) !

(Par Jean-Maxime Touzel)

Ce dernier comprendra plusieurs collaborations, notamment Daft Punk, Justin Timberlake et Alicia Keys. Continuer la lecture de Actualité : Pharrell annonce son nouvel album solo ( G I R L ) !

Grammy Awards 2014 – « Music is dead special edition »

(Par Jean-Maxime Touzel)

Inutile de nier la maladresse derrière un phénomène aussi notable que celui des Grammys, précisément ses nominations.  La félonie musicale que constitue la liste des gagnants autant que celle des perdants ne se mesure que par le nombre exagéré de victoires par Macklemore, gagnant de quatre grammys, et le nombre trop infime de celles par Kanye West, nominé dans seulement deux catégories dont il fut perdant. Continuer la lecture de Grammy Awards 2014 – « Music is dead special edition »

Le top 50 musical de 2013 selon Jean-Maxime Touzel (Page 1)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Faire hommage de façon appropriée à l’année 2013 musicalement parlant reste un effort en soi.  Il serait simple d’extrapoler la suffisance d’une sortie d’album par Queens of the Stone Age, Beyonce, Drake, Justin Timberlake, Kanye West ou même Daft Punk pour satisfaire les goûts les plus capricieux et exigeants.  Or, il est à chérir l’année 2013 pour tant d’autres choses qu’y restreindre ses succès à 50 albums ou EPs serait un affront à la qualité musicale dont l’année dernière a su faire part.  Des mentions notables ne peuvent que s’accorder à l’album de Woodkid, The Golden Age, qui n’arrivera pas à atteindre le top 50, mais qui saurait séduire toute personne qui s’est essayé à l’avant-gardisme du mélange orchestral et tribal qu’apporte Yoan Lemoine au sein de son tout premier ensemble musical.  La compilation Feathers par le label de disque Pelican Fly illustre parfaitement la versatilité du trap, qui renaît sous une touche française qui lui va à merveille.  Le dernier EP de Phonat, Identity Theft, comprend le minimalisme d’une tout autre manière : chacun des synthétiseurs au sein de ses morceaux semble exister pour une raison uniforme, celle de créer une ambiance unique et envoutante.  Opiuo, au travers la troisième partie de son EP Butternut Slap, redéfini les limites du funk, par l’exécution d’un glitch-hop si réussi qu’il arrive à donner un naturel imposant au genre.  Finalement, le premier album de Daughter donne raison au fanatisme important attribué au groupe qui crée un son qui lui est propre et qui se comprend avec facilité déconcertante. Continuer la lecture de Le top 50 musical de 2013 selon Jean-Maxime Touzel (Page 1)

Critique : Phuture doom – Phuture doom (CD)

(Par Jean-Maxime Touzel)

Le métal et l’EDM ne sont plus une dichotomie.  Peut-être ne l’ont-ils jamais été, surtout en voyant les racines musicales d’artistes populaires dans le monde du dubstep comme Bassnectarou Skrillex, celui-ci ayant été, à priori, connu comme étant le chanteur du groupe From First To Last.  Notons également l’effort important du groupe Korn de concilier le dubstep avec le métaldans son album The Path of Totality, sujet aux collaborations significatives du groupe avec des artistes tels Kill The Noise, Feed Me, Datsik, Excision et Noisia, importants à l’évolution de la scène de l’EDM au fil des dernières années. Continuer la lecture de Critique : Phuture doom – Phuture doom (CD)