Archives de catégorie : Martin Gioffre

TED talks : le trafic animal au Brésil

(Par Martin Gioffre)

Les TED Talks, un ensemble de conférences organisées par une fondation à but non-lucratif, ont été créés en en 1984. Supposée au départ n’être qu’une seule conférence orientée sur « Technology, Entertainment, Design », cette initiative est devenue annuelle à partir de 1990. Son slogan est « Ideas worth spreading », des idées qui valent la peine d’être entendues. Plusieurs dérivés de TED existent : TEDx, TEDWomen et TEDMED. Continuer la lecture de TED talks : le trafic animal au Brésil

Univers, édition #6 : La comète ISON, de l’eau dans l’atmosphère d’exoplanètes et la planète qui ne devrait pas être là.

(Par Martin Gioffre)

Avec l’objectif d’en savoir toujours plus sur le monde qui nous entoure, l’être humain cherche de nouvelles façons de voir plus loin que ce que ses yeux lui permettent de voir. Il essaie de comprendre plus loin que ce que son cerveau lui permet de concevoir. Il a soif de connaissances, il veut tout connaître, de l’infiniment petit à… l’infiniment grand. Continuer la lecture de Univers, édition #6 : La comète ISON, de l’eau dans l’atmosphère d’exoplanètes et la planète qui ne devrait pas être là.

Univers, édition #5 : la formation des étoiles (3e partie)

(Par Martin Gioffre)

Avec l’objectif d’en savoir toujours plus sur le monde qui nous entoure, l’être humain cherche de nouvelles façons de voir plus loin que ce que ses yeux lui permettent de voir. Il essaie de comprendre plus loin que ce que son cerveau lui permet de concevoir. Il a soif de connaissances, il veut tout connaître, de l’infiniment petit à… l’infiniment grand. Continuer la lecture de Univers, édition #5 : la formation des étoiles (3e partie)

TED talks : pourquoi 30 ans n’est pas le nouveau 20 ans?

(Par Martin Gioffre)

Les TED Talks, un ensemble de conférences organisées par une fondation à but non-lucratif, ont été créés en en 1984. Supposée au départ n’être qu’une seule conférence orientée sur « Technology, Entertainment, Design », cette initiative est devenue annuelle à partir de 1990. Son slogan est « Ideas worth spreading », des idées qui valent la peine d’être entendues. Plusieurs dérivés de TED existent : TEDx, TEDWomen et TEDMED. Continuer la lecture de TED talks : pourquoi 30 ans n’est pas le nouveau 20 ans?

Univers, édition #4 : la formation des étoiles (partie 2)

(Par Martin Gioffre)

Avec l’objectif d’en savoir toujours plus sur le monde qui nous entoure, l’être humain cherche de nouvelles façons de voir plus loin que ce que ses yeux lui permettent de voir. Il essaie de comprendre plus loin que ce que son cerveau lui permet de concevoir. Il a soif de connaissances, il veut tout connaître, de l’infiniment petit à… l’infiniment grand. Continuer la lecture de Univers, édition #4 : la formation des étoiles (partie 2)

TED talks : Lizzie Velasquez

(Par Martin Gioffre)

Les TED Talks, un ensemble de conférences organisées par une fondation à but non-lucratif, ont été créés en en 1984. Supposée au départ n’être qu’une seule conférence orientée sur « Technology, Entertainment, Design », cette initiative est devenue annuelle à partir de 1990. Son slogan est « Ideas worth spreading », des idées qui valent la peine d’être entendues. Plusieurs dérivés de TED existent : TEDx, TEDWomen et TEDMED. Continuer la lecture de TED talks : Lizzie Velasquez

Univers, édition #3 : La formation des étoiles (Partie 1)

(Par Martin Gioffre)

Avec l’objectif d’en savoir toujours plus sur le monde qui nous entoure, l’être humain cherche de nouvelles façons de voir plus loin que ce que ses yeux lui permettent de voir. Il essaie de comprendre plus loin que ce que son cerveau lui permet de concevoir. Il a soif de connaissances, il veut tout connaître, de l’infiniment petit à… l’infiniment grand. Continuer la lecture de Univers, édition #3 : La formation des étoiles (Partie 1)

Univers, édition #2 : L’Âge des Ténèbres

(Par Martin Gioffre)

Avec l’objectif d’en savoir toujours plus sur le monde qui nous entoure, l’être humain cherche de nouvelles façons de voir plus loin que ce que ses yeux lui permettent de voir. Il essaie de comprendre plus loin que ce que son cerveau lui permet de concevoir. Il a soif de connaissances, il veut tout connaître, de l’infiniment petit à… l’infiniment grand. Continuer la lecture de Univers, édition #2 : L’Âge des Ténèbres

Univers, édition #1

(Par Martin Gioffre)

Avec l’objectif d’en savoir toujours plus sur le monde qui nous entoure, l’être humain cherche de nouvelles façons de voir plus loin que ce que ses yeux lui permettent de voir. Il essaie de comprendre plus loin que ce que son cerveau lui permet de concevoir. Il a soif de connaissances, il veut tout connaître, de l’infiniment petit à… l’infiniment grand. Continuer la lecture de Univers, édition #1

Google VS le vieillissement

(Par Martin Gioffre)

Larry Page, un des cofondateurs de l’entreprise Google, a annoncé aujourd’hui la création de Calico (CAlifornia LIfe COmpany), une nouvelle entité qui vouera toutes ses opérations à essayer de combattre le vieillissement et les maladies entraînées par celui-ci. Continuer la lecture de Google VS le vieillissement

Stargate : un reboot de la franchise?

(Par Martin Gioffre)

Selon les dernières rumeurs circulant sur internet, un redémarrage de l’immense franchise Stargate serait à l’étude. Après avoir débuté avec un film, en 1994, une franchise est rapidement née après avoir vu et reconnu le potentiel infini qu’un tel monde ouvrait. Continuer la lecture de Stargate : un reboot de la franchise?

Critique : L’université des monstres (film)

(Par Martin Gioffre)

Qui n’a pas vu le premier Monster Inc? La grandiose aventure de Mike Wazowski et Jack Sullivan ? Ceci est la préquelle. L’avant-histoire. Le début. Les études pour devenir faiseur de peur (ma médiocre traduction du terme Scarer, vu que j’ai oublié le terme utilisé dans le film). Ici, il est question des difficultés sociales et techniques de Mike ainsi que des problèmes académiques de Jack malgré sa popularité. Ils devront traverser des épreuves qu’ils pensent insurmontables et devront apprendre à travailler en équipe pour « survivre » dans l’arène universitaire. Continuer la lecture de Critique : L’université des monstres (film)

Critique : Le justicier masqué (film)

(Par Martin Gioffre)

Johnny Depp et Jack Sparrow sont la même personne. Ou du moins, il semble difficile de sortir le Sparrow du Depp, puisqu’ils semblent si intimement liés. Il ne faut pas se leurrer, le personnage reste drôle ! Mais Johnny (on s’appelle par nos prénoms, lui et moi) semble avoir de la difficulté à se réinventer avec ce Western comique. Il semble aussi très difficile pour lui de se séparer d’Helena Bonham Carter. Johnny Depp reste malgré tout le maître incontesté du déguisement : il peut prendre n’importe quel costume et le porter comme un gant. Il s’y adapte, s’y mêle, prend sa forme. Continuer la lecture de Critique : Le justicier masqué (film)

Critique : Dan Brown – Forteresse digitale (roman)

(Par Martin Gioffre)

Forteresse Digitale est le premier roman écrit par Dan Brown, auteur du roman à succès The Da Vinci Code ayant donné naissance au film éponyme. On y parle, comme dans chaque œuvre de M. Brown, de mystères, d’énigmes, de complots, de machinations, de trahisons… Dans Forteresse Digitale, le thème principal est la cryptographie, le langage codé et les virus informatiques. Continuer la lecture de Critique : Dan Brown – Forteresse digitale (roman)

Critique : Plague inc. (jeu vidéo)

(Par Martin Gioffre)

Qui n’a jamais rêvé d’anéantir la race humaine au grand complet avec une maladie ? Ah ? Pas vous ? Comment ça je suis un psychopathe ? Bon. N’empêche que le concept est très populaire depuis quelques années. La tradition entamée avec les hordes de zombies se poursuit maintenant avec diverses maladies et virus. Plague Inc. est disponible sur l’App Store d’iOS ainsi que sur le Google Play d’Android pour la modique somme de $0.99. D’autres contenus téléchargeables existent pour prolonger la durée de vie du jeu, moyennant quelques deniers. Continuer la lecture de Critique : Plague inc. (jeu vidéo)

Critique : Simcity social (jeu vidéo)

(Par Martin Gioffre)

Tout comme son nom l’indique, SimCity Social est un jeu social, c’est-à-dire un jeu d’entraide dans lequel on doit souvent interagir avec ses amis Facebook pour pouvoir obtenir des objets rares plus rapidement. Certains d’entre vous se souviendront de la vieille franchise SimCity : la recette a peu changé, ce qui est, à mon avis, une excellente chose. On ne change pas trop une recette gagnante! Continuer la lecture de Critique : Simcity social (jeu vidéo)

Critique : House of cards (Télésérie)

(Par Martin Gioffre)

House of Cards est une série originale de Netflix, le groupe Internet de diffusion de contenu vidéo par streaming. Lorsque Netflix a annoncé cette première saison dotée d’un budget incroyable de 100 millions de dollars, c’était un puissant coup porté aux géants de la diffusion aux États-Unis et partout dans le monde où Netflix est disponible. Pourquoi ? Parce que Netflix offre un abonnement mensuel à tout son catalogue, dans une multitude de pays pour la somme modique de 7.99$ par mois seulement. Visionnement illimité, disponible sur PC, consoles de jeu, platines DVD et Blu-ray, téléviseurs intelligents, téléphones intelligents… En bref, Netflix est accessible de partout tant qu’une connexion internet est disponible. Ceci est un Game Changer  pour tous les réseaux de distribution de contenu visuel. Continuer la lecture de Critique : House of cards (Télésérie)

Critique : Hemlock grove (Télésérie)

(Par Martin Gioffre)

Netflix s’annonce comme un grand producteur de contenu vidéo grâce à son équipe dévouée, son centre névralgique totalement concentré sur le téléspectateur et sur sa qualité de son et image. Car oui, c’est possible, même en streaming. Je vous rappelle que Netflix est un service en ligne proposant des séries télé, des films et toutes sortes de documentaires et spectacles en ligne. On y trouve du contenu très vieux tout comme du récent, et, plus récemment encore, les deux séries originales produites par Netflix (et seulement disponibles sur netflix.com). Un mois d’essai est offert gratuitement pour vous familiariser avec ce service de plus en plus populaire ! 7.99$ par mois par la suite. Continuer la lecture de Critique : Hemlock grove (Télésérie)

Critique : 19-2 (Télésérie)

(Par Martin Gioffre)

Vous avez tous entendu parler de 19-2. Que ce soit à cause d’un épisode particulièrement dangereux dont on a parlé dans les médias (fusillade dans une école secondaire) ou par les hasards d’une conversation entre amis ou collègues de travail, il est quasiment impossible de ne pas avoir entendu dire « 19-2 » au Québec. Pour les non-initiés, il s’agit d’une série policière basée autour des personnages de Chartier et Berrof (respectivement Claude Legault et Réal Bossé),  deux policiers du SPVM, au gré de leurs journées de travail. Continuer la lecture de Critique : 19-2 (Télésérie)

Critique : Argo (film)

(Par Martin Gioffre)

Argo ramène un lot de critique et de gronde avec lui. Un océan de merde et de controverse. En effet, au tout début du film, on peut voir la mention « basé sur des faits réels » alors qu’il aurait plutôt fallu écrire « inspiré de faits réels » (c’est bien comme cela, Geneviève ?). Bon. Il faut dire que la frontière est mince entre les deux énoncés et je crois sincèrement qu’il faut savoir faire la juste part des choses. Dès l’entrée de jeu, il me semble que l’on voit clairement que la révolte quasi instantanée en Iran est causée par les actions des États-Unis au travers de vidéos et d’images d’époque, bien réelles (et pixellisées, mais quelle horreur !). Il n’y a aucun doute là-dessus : les Américains se sont mis dans la merde eux-mêmes, et ils ont morflé sévère. Surtout les petits gars de l’ambassade. Six d’entre eux ont réussi à s’enfuir, et on doit aller les sauver. En faisant un film. Si si. Continuer la lecture de Critique : Argo (film)

Critique : Astérix et Obélix au service de sa majesté (film)

(Par Martin Gioffre)

C’est en 50 avant Jules César (si si) que Jules (permettez que je l’appelle par son petit nom) décide d’agrandir son empire en s’attaquant à la grande Britannia et sa reine. Le dernier village qui résiste toujours à l’envahisseur, Londinium, envoie alors Jolitorax, cousin d’Astérix le Gaulois, quérir ce dernier en Armorique pour aider son peuple à vaincre les Romains. Il est bien connu que les irréductibles Gaulois arrivent à tenir tête à l’Empire romain depuis toujours grâce à leur « magique potion » (lire avec un léger accent anglais). Continuer la lecture de Critique : Astérix et Obélix au service de sa majesté (film)

Critique : Le bon côté des choses (film)

(Par Martin Gioffre)

Après un séjour en institution pour le traitement des maladies mentales, Pat (Bradley Cooper) retourne vivre avec ses parents et essaie de retrouver son ex-femme. Mais il y a cette foutue injonction… Après avoir été surprise en train de tromper son mari, et que Pat ait salué le nouveau venu avec toute la force de son être, Nikki s’est divorcée de Pat et a demandé une injonction contre lui. Pas le droit de s’approcher à moins de 500 pieds (je crois que ça fait 4 kilogrammes en système métrique. Ou 22 degrés Celsius. Ou 15 kilomètres/heure.). Continuer la lecture de Critique : Le bon côté des choses (film)

Critique : Lincoln (film)

(Par Martin Gioffre)

Voici l’œuvre cinématographique qui aurait dû gagner, selon moi, l’oscar du meilleur film pour la cérémonie de 2012. Mais les juges ont décidé de nommer Argo gagnant à la place. Pourquoi  est-ce mon choix? Pour l’authenticité ; Argo étant inspiré de faits vécus (saupoudrés de sauce blockbuster) et Lincoln étant une biographie de la vie d’un des hommes les plus importants de l’Histoire avec un grand H, le choix était facile pour moi. Malgré tout, le film qui nous intéresse a quand même été remercié avec deux oscars bien réels. Continuer la lecture de Critique : Lincoln (film)

Critique : Oz le magnifique (film)

(Par Martin Gioffre)

« Le monde qui nous est connu. L’histoire qui ne l’est pas. »

Nous sommes en 1905. Les scènes sont filmées en noir et blanc. Un prestidigitateur Casanova (James Franco) du nom d’Oz le Magnifique se retrouve dans le pétrin et doit à tout prix s’enfuir. Il embarque dans un ballon à air chaud et se trouve empêtré dans les violents vents (et projectiles dangereux) d’une tornade. Celle-ci le propulse au-dessus des nuages et jusqu’à des contrées colorées et étranges où il fera la rencontre d’une belle jeune femme (Mila Kunis) qui tombera amoureuse de lui. Continuer la lecture de Critique : Oz le magnifique (film)

Critique : Zombie malgré lui (film)

(Par Martin Gioffre)

Et si on se retrouvait brusquement du côté des zombies ? Car c’est bien le cas ici, le personnage principal du film étant un mort-vivant ! Le concept est déjà loufoque, mais ce n’est pas fini. Cette comédie romantique d’horreur (si si) raconte l’histoire unique de la rencontre entre R(oméo) et Julie(tte). Pas si unique en fait. Quoi de plus normal que de rencontrer sa future petite amie en mangeant le cerveau de son actuel petit ami ? Les balles sifflantes, les odeurs de corps pourrissants ainsi que la gelée grise volant dans tous les sens eurent bientôt raison d’eux : c’était le coup de foudre. Sauf que… le papa de la demoiselle n’allait peut-être pas aimer l’idée d’avoir un zombie comme gendre… Continuer la lecture de Critique : Zombie malgré lui (film)

Critique : Mobiliz (assurance automobile)

(Par Martin Gioffre)

Vous faites-vous généralement étouffer par votre prime d’assurance auto ? Avez-vous l’impression qu’on dérobe votre compte en banque sous prétexte que vous avez moins de 25 ans, et encore plus si vous êtes un homme ? Il y a maintenant une solution de rechange qui est particulièrement intéressante et… économique. Mobiliz vise une clientèle jeune et dangereuse : les 18-24 ans. Vous. Continuer la lecture de Critique : Mobiliz (assurance automobile)