Archives de catégorie : Francis Méthot

Nouveau Podcast!

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Marc-Olivier Lalonde, Pascal Provost et Francis Méthot se sont réunis afin de vous présenter leur tout nouveau podcast : Les Protagonistes (Pas Très) Silencieux! Si vous aimez leurs articles, vous aimerez aussi les entendre discuter de l’actualité des jeux et des dernières sorties à chaque semaine. Des invités se joindront à eux à l’occasion. Continuer la lecture de Nouveau Podcast!

Advertisements

Angry Video Game Nerd : The Movie (critique)

(Par Francis Méthot)

Avec plusieurs années de gaming et de filmographie d’horreur derrière lui, James Rolfe, cinéaste amateur et critique de culture populaire, nous à offert il y a quelque temps un hommage digne de son œuvre complètement disjonctée. Avec un exercice de style à la hauteur de nos attentes, le jeune homme nous livre son plus beau cadeau et une de ses meilleures critiques à ce jour. Continuer la lecture de Angry Video Game Nerd : The Movie (critique)

Papa Cassette vous attend!

(Par Francis Méthot)

Il n’y a pas très longtemps, j’ai fait une découverte extraordinaire dans le monde des jeux occasions. Or, de nos jours, un boom économique au sein du rétrogaming est en train de se dérouler. Nous voyons apparaître bien des marchés. Grâce à plusieurs contacts, j’ai découvert une perle rare. En effet, Dominic Bourret alias Papa Cassette, nous propose un inventaire immense accompagné d’une vaste connaissance de jeux rétro. Principalement axé sur les 2e, 3e et 4e générations de consoles, son magasin nous offre pleins d’offres à prix raisonnables. Étant moi-même un collectionneur, j’apprécie la qualité des jeux offerts.

Continuer la lecture de Papa Cassette vous attend!

Critique cinéma : The Amazing Spider-Man 2

(Par Francis Méthot)

Qu’ont en commun l’électricité, la génétique, une graduation et Oscorp? Tout simplement : The Amazing Spider-Man 2. Eh oui, nous commençons l’été avec ce gros blockbuster de Sony Pictures qui poursuit les tumultueuses aventures de Peter Parker et Spider-Man. Quelque temps après la fin de Amazing Spider-Man, Peter et Gwen terminent leur école secondaire et se lancent sur le marché des adultes. Peter est toujours Spider-Man et est toujours en couple avec la protagoniste principale. Cette union ne durera pas longtemps, puisqu’elle ne peut plus supporter de le voir en Spider-Man. Énorme crise existentielle dans la vie de Peter Parker. Pendant ce temps, à Oscorp, Norman Osborn, fondateur, physicien, actionnaire et propriétaire se meurt. Il ramène à lui son fils Harry pour lui léguer sa compagnie, lequel se retrouve rempli de haine face à son père. Toute sa jeunesse Norman l’a ignoré et envoyé dans un centre scolaire lointain, perdant tous ses amis, MAIS tout cela dans le but de pouvoir se concentrer à lui assurer un futur. Continuer la lecture de Critique cinéma : The Amazing Spider-Man 2

GAME OVER 2013 : les meilleurs jeux de l’année

(Par auteurs variés)

L’année 2013 maintenant derrière nous, le moment est venu d’en faire une rétrospective. En matière de jeu vidéo, ce fut une année des plus chargées. Outre le décès de l’ancien président de Nintendo, Hiroshi Yamauchi, de l’annonce de la Steam Machine, de la faillite de THQ et la sortie de la Playstation 4 et la Xbox One, cette année fut également marquée par une offre remarquable en terme de jeux. Afin de départager tout ceci, six rédacteurs de JesterMind vous offrent une sélection de leurs jeux favoris de l’année. En espérant que 2014 soit aussi riche que celle-ci! Continuer la lecture de GAME OVER 2013 : les meilleurs jeux de l’année

Critique : The legend of zelda – A link between worlds (jeu vidéo)

(Par Francis Méthot)

Nous sommes en 1991. La guerre des jeux vidéo fait rage. D’un côté nous avons la consoleSNES (Super Nintendo Entertainment System) et ses mascottes (Mario, Donkey Kong, Link, Samus, etc.), de l’autrem nous retrouvons la Sega Genesis avec ses icônes de l’époque (Sonic, Alex Kidd). La compagnie Nintendo lance alors le 21 novembre de cette année-là une nouvelle entrée dans la franchise de Zelda : The Legend of Zelda : A Link to the Past. Tout comme son ancêtre (The Legend of Zelda, 1986), le jeu nous offre une perspective « vue du dessus » nous permettant de voir le jeu de façon omnisciente. Encore une fois, le jeu nous amène dans le monde fictif d’Hyrule où Ganon, le prince des ténèbres, désire conquérir le monde. Par le biais de son bras droit, le sorcier Agahnim, il va enlever les sept descendants des sages de la période de grands troubles. Durant cette période, Ganon (alors connue sous le nom de Ganondorf) disparut dans les terres sacrées et mit la main sur le pouvoir des dieux, la Triforce. Alors, les sept sages scellèrent l’accès au monde de la Triforce. Continuer la lecture de Critique : The legend of zelda – A link between worlds (jeu vidéo)

Critique : Injustice – Gods among us (jeu vidéo)

(Par Francis Méthot)

Le monde de la bande dessinée est un endroit magique où nous pouvons découvrir des héros et des vilains qui vont nous faire vivre des émotions fortes. L’univers des jeux vidéo résulte souvent de la même combinaison; une immersion complète au sein d’un endroit merveilleux, réaliste et même dangereux. À plusieurs reprises, différentes compagnies ont jumelé les deux mondes et nous donnèrent d’excellents jeux (par exemple la série des Arkham) versus de purs navets (Superman 64). Continuer la lecture de Critique : Injustice – Gods among us (jeu vidéo)