Archives de catégorie : Chroniques

Parce que ça n’arrive pas qu’aux autres

(Par Sophie Vaillancourt)

On pense toujours que les drames n’arrivent qu’aux autres, que l’on est à l’abri de tout ce qui pourrait nous faire du mal. On pense qu’on a toute notre vie pour profiter de ce que l’on a et on ne prend pas le temps de le faire au quotidien parce que l’on pense que tout nous est acquis, que rien n’est éphémère. Cet été, j’ai vécu un drame qui, je l’espère fortement, vous servira de leçon et vous guidera à établir les priorités dans votre vie.

Continuer la lecture de Parce que ça n’arrive pas qu’aux autres

Les prix Emmys 2014 : nos prédictions!

(Texte par Patricia Leblanc et Marc-Olivier Lalonde)

Après avoir écrit un article sur les Oscars, notre équipe de spécialistes retente le coup des prédictions. Dans notre mire cette fois-ci : les prix Emmys! En effet, demain doit se tenir la cérémonie qui couronne l’excellence du petit écran américain. Nous allons essayer de prédire objectivement les gagnant(e)s pour y aller ensuite de nos propres coups de coeur. Voici nos choix, selon les catégories du gala :

Meilleure actrice de soutien dans une série humoristique  :

Patricia : Je sais pas!!! C’est trop difficile pour cette catégorie-là!

Marc-Olivier : Kate Mulgrew mérite amplement de gagner. Elle se distingue parmi ses collègues qui elles aussi sont particulièrement efficaces. Elle aura fort à faire pour battre Allison Janney par contre. Rappelons que cette dernière a déjà remporté quatre Emmys pour The West Wing. Est-ce qu’au contraire, cela s’avérera un désavantage pour elle? J’en doute. Lorsque l’Académie a le béguin pour quelqu’un, cette personne peut gagner à de multiples reprises. Julie Bowen pourrait créer une surprise mais ce serait une surprise de taille! Mayim Bialik ne fait malheureusement pas le poids contre ces titans.

Meilleur acteur de soutien dans une série humoristique :

Patricia : Andre Braugher en Capitaine Ray Holt – Brooklyn Nine-Nine
Je ne peux pas croire que Brooklyn Nine-Nine n’a pas été nominé pour la meilleure série de comédie. C’est une des rares séries qui me fait rire aux éclats. Vue la quantité de séries policières ultra-dramatiques qui existent, c’est une bouffée d’air frais de voir un retour aux comédies policières. Le personnage de Capitaine Holt est un des bijoux de la série. C’est un grand homme à la voix grave, ultra-sérieux qui ne montre jamais ses émotions sauf aux bonnes occasions, comme pendant des compétitions de danse. Cette série est à voir définitivement.

Marc-Olivier : Puisque c’est vraiment un jeu d’ensemble, tous les interprètes de Modern Family sont inscrits dans les catégorie « de soutien » seulement. Cela explique leur absence dans les deux autres catégories plus prestigieuses. Jesse Tyler Ferguson et Ty Burrell sont d’excellents acteurs et peuvent légitimement espérer gagner. Ferguson a déjà été nominé cinq fois pour son rôle. Certains diront que la série est terne et n’a pas assez de mordant pour vraiment faire en sorte qu’elle mérite de faire partie des plus grandes. Je m’inscris en faux. Malgré tout, Tony Hale devrait gagner à nouveau cette année. Il est brillant dans Veep.

Meilleure actrice dans une série humoristique :

Patricia : Julia Louis-Dreyfus en Vice-présidente Selina Mayer – Veep
Une si bonne humoriste depuis ses jours à Seinfeld. Louis-Dreyfus a beaucoup de compétition dans cette catégorie (Amy Poehler, Taylor Schilling, Melissa McCarthy, Edie Falco, et Lena Dunham). Par contre, je place mon vote avec Louis-Dreyfus.

Marc-Olivier : J’adore Veep et je pense que Julia Louis-Dreyfus triomphera. Amy Poehler et Taylor Schilling sont sa compétition la plus crédible mais elles vont se battre pour la deuxième place à mon avis. Ce serait alors le troisième Emmy consécutif pour Louis-Dreyfus. Son personnage s’est raffiné avec le temps et son jeu s’est ajusté en conséquence. J’aime comment Edie Falco a su démontrer qu’elle pouvait jouer de la comédie aussi bien que le drame. Elle a vraiment de multiples cordes à son arc. Par contre, elle n’a aucune chance de gagner cette année.

Meilleur acteur dans une série humoristique :

Patricia : Louis C.K. en Louie – Louie
Si vous avez vu le stand-up de Louis C.K. vous pouvez bien comprendre pourquoi j’aimerais qu’il gagne ce prix. Il n’a pas peur d’être cru et réaliste, même devant ses filles. Voilà ce qui rend son humour si riche; la vérité qui se cache derrière ses paroles et sa franchise.

Marc-Olivier : Louis C.K. et Jim Parsons sont les plus sérieux prétendants à la couronne. La seule chose qui pourrait jouer contre une éventuelle victoire de Parsons est le fait qu’il ait déjà gagné le prix à plus d’une occasion. Dur aussi de comparer les deux performances puisque Louie tend vers le drame assez souvent. Ce que The Big Bang Theory ne fait absolument pas. Néanmoins, je crois que Louis C.K. va gagner. C’est sa quatrième nomination consécutive pour son rôle et sa vingt-cinquième nomination au total. Il a auparavant déjà gagné pour ses textes dans d’autres séries.

Meilleure série humoristique :

Patricia : Orange is the New Black
Bien que Veep, Parks and Recreation, et plusieurs autres commencent à avoir beaucoup plus de personnages féminins, Orange is the New Black apporte du nouveau avec sa distribution presque entièrement composée de femmes. Elles n’ont pas peur non plus de parler de choses qui sont uniques à leur sexe, ce qui rend le tout encore plus attachant et hilarant. Encore une autre série produit par Netflix qui mérite amplement de prix!

Marc-Olivier : Cette catégorie est particulière. Les comédies de situation classiques côtoient des émissions qui comportent assez d’éléments dramatiques qu’elles pourraient aussi se retrouver dans la catégorie « meilleure série dramatique ». La formule de The Big Bang Theory diffère énormément de celle de Orange is the New Black. Cette dernière devrait gagner mais je préfère Modern Family. Je suis d’avis que la catégorie devrait être divisée pour faire en sorte que des séries avec des formats différents ne s’affrontent pas directement. Ce ne serait pas une surprise de voir Louie l’emporter parce que c’est franchement marrant.

Meilleure actrice de soutien dans une série dramatique :

Patricia : Lena Headey en Cersei Lannister – Game of Thrones
Qui peut-on détester plus que la personne qui a mis au monde et élevé le petit blond le plus haïssable de la télé? Il y a quelques scènes de la saison 2 où j’ai presque sympathisé avec elle, et puis ce sentiment a disparu plus rapidement que de la neige au mois de juillet. Voilà une autre femme qui peut être si intelligente et détestable à la fois, mais qu’on adore détester tout de même. La série de Game of Thrones serait complètement différente si ce n’était pas de la merveilleuse performance de Lena Headey.

Marc-Olivier : Ce sera une catégorie chaudement disputée. Anna Gunn devrait l’emporter selon moi sur une Maggie Smith tout simplement hilarante dans Downton Abbey. Si nous aimions détester le personnage de Gunn durant la majorité de Breaking Bad, nous sympathisions plutôt avec lors de cette dernière saison. Nous avons pu voir jusqu’où pouvait aller Walter White afin d’atteindre ses objectifs et sa famille en a payé le prix. Mention spéciale à Lena Headey de Game of Thrones pour qui c’est une toute première nomination. J’adore Christina Hendricks qui continue de surprendre dans Mad Men.

Meilleur acteur de soutien dans une série dramatique :

Patricia : Aaron Paul en Jesse Pinkman – Breaking Bad
Bien que j’essaie avec misère d’oublier sa prestation la plus récente dans Need for Speed, son interprétation de Jesse Pinkman fut extraordinaire. La transformation de rat de ruelle à un homme déprimé qui essaie de jongler des problèmes énormes est dévastatrice. C’est le genre de prestation dont le spectateur se rappellera toujours tellement il était bon. Pour longtemps encore on hurlera BITCH à tue-tête lorsqu’on le croise dans la rue. Sinon, je serais tout aussi heureuse si Peter Dinklage gagnait pour son rôle de Tyrion Lannister dans Game of Thrones.

Marc-Olivier : La lutte va se jouer entre Aaron Paul et Peter Dinklage. Tout comme pour la catégorie du meilleur acteur, j’opte pour l’interprète de Breaking Bad. La scène finale entre son personnage et celui de Bryan Cranston est d’une puissance et d’une tension peu égalées dans tout ce que j’ai regardé au petit écran jusqu’à présent. Je ne serais toutefois pas surpris ou nécessairement déçu de voir Dinklage l’emporter. Le discours qu’il a livré durant son procès était tout simplement magistral. Il fait honneur au personnage créé par George R.R. Martin. Les autres n’ont aucune chance.

Meilleure actrice dans une série dramatique :

Patricia : Robin Wright en Claire Underwood – House of Cards
Heureusement, il est de moins en moins rare que l’on voit des femmes intelligentes qui sont en position de pouvoir dans les séries télé maintenant. Wright joue son personnage avec une apparente aise qui rend sa performance d’autant plus captivante.

Marc-Olivier : Une course à trois semble se dessiner. Robin Wright, Julianna Margulies et Claire Danes ont toutes les trois des légitimes chances de l’emporter. Je préfère Wright mais je pense que Margulies va triompher. La séquence de victoires de Danes se terminera donc à deux. S’il y en a une qui peut sortir de nulle part afin de se sauver avec le prix, c’est Lizzy Caplan. Elle a finalement obtenu un rôle à sa mesure lui permettant de nous démontrer l’étendue de son talent. Masters of Sex reçoit des critiques extrêmement favorables et c’est tout à l’honneur du duo Caplan-Michael Sheen.

Meilleur acteur dans une série dramatique :

Patricia : Bryan Cranston en Walter White – Breaking Bad
Étant une fan aussi de Malcolm in the Middle, la transformation qu’a effectuée le personnage de Walter White m’a éblouie. La capacité de Cranston de jouer à merveille ses deux personnages complètement différents m’épate encore aujourd’hui. Pendant les premières saisons, il est comprenable d’aimer ou au moins d’avoir pitié de Walter. Mais à la fin de la saison 5, l’aime-t-on vraiment? Il y a tellement de nuances dans son interprétation que le spectateur est incapable de fixer les sentiments qu’il a envers Heisenberg.

Marc-Olivier : Pour qu’un acteur de la trempe de Sir Anthony Hopkins vante les mérites de Bryan Cranston, il faut admettre que ce dernier a réussi tout un tour de force! La descente aux enfers de son personnage est comparable à celle de Michael Corleone dans The Godfather. Walter White est passé de gentil petit professeur de chimie à baron de la drogue impitoyable capable des pires atrocités. Par contre je pense que le Emmy ira à McConaughey puisque c’est la seule chance qu’aura l’Académie de le récompenser pour sa performance exceptionnelle. N’oublions pas que Cranston a déjà gagné trois fois!

Meilleure série dramatique :

Patricia : Breaking Bad
Quoique je crois que True Detective pourrait aussi mériter ce titre, selon moi Breaking Bad le remportera. Son écriture fantastique qui est assez nuancée pour faire à la fois rire et pleurer le spectateur est une des plus grandes forces de la série. La cinématographie et le montage sont hors pairs; ils n’ont pas seulement une utilité esthétique, mais apportent des détails à l’histoire. C’est une des seules séries dramatiques où j’étais tellement captivée par ce qui se passait que j’étais incapable d’arrêter de les regarder. Ils méritent encore une autre accolade.

Marc-Olivier : Le choix ici est incontestable. Tel un raz-de-marée, Breaking Bad risque de tout rafler sur son passage. En l’absence de cette série, j’aurais probablement opté pour True Detective, une véritable révélation. Puisque HBO a décidé de faire en sorte que True Detective soit une série d’anthologie, la distribution changera à chaque saison. Nous ne pouvons donc pas affirmer avec certitude que les prestations futures seront aussi impressionnantes. Est-ce que l’Académie le prendra en considération quand viendra le temps de récompenser les interprètes qui n’auront pas la chance de se reprendre s’ils échouent dans leur tentative d’obtenir l’Emmy?

La chaise rose de Jacqueline

(Par Myriam Beaulieu)

Dans son coin de chambre, elle trônait. Elle était belle, toute satinée et surtout, rose.
À partir de ce moment, ce fut ma chaise. Ma chaise de princesse, ma chaise de Noël, ma chaise spéciale.
Encore à ce jour, elle trône. Elle est belle, toute satinée, rose, et surtout, pleine d’histoire et de souvenirs. Continuer la lecture de La chaise rose de Jacqueline

Chronique de voyage : Copenhague

(Par Stéphanie Bourgoin-Gaudet)

Première ville que j’ai visitée lors de mon périple autour de la mer Baltique, Copenhague m’a charmée par le contraste flagrant entre l’architecture moderne et celle des siècles précédents qui se côtoient sans choquer notre regard. Ainsi, à une intersection, il est possible d’apercevoir un très haut édifice moderne, construit il y a moins de dix ans et, de l’autre côté, une suite des bâtiments étroits de quelques étages, avec un toit de terre cuite et une devanture bleue, orange, jaune ou rouge. Continuer la lecture de Chronique de voyage : Copenhague

Qu’est-ce qu’on fait en juin? (Deuxième partie : Québec, Outaouais, Ottawa et autres régions)

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Nul doute que l’été s’annonce à grands coups de patins; les festivals retentissent de partout! Lancez-vous à les expérimenter et comptez les moments mémorables que vous y vivrai! Espérons seulement que le beau temps soit de la partie.

N.B Certains événements du mois dernier se perpétuent tel qu’en Montérégie (Fugue en art). Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en juin? (Deuxième partie : Québec, Outaouais, Ottawa et autres régions)

Qu’est-ce qu’on fait en juin? (Première partie : Montréal et Laval)

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)
Nul doute que l’été s’annonce à grands coups de patins; les festivals retentissent de partout! Lancez-vous à les expérimenter et comptez les moments mémorables que vous y vivrai! Espérons seulement que le beau temps soit de la partie.

N.B Certains événements du mois dernier se perpétuent tel qu’à Montréal (Physical/ité – Biennale internationale d’art numérique; Festival Transamériques; Concours musical international de Montréal – Piano; et Kurios, cabinet des curiosités). Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en juin? (Première partie : Montréal et Laval)

Faith in humanity restored

(Par Sophie Vaillancourt)

On a beau dire ce qu’on voudra, le peuple québécois est une famille unie, que l’on prenne pour Boston ou pour Montréal, et hier soir en a été la preuve. En effet, les Québécois ont su démontrer leur unité et leur apport sociétal suite à une terrible nouvelle. Continuer la lecture de Faith in humanity restored

À venir : Stéphanie en voyage!

(Par Stéphanie Bourgoin-Gaudet)

Dans quelques jours, je reviendrai d’un voyage en Europe, autour de la mer baltique, qui m’aura fait découvrir sept pays, mais surtout près d’une dizaine de villes. Continuer la lecture de À venir : Stéphanie en voyage!

Utilisez votre iPod sans iTunes!

(Par Joey Delisle)

Si vous avez un iPod qui traîne chez vous et vous préféreriez l’utiliser sans avoir à passer par iTunes, vous pouvez simplement changer le firmware (l’équivalent du système d’exploitation du lecteur) pour Rockbox. Ainsi, vous pourrez simplement drag-and-drop n’importe quel type de fichier audio (incluant le format flac,par exemple) dans un dossier sur votre iPod comme s’il s’agissait d’une clé USB. Fini iTunes de #$%?$! Continuer la lecture de Utilisez votre iPod sans iTunes!

La ville est hockey!

(Par Sophie Vaillancourt)

Depuis que j’ai environ 10-11 ans, j’adore le hockey. Ce n’est pas commun, pour une fille, mais je ne suis pas non plus une fille : je ne me maquille pas, je ne me coiffe que très peu, je ne porte pas de robes, j’aime les sports… Bref! Je suis assez marginale en ce qui concerne me démarquer du stéréotype féminin. Continuer la lecture de La ville est hockey!

Perspective 15 : Aspirations objectives et objectifs inspirants

(Par Jérémie Bernard)

Pourquoi Jestermind? Cette question peut sembler futile après autant de mois de travail et autant d’articles, mais selon moi, elle ne sera jamais impertinente. Dans la vie, je suis quelqu’un de curieux et de passionné, ce qui veut dire que je touche à plusieurs domaines avec le même intérêt et le même désir d’en savoir plus et aussi ce besoin maladif de faire des liens entre les différentes familles de connaissance. Jestermind, c’est pour moi la façon d’officialiser ce mode de vie que je tente de respecter depuis mes plus lointains souvenirs. C’est pourquoi vous me voyez écrire dans chacun des départements culturels offerts par le site. C’est pourquoi je m’amuse à écrire une critique de restaurant après une analyse d’un livre théorique et la critique d’un vieux jeu vidéo. Continuer la lecture de Perspective 15 : Aspirations objectives et objectifs inspirants

Qu’est-ce qu’on fait en mai? (Laval, Montérégie, Estrie, Centre-du-Québec, Laurentides et Bas-St-Laurent).

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Ça sent le printemps. Ça sent l’amour. Ça sent le vent entrant par les fenêtres (et du toit ouvrant pour les plus chanceux) descendues de la voiture. On entend le son fait par le passage des voitures. On entend les « tounes d’été » à la radio. Partez à l’aventure. Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en mai? (Laval, Montérégie, Estrie, Centre-du-Québec, Laurentides et Bas-St-Laurent).

Qu’est-ce qu’on fait en mai? (Outaouais/Ontario, Montréal et Québec).

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Ça sent le printemps. Ça sent l’amour. Ça sent l’éclosion des activités estivales. Au son du vent entrant par les fenêtres descendues de la voiture (et du toit ouvrant pour les plus chanceux) et des « tounes d’été » jouant à la radio, je pars à l’aventure. Et vous, où partez-vous?
N.B. : Certaines activités mentionnées au mois d’avril se perpétuent en mai (ex. : Festival littéraire international de Montréal, Métropolis; Kurios, cabinet des curiosités; et Festival Québec Mode) Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en mai? (Outaouais/Ontario, Montréal et Québec).

La crise en Ukraine -Histoire(s)-

(Par Ioan Sénécal)

Depuis quelques semaines, nous sommes bombardés d’information sur la crise en Ukraine; dans les journaux, la télé, la radio et j’en passe. Dans ce contexte, je suis convaincu que vos curieux esprits se sont tous mis en ébullition pour poser des questions telles que: Pourquoi des gens acceptent-ils de se faire tirer dessus pour renverser leur gouvernement, pourquoi ce gouvernement est-il si contesté ou encore, pourquoi la Russie s’entête à faire un pied de nez au monde entier en procédant à une invasion de la Crimée? Bref, j’ai décidé d’utiliser cette tribune pour éclaircir un peu ce fait d’actualité des plus consternants! Continuer la lecture de La crise en Ukraine -Histoire(s)-

Sortez le Nyquil : la Fièvre est arrivée!

(Par Alexandre Poirier)

Je commence souvent mes articles par une anecdote personnelle. Je demande d’ores et déjà votre pardon, car la chronique d’aujourd’hui est très personnelle. Si vous vous sentez insultés par mon manque d’ « objectivité journalistique » (who cares, sérieux?), ne partez pas ; je vais sans doute parler d’un sujet qui vous intéresse et qui captive l’ensemble de la population ces derniers jours, plus que la nomination de Gaétan Barrette au poste de Ministre de la Santé, même si c’est pas aussi gros (huhuhu)! Continuer la lecture de Sortez le Nyquil : la Fièvre est arrivée!

Perspective 14 : Remise à flot

(Par Jérémie Bernard)

Avec le temps, mon éditorial est apparu sur le site à des intervalles de plus en plus espacés, à un point tel que certains lecteurs ne doivent même pas savoir que je possède un éditorial! « Perspective », c’est l’endroit où je parle de Jestermind, mais aussi de mes autres projets créatifs. C’est l’endroit où je fais le point, où je réfléchis à voix haute et où je me confie à vous. Ces petits articles de plus en plus rares, ils sont les checkpoints les plus sincères que j’ai à vous offrir. Si vous voulez connaître l’histoire de Jestermind, allez lire ces articles. Si vous voulez apprendre à mieux me connaître, la même condition s’applique. Continuer la lecture de Perspective 14 : Remise à flot

Le Québec à l’isoloir

(Par Mélissa Paradis)

Il y a déjà plus d’une semaine que je me rendais à l’isoloir (disposé de façon plus que pratique dans la cafétéria de mon Université) pour écrire, en caractère gras, le nom du candidat que je souhaitais voir au Salon Bleu. J’étais gonflée d’espoir. De vote stratégique; il n’en existait pas. Continuer la lecture de Le Québec à l’isoloir

La démocratie?

(Par Mimi)

Ce matin, je me suis reveillée à 4h30, non pas pour étudier ou terminer un travail d’école, mais bien pour écrire quelque chose sur Jestermind.  Je ne vous parlerai pas de mon bonheur ou de mon insatisfaction face au résultat obtenu hier lors de la soirée des élections. J’ai voté, apparemment, c’est tout ce qui compte. Après avoir été fière d’accomplir mon devoir de citoyenne, mon sentiment s’est rapidement estompé lorsque j’ai vu les nombreux commentaires des gens mécontents (pour utiliser un mot juste) du résultat final. Je vous rappelle que je ne vous ferai pas un bilan de chaque parti, je ne suis pas qualifiée pour ça. Continuer la lecture de La démocratie?

Leçons d’élection

(Par Francis Langlois)

Les plus récents sondages prévoient que ce sont les libéraux de Philippe Couillard qui remporteront les élections lundi prochain, le 7 avril. Et possiblement pour former un gouvernement majoritaire.

Qui l’eut cru. Continuer la lecture de Leçons d’élection

One of a kind

(By Mimi)

My name is Thomas. I am 8 years old.

I go to school every day of the week. In my class, I tend to jump around and spin because I like it. My teacher believes I have the potential to write, talk, play and do beautiful things like every other kid.  I like to do puzzles. I like to sort objects by their shape and color. I can actually do that all day long and I get mad when my teacher takes them away. My favorite color is blue. Continuer la lecture de One of a kind

Qu’est-ce qu’on fait en avril? (Ottawa, Montréal et Québec)

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Question de ne pas se décourager du fait que l’hiver tend à perdurer malgré l’arrivée du printemps, occupons-nous à souhait pour que les semaines filent rapidement vers le soleil. Une petite pensée aussi pour la journée de la Terre qui aura lieu le 22 avril prochain. Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en avril? (Ottawa, Montréal et Québec)

Tech-lovers, Jour de la terre et préservatifs : la prochaine vidéo virale de Durex!

(Par Frédérique Beetz)

Avec près de 6 261 451 visionnements au moment précis où je vous écris, la nouvelle campagne de Durex # TurnOffToTurnOn est probablement le prochain vidéo du moment. La compagnie de préservatifs britannique a décidé de se lancer dans les publicités à tendance environnementale en appuyant publiquement l’initiative de la Journée de la Terre, soit d’éteindre les lumières le 29 mars dès 8h30. En une minute trente, Durex dénonce l’idée que tous les jeunes couples sont désormais trop dépendants à leurs outils technologiques et qu’ils ne partagent plus de bons moments. Ils nous présentent plusieurs scènes où on aperçoit des couples (d’ailleurs tous sont hétérosexuels, n’entrons pas dans ce débat…) ne se parlant plus, étant trop absorbés par leur écran. Continuer la lecture de Tech-lovers, Jour de la terre et préservatifs : la prochaine vidéo virale de Durex!

Appel à l’aide!

(Par Sophie Vaillancourt)

Ce n’est pas mon genre de partager tous les cris du cœur des organismes en besoin : il y en a tellement! Je sors aujourd’hui de mes habitudes en vous parlant d’un organisme de mon coin qui vient en aide aux jeunes de 16 à 22 ans qui ont des problèmes familiaux ou qui sont carrément à la rue. Continuer la lecture de Appel à l’aide!

Lindsay Lohan: The Fighter

(By Alexandre Lacas)

Last night marked the series premiere of Lindsay on OWN (Oprah Winfrey Network). This docu-series produced by media queen Oprah Winfrey and directed by Emmy award winner Amy Rice follows the footsteps of recovering alcoholic, actress, and singer Lindsay Lohan as she tries to rebuild what she once upon a time had: a career, a stable life and her sanity. Continuer la lecture de Lindsay Lohan: The Fighter

Qu’est-ce qu’on fait en mars? (Outaouais/Ontario, Montréal, Mauricie et Centre-du-Québec)

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Vive la semaine de relâche pour ceux qui ont la chance de l’avoir! Pour les autres, ne désespérez pas, des activités sont prévues tout au long du mois! Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en mars? (Outaouais/Ontario, Montréal, Mauricie et Centre-du-Québec)

Qu’est-ce qu’on fait en février? (Deuxième partie : Montérégie, Cantons-de-l’Est, Abitibi-Témiscamingue et autres).

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Question de prendre une pause des performances olympiennes des athlètes d’ici et d’ailleurs à Sotchi, une panoplie d’activités sont proposées à travers le Québec et vous amèneront à sortir de votre domicile pour apprécier les joies de l’hiver! Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en février? (Deuxième partie : Montérégie, Cantons-de-l’Est, Abitibi-Témiscamingue et autres).

Qu’est-ce qu’on fait en février? (Montréal, Laval, Longueuil et Québec)

(Par Marie-Pier Boursier Soucy)

Question de prendre une pause des performances olympiennes des athlètes d’ici et d’ailleurs à Sotchi, une panoplie d’activités sont proposées à travers le Québec et vous amèneront à sortir de votre domicile pour apprécier les joies de l’hiver!
Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en février? (Montréal, Laval, Longueuil et Québec)

My top 10 most talked about stories and people of 2013

(Written by Alexandre Lacas, foreword by Marc-Olivier Lalonde)

Every year is full of shocking and unbelievable stories that include our favorite celebrities. They allow us to gossip around the water cooler for hours. It seems however that 2013 was a special year because there were so many major stories published in the tabloids almost every single week! Here is Alexandre Laca’s take on the people who had the biggest impact of them all. Continuer la lecture de My top 10 most talked about stories and people of 2013

Reality TV : our obsession with the fast track to fame

(Written by Alexandre Lacas)

These days, it’s simply impossible to watch television without being exposed to, in some form or another, reality TV shows.  Whether you like fashion, hopeless people fighting over love, teen drama, food, music, dancing or you name it; the big networks have found a way to target us directly through our likes and dislikes.  We need to question ourselves for a second and think about how and why the reality TV phenomenon has managed to take over our screens while building a solid and extremely lucrative empire.  And why, sweet heavens, are we so taken up with it? Continuer la lecture de Reality TV : our obsession with the fast track to fame

Come on ladies…

(Written by Patricia Leblanc)

I recently read a great article where a father, incidentally a therapist, writes a letter to his young daughter describing her future husband (http://www.viralnova.com/daddys-letter). Feel free to read it yourself, but essentially he is explaining that he is repulsed by the popular idea that a woman’s job is to keep her man “interested” and that magazine articles and online blurbs are what give woman tricks and tips to give him the “right blowjob” or when and how to make him a sandwich. Continuer la lecture de Come on ladies…

Histoire de noël

(Par Ioan Sénécal)

Que vous soyez du style «Oh mon Dieu, que j’aime le temps des fêtes, la musique, les cadeaux et la neige» ou encore «Pas encore les %&$#@%& de cantiques, pis les cadeaux que tu vas retourner pis la musique plate à %&$#&!», vous allez, machinalement ou non, prendre les quelques jours de congé qui vous sont offerts pour vous reposer, voir vos amis et votre famille et célébrer… mais célébrer quoi au juste?! Continuer la lecture de Histoire de noël

Qu’est-ce qu’on fait en janvier? (2e partie, les régions)

(Par Marie-Pier Boursier Soucy)

Avec nos excuses, on ne vous laisse pas de repos après la frénésie des séances de magasinage et les rencontres des fêtes. Voici les sorties culturelles proposées pour entamer l’année 2014 en force! Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en janvier? (2e partie, les régions)

Qu’est-ce qu’on fait en janvier? (1ère partie, les grands centres : Outaouais/Ontario, Montréal et Québec)

(Par Marie-Pier Boursier Soucy)

Avec nos excuses, on ne vous laisse pas de repos après la frénésie des séances de magasinage et les rencontres des fêtes. Voici les sorties culturelles proposées pour entamer l’année 2014 en force!

N.B Certaines activités proposées lors du mois de décembre se poursuivent tels qu’à Ottawa (i.e Les Lumières de Noël au Canada) et Montréal (i.e Feux sur glace TELUS). Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en janvier? (1ère partie, les grands centres : Outaouais/Ontario, Montréal et Québec)

TED talks : le trafic animal au Brésil

(Par Martin Gioffre)

Les TED Talks, un ensemble de conférences organisées par une fondation à but non-lucratif, ont été créés en en 1984. Supposée au départ n’être qu’une seule conférence orientée sur « Technology, Entertainment, Design », cette initiative est devenue annuelle à partir de 1990. Son slogan est « Ideas worth spreading », des idées qui valent la peine d’être entendues. Plusieurs dérivés de TED existent : TEDx, TEDWomen et TEDMED. Continuer la lecture de TED talks : le trafic animal au Brésil