Archives de catégorie : Critiques

Angry Video Game Nerd : The Movie (critique)

(Par Francis Méthot)

Avec plusieurs années de gaming et de filmographie d’horreur derrière lui, James Rolfe, cinéaste amateur et critique de culture populaire, nous à offert il y a quelque temps un hommage digne de son œuvre complètement disjonctée. Avec un exercice de style à la hauteur de nos attentes, le jeune homme nous livre son plus beau cadeau et une de ses meilleures critiques à ce jour. Continuer la lecture de Angry Video Game Nerd : The Movie (critique)

Critique télé : The FLASH

(Par Pierre-Luc Latour)

Comme il est coutume dans le monde des séries télés, le tout premier épisode est primordial. C’est lors de ce dernier que le spectateur tombera (ou pas) en amour avec le programme en question. Du moins, peut-il seulement s’y montrer intéressé. Bref, pour les créateurs d’une série dramatique, il est de mise de présenter adéquatement l’histoire, les personnages et la mise en contexte. En résumé : j’ai toujours vraiment peur de voir une série dont j’appréhende le fait qu’elle ne livrera pas la marchandise.

Continuer la lecture de Critique télé : The FLASH

Critique cinéma : The Purge – Anarchy

(Par Jérémie et Mélodie Bernard)

Moi et ma sœur étions impatients de voir ce que les créateurs de La purge nous réservaient pour la suite de leur mise en récit de ce phénomène américain imaginaire. Pour ceux que ça pourrait intéresser, je vous rappelle que vous pouvez lire notre critique du premier film ici. Nous sommes donc retournés, ma sœur et moi, dans cet univers disjoncté où les États-Unis d’Amérique se permettent douze heures d’anarchie consécutives, une fois l’an. Comment le problème sera-t-il traité à l’écran cette fois?

Continuer la lecture de Critique cinéma : The Purge – Anarchy

Critique cinéma : Lucy

(Par Jérémie Bernard)

Lucy, c’est ce constat très prisé que l’être humain n’utilise qu’une petite fraction de son cerveau. J’utilise moi-même une partie de ce constat pour mettre en place No man’s land, un univers de science-fiction postapocalyptique. La prémisse du film m’a donc tout de suite intéressé. Voyons voir comment Luc Besson a su mettre en scène un tel synopsis et de quelle manière Scarlett Johansson remplit bien son rôle « surhumain ».

Continuer la lecture de Critique cinéma : Lucy

Critique cinéma : Nos Étoiles Contraires: le scénario des grands films

(Par Arianne Lapierre)

D’un point de vue scénaristique, l’adaptation du roman de John Green titré « Nos étoiles contraires » (traduction de The Fault in Our Stars) avait tout en main pour promettre une adaptation digne d’un grand film; c’est après tout l’une des histoires aux revirements auxquels on ne s’attend pas et qui, malgré son public très jeune, est muni d’une maturité et d’un réalisme que l’on voit de moins en moins dans les films (et les romans) pour jeunes adultes. Continuer la lecture de Critique cinéma : Nos Étoiles Contraires: le scénario des grands films

Critique cinéma : Edge of Tomorrow

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Que feriez-vous si vous deviez revivre la même journée éternellement? Si c’est le plus beau jour de votre existence, cela atténuerait sûrement le problème. Par contre, si vous deviez revivre les pires moments, aller en enfer serait probablement équivalent. C’est le dilemme dans lequel se trouve le major William « Bill » Cage. Malgré son haut rang militaire, le major n’est jamais réellement allé à la guerre. Il travaillait auparavant dans la publicité et s’est fait recruter par l’armée dans l’espoir qu’il puisse faire augmenter le nombre de recrues. Eh oui, l’humanité est en guerre à nouveau. Pour une fois cependant, les humains ne se battent pas entre eux mais contre des envahisseurs extra-terrestres. Ces derniers nous dominaient complètement jusqu’au jour où des scientifiques ont pu mettre au point une armure qui agit comme un exosquelette. Celle-ci permet à quiconque qui la porte de voir ses capacités physiques augmenter considérablement. Une soldate particulièrement efficace est devenue le visage de la résistance humaine. Rita Vrataski (Emily Blunt) a tellement éliminé d’extra-terrestres qu’elle se voit attribuer le surnom de Full Metal Bitch par ses confrères. Continuer la lecture de Critique cinéma : Edge of Tomorrow

Critique cinéma : The Amazing Spider-Man 2

(Par Francis Méthot)

Qu’ont en commun l’électricité, la génétique, une graduation et Oscorp? Tout simplement : The Amazing Spider-Man 2. Eh oui, nous commençons l’été avec ce gros blockbuster de Sony Pictures qui poursuit les tumultueuses aventures de Peter Parker et Spider-Man. Quelque temps après la fin de Amazing Spider-Man, Peter et Gwen terminent leur école secondaire et se lancent sur le marché des adultes. Peter est toujours Spider-Man et est toujours en couple avec la protagoniste principale. Cette union ne durera pas longtemps, puisqu’elle ne peut plus supporter de le voir en Spider-Man. Énorme crise existentielle dans la vie de Peter Parker. Pendant ce temps, à Oscorp, Norman Osborn, fondateur, physicien, actionnaire et propriétaire se meurt. Il ramène à lui son fils Harry pour lui léguer sa compagnie, lequel se retrouve rempli de haine face à son père. Toute sa jeunesse Norman l’a ignoré et envoyé dans un centre scolaire lointain, perdant tous ses amis, MAIS tout cela dans le but de pouvoir se concentrer à lui assurer un futur. Continuer la lecture de Critique cinéma : The Amazing Spider-Man 2

Critique : L’univers Scott Pilgrim (BD et cinéma)

(Par Jérémie Bernard)

Scott Pilgrim, c’est ce jeune garçon un peu étrange qui ne veut pas de mal à personne, qui a un goût prononcé pour tout ce qui fait « geek » et qui a quelques difficultés au niveau de ses relations amoureuses. Nous avons tous un Scott Pilgrim en nous, une partie de nous même qui peut créer des malaises en société et qui ne fait rire que notre petite personne. C’est pourquoi je désire présenter ce personnage singulier pour ceux et celles qui ne le connaitraient pas encore! Voici un bref tour d’horizon du phénomène Scott Pilgrim, à travers quelques bandes dessinées et l’excellente adaptation cinématographique qui en découla en 2010. Examinons pourquoi ce petit personnage né de la plume de Bryan Lee O’Malley marqua l’imaginaire de toute une génération. Continuer la lecture de Critique : L’univers Scott Pilgrim (BD et cinéma)

Critique cinéma : X-Men : Days of Future Past

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Lorsque X-Men : Days of Future Past a été annoncé, j’étais rempli d’espoir car l’histoire de la bande dessinée est l’une des mes favorites. Dans un futur pas si lointain, les membres des X-Men ainsi que tous les autres mutants de la planète se font éliminer les uns après les autres grâce à des machines appelées des Sentinels. Ceux qui se font capturer sont insérés dans des camps de concentration. Les humains qui sont des sympathisants ou qui ont la capacité de donner naissance à des mutants subissent le même sort.  Quelques membres des X-Men ont survécu jusqu’à présent, dont : professeur Xavier, Storm, Wolverine, Iceman et Kitty Pryde. Le groupe s’est même allié à Magneto. Continuer la lecture de Critique cinéma : X-Men : Days of Future Past

Critique : Need For Speed (Cinéma)

(Par Sophie Vaillancourt)

L’année dernière, au mois de mai, le plus récent film de la saga Fast & Furious sortait au cinéma. C’est l’une des rares fois où j’ai pu trainer mon copain au cinéma, puisque c’était un film de chars. On a remis ça cette année, au mois de mars, lorsque le film Need for Speed est sorti. Étant tous les deux des amateurs de ce jeu, nous étions très sceptiques quant à la qualité de ce film. Nous sommes tout de même allés le voir, puisque nous avions des billets gratuits. Continuer la lecture de Critique : Need For Speed (Cinéma)

Critique : Godzilla (Cinéma)

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Je vous l’ai répété à maintes reprises, je suis un fervent amateur de tout ce qui touche aux kaijus (des monstres géants ayant des origines nippones). Il fallait donc à tout prix que je vois la nouvelle version de Godzilla. Mes attentes n’étaient pas très élevées cependant puisque le précédent film produit par Hollywood avait été un navet de la pire sorte. Je ne m’en cacherai pas, le jeune Marc-O de 12 ans avait apprécié au plus haut point le film. Sincèrement. Disons que j’ai développé un meilleur jugement depuis…Il y a deux façons d’aborder le film. Il y a ceux qui veulent un univers gravitant autour de Godzilla et ceux qui veulent voir des combats à tout pris. Ceux qui veulent uniquement voir Godzilla seront déçus que la première partie du film se concentre surtout sur ce qui entoure le monstre et les conséquences de son apparition. En d’autres termes, les humains sont surtout mis en évidence. Continuer la lecture de Critique : Godzilla (Cinéma)

Critique : Enemy de Denis Villeneuve (Film)

(Par Samuel Bourassa)

Le 24 mars dernier, un bon ami à moi m’invitait au cinéma. « Allons voir Enemy! » me disait-il. J’ai dû faire un petit tour sur internet pour m’informer un peu sur le film. Enemy est une réalisation de Denis Villeneuve. J’avais déjà entendu parler du Québécois. Il est celui qui a percé à Hollywood! Je pouvais aussi nommer deux de ses films ‘récents’ qui avaient eu de bonnes critiques, soit Incendies et Prisoners. Donc, j’ai accepté l’invitation de mon ami. Continuer la lecture de Critique : Enemy de Denis Villeneuve (Film)

Critique: Pokémon Origins (Série)

(Par Olivier Leclair)

Les Pokémaniacs se divisent en deux catégories. Ceux qui préfèrent la première génération et ceux qui ont présentement Pokémon X/Y. À tord ou à raison, je me trouve dans cette catégorie souvent appelée celle des Pokéhipsters. Je n’y peux rien. Que ça soit dans les jeux ou dans les animés, Pokémon, à mon humble avis, a perdu de sa magie à partir de la deuxième génération. Cette perte est principalement due au design douteux de plusieurs espèces et des personnages. Car, soyons honnêtes, créer un Pokémon à partir d’un sarcophage (oui, c’est toi que je regarde Cofagrigus) n’est pas une preuve d’imagination, mais une déclaration d’un manque d’inspiration. En bref, même si je garde une place dans mon cœur pour cette licence, j’ai une grande difficulté à accepter ces nouvelles créatures. Continuer la lecture de Critique: Pokémon Origins (Série)

Critique : Frozen (Film)

(Par Sophie Vaillancourt)

Je ne sais pas ce que j’ai, ces temps-ci, mais il semblerait que je laisse mon cœur d’enfant prendre le dessus. Dans les derniers mois, j’ai donc regardé beaucoup de films d’animation, m’extasiant devant des personnages émouvants, comme MK (Épique), ou m’attachant à des duos farfelus, mais vrais, comme Ernest et Célestine. Bref, la semaine dernière, avec toute l’excitation des Oscars, je n’entendais parler que de Frozen. J’ai donc décidé de le regarder et j’ai été honnêtement très surprise. Continuer la lecture de Critique : Frozen (Film)

Review : The Lego Movie (Cinema)

(By Patricia Leblanc)

Whatever you do, don’t mindlessly scoff at the idea of a 100-minute long film about Legos, as I did when I first saw the trailer. “Great” I thought, “Another spin-off hour-long commercial filled with dumb, immature comedy just to be able to sell more toys to boys.” Continuer la lecture de Review : The Lego Movie (Cinema)

Critique : The Lego Movie (Film)

(Par Jérémie Bernard)

J’ai passé une bonne partie de mon enfance à agencer des blocs multicolores au gré de mon imagination débordante. Je pouvais passer des journées entières à suivre les instructions de mon nouvel achat ou encore à créer quelque chose de totalement inédit. J’ai construit, détruit, modifié, tenté, remodelé pendant un nombre incalculable d’heures. Les Legos feront à jamais partie de qui je suis aujourd’hui. Un film qui leur fait honneur? J’y ai assisté. Continuer la lecture de Critique : The Lego Movie (Film)

Critique : Hunger Games – Catching Fire (Cinéma)

(Par Sophie Vaillancourt)

En novembre dernier sortait le deuxième opus cinématographique de la fameuse saga Hunger Games. Oui, je suis allée le voir au cinéma, mais par manque de temps, je n’ai pas pu vous en produire la critique. Je profite donc de sa sortie en DVD pour le faire! Continuer la lecture de Critique : Hunger Games – Catching Fire (Cinéma)

Critique : BBC Atlantis (Television)

(By Arianne Lapierre)

English television broadcasters seem to have an unhealthy fondness for dramas that are bound to end in tragedy. It seems especially true (but not exclusively) when it concerns original British dramas produced by the BBC. That is the first reason why I was very dubious when the BBC announced the new show that was going to fill in the hole left  in the Saturday programming by Merlin, which ended (tragically) on Christmas Eve (nonetheless!) 2012. Continuer la lecture de Critique : BBC Atlantis (Television)

Critique : Sherlock, saison trois – Entre l’homme et le détective (Télévision)

(Par Arianne Lapierre)

Attendre deux ans pour voir la suite d’un programme télévisuel dont la dernière saison s’est conclue par la mort simulée et inexpliquée de son protagoniste, c’est long. Très long, mais heureusement, ça en valait la peine. Je n’ose pas imaginer ce que seraient devenus les bureaux de la BBC s’il en avait pris aux créateurs de se tromper dans leurs idées. Continuer la lecture de Critique : Sherlock, saison trois – Entre l’homme et le détective (Télévision)

Critique : Requiem for a dream (Film)

(Par Panda)

Tout le monde a entendu parler de ce film, du moins j’espère que vous avez entendu parler du titre. Sorti en 2000, il raconte l’histoire de quatre individus voulant acquérir le American Dream (avoir de l’argent, du succès, être aimé). Chacun a sa manière d’y accéder: prendre des médicaments pour maigrir, prendre de l’héroïne pour oublier nos problèmes, vendre de la drogue pour avoir plus d’argent et s’en procurer, se prostituer pour avoir de l’argent pour payer ses drogues… Continuer la lecture de Critique : Requiem for a dream (Film)

Critique : The wolf of Wall Street (cinéma)

(Par Panda)

J’étais d’abord surpris d’aller à la représentation de ce film à 17h15. Depuis quand allons-nous au cinéma à cette heure? Suite à l’étonmment vient l’inquiétude: la fiche du film indique que ce dernier dure trois heures ! Leo, une chance que je t’aime. Continuer la lecture de Critique : The wolf of Wall Street (cinéma)

Review : Doctor Who Christmas special – The time of the Doctor.

(Written by Arianne Lapierre)

I have to say it; one of the things I hate the most about reviews is the need to rate and categorize a story as good or bad. Truth is, I firmly believe that stories which are inherently great or stupidly poor are rare pearls, and The Time of the Doctor is neither of those. Continuer la lecture de Review : Doctor Who Christmas special – The time of the Doctor.

Review : Don Jon (Movie)

(Written by Patricia Leblanc)

After seeing the preview for Joseph Gordon-Levitt’s directorial debut film Don Jon (2013) I was more or less unimpressed. I’m a fan of his starting from his days with long hair in Third Rock from the Sun but I found that his film resembled a film student’s graduation project. Let me explain what this means because I see this all the time as a film school senior and I despise the pretentious, artistic for art sake style of filmmaking that it entails. Continuer la lecture de Review : Don Jon (Movie)

Critique: première de « True Detective » (télé).

(Par Alexandre Poirier)

Le genre policier est extrêmement populaire ces derniers temps à la télévision. Vous l’avez probablement déjà remarqué, mais si ce n’était pas le cas, je suis bien heureux d’avoir contribué à l’épanouissement de votre culture. Qu’il soit caché sous un univers thématique de super-héros (Agents of S.H.I.E.L.D.), de contes de fées (Grimm) ou d’horreur (Hannibal), les meurtres et les enquêtes s’enchaînent sur le petit écran (ou le gros de 42 pouces, peu importe) à un rythme incroyable. Un peu comme le roman-feuilleton au 19e siècle, les détectives et les criminels sont parfaitement à leur place dans ce média en pleine effervescence, le format d’environ 60 minutes étant idéal pour garder en haleine les téléspectateurs. Alors que l’on vient à se demander si le taux de criminalité serait peut-être un peu trop élevé dans les séries, HBO débarque avec True Detective, comme une tonne de briques, en démontrant que le réseau américain fait encore et toujours les meilleures séries, même plus de 10 ans après Six Feet Under et The Sopranos. Continuer la lecture de Critique: première de « True Detective » (télé).

Critique : Doctor Who christmas special – The time of the Doctor

(Par Arianne Lapierre)

Je dois le dire haut et fort, s’il y a bien une chose que je déteste, c’est de diviser les histoires entre les bonnes et les mauvaises. Je crois que les histoires entièrement géniales ou entièrement catastrophiques sont une chose rare. En toute honnêteté, The Time of the Doctorn’en est pas une. Continuer la lecture de Critique : Doctor Who christmas special – The time of the Doctor

Critique : Il était une fois les Boys (film)

(Par Philippe Crête)

Au Québec, il y a trois sujets de conversation essentiels à un bon dialogue pure laine ; la météo, la politique et le hockey. C’est devenu un emblème national tellement il est omniprésent dans notre culture. Nombre de films ont été portés sur le sujet et la franchise la plus populaire est sans doute celle des Boys. Une bonne série qui alliait humour, hockey et confrérie. Est paru dernièrement le film Il était une fois les Boys. Il s’agit de l’origine de la série où les personnages, alors adolescents, sont amenés à relever en groupe les défis qui s’annoncent devant eux. On ne se le cachera pas, le film est clairement orienté vers un public plus jeune. Ne cherchez pas une suite aux Boys, vous allez être déçus. Adoptant une formule narrative beaucoup plus classique, le réalisateur ne cherche pas à faire des prouesses techniques ou à révolutionner le cinéma. Il cherche à faire un film intéressant sur le hockey pour les jeunes, un beau clin d’œil aux films originaux. Continuer la lecture de Critique : Il était une fois les Boys (film)

Critique : The Hobbit 2 – The desolation of Smaug

(Par Arianne Lapierre)

Après pas moins de 5 films basés sur l’univers de Tolkien on pourrait croire (à tort) connaître Peter Jackson sous toutes ses coutures. Hé bien, c’est faux!  Continuer la lecture de Critique : The Hobbit 2 – The desolation of Smaug

Critique : The book thief (film)

(Par Panda)

Quand j’ai vu la publication de Martin Gioffre sur ce film, je me suis dit qu’il fallait absolument que j’aille le voir. Laissez moi vous dire d’emblée que j’ai rarement été aussi ému par un film sur la Seconde guerre mondiale. La personne qui était à ma gauche pourra vous le confirmer. Continuer la lecture de Critique : The book thief (film)

Critique : Banshee (télésérie)

(Par Philippe Crête)

Une nouvelle série des créateurs de Six Feet Under et True Blood est sortie sur les ondes de HBO l’année dernière. C’est avec joie que j’ai pu découvrir Banshee. On retrouve encore les signes distinctifs attributifs à ces producteurs, c’est-à-dire la violence percutante, les scènes sexuelles très démonstratives et une écriture sans faille. Une première saison de moins d’une dizaine d’épisodes qui s’écoute assez rapidement grâce à ses dispositifs expressifs accrocheurs. Ça fesse ! Continuer la lecture de Critique : Banshee (télésérie)

Critique : Nous sommes les Millers (film)

(Par Philippe Crête)

Nous ne sommes pas gâtés ces derniers temps par les comédies familiales au cinéma. Nous Sommes Les Miller n’est pas un mauvais film en soi, même qu’il apporte un peu de rafraichissement.  Sans pour autant redéfinir le genre, cette petite comédie sympathique et simple apporte quelque chose d’intéressant. Cependant, ce long métrage mettant en scène Jennifer Anniston et Jason Sudeikis tombe rapidement dans la banalité et les blagues de mauvais goût. Continuer la lecture de Critique : Nous sommes les Millers (film)

Critique : Gravity (Film) et Siège D-Box (Expérience)

(Par Joey Delisle)

Gravity, thriller réalisé par Alfonso Cuarón, a qui l’on doit Children of Men (si vous n’avez pas vu ce film, allez le louer dès maintenant), raconte l’histoire d’un groupe d’astronautes qui se fait surprendre par un événement catastrophique lors d’une mission de perfectionnement du télescope Hubble. Le capitaine de la mission, Matt Kowalski (George Clooney), ainsi qu’une ingénieure médicale dont c’est le premier vol spatial, Ryan Stone (Sandra Bullock), se retrouvent tout deux dans une course contre la montre pour réussir à retourner saint et sauf sur Terre. Continuer la lecture de Critique : Gravity (Film) et Siège D-Box (Expérience)

Critique : La rafle (film)

(Par Panda)

« Sur les 13 000 raflés du “Vel d’Hiv”, seuls 25 adultes survécurent. Aucun des 4 051 enfants déportés n’est jamais revenu ».

Paris, 16 juillet 1942. Vélodrome d’Hiver. 13 000 juifs sont maintenus dans une arène en attendant leur déportation. Il paraît que ce film est basé sur des faits réels, et que tous les personnages le sont. Continuer la lecture de Critique : La rafle (film)

Critique : Elysium (film)

(Par Joey Delisle)

Elysium raconte l’histoire de Max (Matt Damon), un criminel retraité qui tentera coute que coute de survivre dans le monde futuriste de Neill Blomkamp, à qui l’on doit l’excellent District 9. En 2154, la terre est devenue un ghetto mondial. Notre planète bleue a perdu toutes ses richesses. Ces richesses, on les retrouvent maintenant sur Elysium, une station spatiale géante où les riches y vivent dans l’abondance et où, grâce à un pod médicale, ceux-ci peuvent se guérir de n’importe quel maux. Un événement inattendu forcera Max à retourner vers le monde criminel (criminel au point de vue des riches qui exercent encore un certain contrôle sur la population terrestre grâce à leurs robots) afin de sauver sa peau. Il rencontra tout au long de son périple son amour d’enfance, Frey (Alice Braga), et l’agent Kruger (Sharlto Copley, acteur principal dans District 9) qui lui-même travaille pour la Secrétaire de la Défense d’Elysium, Delacourt (Jodie Foster). Continuer la lecture de Critique : Elysium (film)