Archives de mot-clé : critique

Critique de The Evil Within (jeu vidéo)

(Par Pascal Provost)

Qui aurait pu croire que le genre survival horror serait un jour dans une situation aussi précaire qu’il ne l’est de nos jours. Vers la fin des années 90, début 2000, le marché était pourtant envahi par ce type de jeu. Resident Evil, Clock Tower, Silent Hill, Parasite Eve, Fatal Frame et j’en passe. Rien ne semblait pouvoir arrêter les jeux d’horreur. Pourtant, suite au succès massif de Resident Evil 4, les compétiteurs vont adopter son approche beaucoup plus focalisée sur l’action. Cette métamorphose nous amènera d’excellents jeux d’action/horreur tel que Dead Space, sauf que l’aspect principal au cœur du survival horror, le sentiment d’impuissance causé par des ressources limitées et des ennemis souvent redoutables, n’était plus au rendez-vous. Près de 10 ans plus tard, les seuls vestiges du genre ne se trouvent pratiquement plus que sur la scène indépendante sur PC. Continuer la lecture de Critique de The Evil Within (jeu vidéo)

Critique de Danganronpa 2 : Goodbye Despair (jeu vidéo)

(Par Pascal Provost)

La première fois que j’ai joué à Danganronpa : Trigger Happy Havoc, j’étais sceptique. Étant un grand fan des jeux de mystère comme 999 : Nine Hours, Nine Persons, Nine Doors ainsi que sa suite Zero Escape : Virtue’s Last Reward, j’étais un peu dubitatif du coté plus ouvert que proposait Danganronpa pour l’exploration et le développement des personnages, au lieu d’offrir les traditionnels choix et fins multiples. N’est-ce pas justement cette capacité de prendre des décisions ayant des répercussions sur l’histoire qui est l’attrait de ce type de jeu? Mon scepticisme n’aura pas duré longtemps, croyez-moi. Même si l’histoire était beaucoup plus linéaire, la recherche d’indices et la reconstruction des crimes étaient passionnantes et demandaient beaucoup de réflexion par moments. J’attendais donc la suite, Danganronpa 2 : Goodbye Despair de Spike Chunsoft, avec impatience. Fort heureusement, elle ne déçoit pas! Continuer la lecture de Critique de Danganronpa 2 : Goodbye Despair (jeu vidéo)

Middle-earth : Shadow of Mordor (critique)

(Par Pascal Provost)

L’oeuvre de Tolkien fait rêver ses fans depuis près de 80 ans maintenant. La sortie au cinéma des trilogies du Seigneur des Anneaux et du Hobbit n’ont fait que raviver l’intérêt de la population générale pour la Terre du Milieu. Plusieurs tentatives ont été faites par le passé de recréer ce monde imaginaire fantastique grâce aux jeux vidéos, avec des résultats plus ou moins mitigés. Certes, l’excellente version Lego de Traveller’s Tales était très réussie, mais on rêvait depuis longtemps de pouvoir explorer ce monde riche et détaillé dans toute sa splendeur. Warner Bros nous fournit un vaillant effort en ce sens avec leur dernier opus, Middle-earth : Shadow of Mordor. Continuer la lecture de Middle-earth : Shadow of Mordor (critique)

Angry Video Game Nerd : The Movie (critique)

(Par Francis Méthot)

Avec plusieurs années de gaming et de filmographie d’horreur derrière lui, James Rolfe, cinéaste amateur et critique de culture populaire, nous à offert il y a quelque temps un hommage digne de son œuvre complètement disjonctée. Avec un exercice de style à la hauteur de nos attentes, le jeune homme nous livre son plus beau cadeau et une de ses meilleures critiques à ce jour. Continuer la lecture de Angry Video Game Nerd : The Movie (critique)

Critique CD : In Flames – Siren Charms

(Par Maxime Pagé)

In Flames est un groupe qui n’a plus besoin de présentation. Véritables piliers du melodic death metal suédois, ils ont créé un son unique appelé « Gothenburg » avec d’autres groupes de renom comme Dark Tranquillity et At The Gates. Leurs albums sortis dans les années 90 sont souvent cités comme étant les meilleurs albums du genre. Que ce soit du légendaire The Jester Race, des magnifiques parties acoustiques de Whoracle, de la mélodie et de la vitesse de Colony ou des ambiances plus électro de Clayman, tout ça fait partie des albums que j’écoute encore régulièrement.

Continuer la lecture de Critique CD : In Flames – Siren Charms

Critique de FarSky (Jeu Vidéo)

(Par Olivier Leclair) Explorer un monde inédit, construire des bâtiments et survivre dans un milieu hostile: la recette offerte par Minecraft est alléchante. Elle propose une grande rejouabilité et des expériences diversifiées. Plusieurs titres, tel que Terraria, se basent sur un système semblable. Minecraft est presque devenu un genre à part entière. FarSky, créé par Tim Spekler, s’inscrit dans cette lignée. Ce jeu disponible sur PC, Mac et Linux offre toutefois un contexte bien différent puisque l’action prend place dans les fonds océaniques. Continuer la lecture de Critique de FarSky (Jeu Vidéo)

Critique: Pokémon Origins (Série)

(Par Olivier Leclair)

Les Pokémaniacs se divisent en deux catégories. Ceux qui préfèrent la première génération et ceux qui ont présentement Pokémon X/Y. À tord ou à raison, je me trouve dans cette catégorie souvent appelée celle des Pokéhipsters. Je n’y peux rien. Que ça soit dans les jeux ou dans les animés, Pokémon, à mon humble avis, a perdu de sa magie à partir de la deuxième génération. Cette perte est principalement due au design douteux de plusieurs espèces et des personnages. Car, soyons honnêtes, créer un Pokémon à partir d’un sarcophage (oui, c’est toi que je regarde Cofagrigus) n’est pas une preuve d’imagination, mais une déclaration d’un manque d’inspiration. En bref, même si je garde une place dans mon cœur pour cette licence, j’ai une grande difficulté à accepter ces nouvelles créatures. Continuer la lecture de Critique: Pokémon Origins (Série)

Critique: Hyrule Historia (livre)

(Par Olivier Leclair)

The Legend of Zelda est une franchise majeure du jeu vidéo. Après vingt-cinq ans d’existence, une longue histoire se trouve derrière les différentes aventures de Link. Pour célébrer l’anniversaire de la franchise, Nintendo a publié Hyrule Historia, un bouquin remplit de petites trouvailles qui feront le bonheur des amoureux des plaines d’Hyrule. Ce livre de 276 pages est assez lourd en informations. Donc, pour les besoins de l’article, je vais uniquement me concentrer sur l’essentiel du livre. Si vous souhaitez le connaitre dans son intégralité, je vous conseille fortement de vous le procurer. Il s’agit d’une belle pièce de collection qui doit faire partie de votre bibliothèque. Je vous conseille également de vous acheter, au même moment, le disque The Legend of Zelda 25th Anniversary Soundtrack. Feuilleter ce livre en écoutant cette musique est une expérience presque aussi magique que de prendre les commandes d’Épona pour la première fois. Et finalement, avant de rentrer dans le vif du sujet, je souhaite mettre au clair un point : je ne suis pas un grand connaisseur de Zelda. Je possède The Legend of Zelda et The Adventure of Link sur la NES, A Link to the Past sur la SNES, Ocarina of Time et Majora’s Mask sur la N64, Wind Waker, Twilight Princess et le Collector’s Edition sur la Gamecube ainsi que Twilight Princess et Skyward Sword sur la Wii. Toutefois, je n’ai jamais joué aux épisodes sur consoles portables sauf Link’s Awakening sur la Gameboy Color. J’ai donc uniquement des connaissances de surface. Il faut donc, en lisant cet article, garder en tête que ces lignes ne sont pas écrites par la main d’un expert. Continuer la lecture de Critique: Hyrule Historia (livre)

Critique: The Legend of Zelda and Philosophy (Livre)

(Par Olivier Leclair)

Nietzche, Kant, Platon. Ces noms vous ont donné la nausée lors de votre cégep? Ou peut-être que vous exhibez fièrement un buste de Socrate dans votre salon? La philosophie est un domaine curieux. Soit qu’on s’y retrouve, soit qu’on s’y perd. Or, on ne rencontre pas les théories philosophiques qu’entre les murs d’une école. Tôt ou tard, la main des grands penseurs nous rattrape. Étant essentiellement dans le milieu vidéoludique, j’aurais présumé que la philosophie était bien derrière moi. Toutefois, lorsque je suis tombé sur le livre The Legend of Zelda and Philosophy : I Link Therefore I Am, un recueil d’essais philosophiques sur la série de Nintendo, je n’ai eu d’autre choix que de me replonger dans cette discipline. L’effort en valait-elle la chandelle…ou la Triforce? Continuer la lecture de Critique: The Legend of Zelda and Philosophy (Livre)

Critique : The Last of Us : Left Behind (Jeu vidéo)

(par Joey Delisle)

ATTENTION: Si vous n’avez pas  complété The Last of Us, ne lisez pas cette critique du DLC, car elle contient des «spoilers» du jeu principal.

Le studio Naughty Dog replonge dans son succès de The Last of Us en nous offrant un tout nouveau DLC à un joueur (single player) intitulé Left Behind. Comme c’est une extension d’un jeu dont Marc-Olivier Lalonde a déjà fait la critique, je ne réécrirai pas tout l’analyse du jeu, puisque le DLC garde les mêmes attributs de jouabilité que son grand frère. Continuer la lecture de Critique : The Last of Us : Left Behind (Jeu vidéo)

Critique : Karkwa – Les chemins de verre (CD)

(Par Maxime Pagé)

Karkwa est sûrement mon groupe québécois préféré. Des mélodies aériennes agrémentées de paroles parfois très sombres et lourdes, voilà un mélange gagnant! Ça fait plus d’un an que j’écoute en boucle tous leurs albums, du « Pensionnat des Établis » jusqu’au « Volume du Vent », en passant bien sûr par « Les Tremblement S’immobilisent » (mon album préféré). J’attendais donc avec impatience la sortie de leur nouvel album intitulé « Les Chemins de Verre ». Après avoir entendu la critique à l’émission Voir et les gens crier au génie à sa sortie, disons que la barre était haute! Continuer la lecture de Critique : Karkwa – Les chemins de verre (CD)

Critique : Gears of war 2 (jeu vidéo)

(Par Jérémie Bernard)

Quelque deux ans après la révolution Gears of War, les gars de chezEpic games offrent à leur nouvelle légion d’admirateurs la suite de cette sombre trilogie. Le jour de l’émergence est de plus en plus loin, mais l’homme tient toujours son petit bout de Terre, et compte bien mettre fin à cette guerre trop longue une bonne fois pour toutes. Continuer la lecture de Critique : Gears of war 2 (jeu vidéo)