Archives de mot-clé : WWII

Aperçu : Wolfenstein : The New Order (Jeu vidéo)

(Par Jérémie Bernard)

Je ne connaissais la série Wolfenstein (1981-) que de nom et de réputation. Ces jeux de tirs ayant traversé les âges sont réputés pour être bourrins au maximum, ne pas léser sur le sang et l’action et offrir un autre monde possible lors de la Deuxième Guerre mondiale. J’ai donc installé le nouveau Wolfenstein : The New Order  (MachineGames 2014) avec un certain vertige : mélangé entre le fait de m’attendre à un shooter classique et ennuyant; énervé à l’idée que l’oeuvre comporte 4 disques sur Xbox 360. Voici un léger aperçu de la bête. Continuer la lecture de Aperçu : Wolfenstein : The New Order (Jeu vidéo)

Critique : The book thief (film)

(Par Panda)

Quand j’ai vu la publication de Martin Gioffre sur ce film, je me suis dit qu’il fallait absolument que j’aille le voir. Laissez moi vous dire d’emblée que j’ai rarement été aussi ému par un film sur la Seconde guerre mondiale. La personne qui était à ma gauche pourra vous le confirmer. Continuer la lecture de Critique : The book thief (film)

Critique : La rafle (film)

(Par Panda)

« Sur les 13 000 raflés du “Vel d’Hiv”, seuls 25 adultes survécurent. Aucun des 4 051 enfants déportés n’est jamais revenu ».

Paris, 16 juillet 1942. Vélodrome d’Hiver. 13 000 juifs sont maintenus dans une arène en attendant leur déportation. Il paraît que ce film est basé sur des faits réels, et que tous les personnages le sont. Continuer la lecture de Critique : La rafle (film)

La « mise au pas » Allemande avant la Deuxième Guerre mondiale

(Par Michael Sauvé)

Le régime nazi d’Adolf Hitler a soulevé beaucoup de questions au cours des derniers siècles.  Le gouvernement allemand jouissait d’un pouvoir totalitaire en Allemagne.  Plusieurs chercheurs et historiens se sont demandé comment un contrôle semblable sur la population a pu s’opérer.  LaGleischaltung fut l’un des phénomènes qui permit le contrôle aigu du gouvernement sur le peuple allemand.  La Gleischaltung sera introduite dans un ensemble de coercition et de collaboration volontaire avec les trois grandes forces du pays, c’est-à-dire la bureaucratie de l’état, l’armée et la grande industrie.  Chacun de ces membres importants de la société allemande se fera embrigader par le régime nazi de force ou de gré. Continuer la lecture de La « mise au pas » Allemande avant la Deuxième Guerre mondiale

Critique : Le joueur d’échecs (roman)

(Par Jérémie Bernard)

Cette courte nouvelle enchâsse deux récits différents. Le premier récit est celui du narrateur ayant vu un étrange combat d’échecs entre deux maîtres sur le même bateau que lui, le deuxième étant le récit personnel d’un de ses champions, anecdote racontant dans quelles circonstances il devint un aussi illustre adversaire aux échecs. Le deuxième récit permet de comprendre et d’analyser le premier, dans une optique de double regard très intéressant : l’on se fait raconter l’histoire principale par un certain narrateur, mais il est très difficile de s’empêcher d’entrer nous-mêmes, lecteur, dans la tête du champion d’échecs après que celui-ci nous ait raconté sa condition particulière. Avec une couverture digne de ces parties de plaisance de l’époque, ce petit livre renferme bon nombre de sens différents, dont une incontournable étude psychanalytique de ce que les échecs produisent sur un des champions. Continuer la lecture de Critique : Le joueur d’échecs (roman)

Critique : Call of duty 2 (jeu vidéo)

(Par Jérémie Bernard)

Offert avec le lancement de la Xbox 360, « Call of Duty 2 » fut mon baptême de la « next-gen » et le début d’une histoire d’amour toujours existante entre moi et les jeux vidéo. Avant d’avoir la nouvelle console de Microsoft, je m’intéressais, comme tous les gens de mon âge, aux jeux vidéo, mais sans la passion inconditionnelle d’aujourd’hui! Microsoft a su m’accrocher très rapidement avec cette nouvelle machine repoussant toutes les barrières de l’époque. C’est donc avec la référence en matière de jeu de tir à la première personne que tout a commencé pour moi, que j’ai pu voir à quel point les jeux étaient maintenant à un tout autre niveau, celui de l’immersion réaliste, celui du dévouement et du spectaculaire. Continuer la lecture de Critique : Call of duty 2 (jeu vidéo)

Critique : Empire du soleil (film)

(Par Panda)

Rares sont les gens qui ne connaissent pas l’existence des camps de concentration de la Deuxième Guerre mondiale, comme Auschwitz-Birkenau en Pologne. Nous entendons souvent parler du massacre des juifs et des Polonais, des « méchants » nazis, d’Hitler le « pas fin », des Américains qui viennent tout régler avec le débarquement sur les plages françaises en juin 1944, ainsi de suite. Par contre, peu de gens vont connaître l’histoire des Russes communistes qui, depuis 1939, et même avant la guerre, demandaient aux Anglais, Américains et Français un second front. Ces Russes qui ont perdu bien des leurs. Peu de gens connaissent l’histoire du Japon, qui a envahi la Chine. Eh oui, il y a aussi eu des camps de concentration en Chine!

Continuer la lecture de Critique : Empire du soleil (film)

Critique : Swing kids (film)

(Article par Panda)

ncore un film sur la Seconde Guerre mondiale me direz-vous? Toujours et à jamais ! Il faut connaître certains malheurs du passé pour ne plus les recréer, et ainsi prévenir toute perte importante de l’humanité. Il est aussi important de ne pas se concentrer sur une seule facette du problème, mais sur plusieurs, pour mieux comprendre son ampleur. Continuer la lecture de Critique : Swing kids (film)