Archives de mot-clé : québec

Le marché florissant de la littérature québécoise

(Par Sophie Vaillancourt)

Je suis plusieurs auteurs sur Facebook afin de savoir les nouvelles sur l’écriture d’un roman, un petit indice concernant un nouveau projet, ou encore les dates de signature. Eh bien! J’ai été bien surprise dans la dernière semaine! Continuer la lecture de Le marché florissant de la littérature québécoise

Le 12 Août, j’achète un livre québécois.

(Par Jérémie Bernard)

Il ne vous reste plus que quelques jours pour aller sur la page Facebook de cet événement prometteur et inspirant.

Continuer la lecture de Le 12 Août, j’achète un livre québécois.

Qu’est-ce qu’on fait en juin? (Deuxième partie : Québec, Outaouais, Ottawa et autres régions)

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Nul doute que l’été s’annonce à grands coups de patins; les festivals retentissent de partout! Lancez-vous à les expérimenter et comptez les moments mémorables que vous y vivrai! Espérons seulement que le beau temps soit de la partie.

N.B Certains événements du mois dernier se perpétuent tel qu’en Montérégie (Fugue en art). Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en juin? (Deuxième partie : Québec, Outaouais, Ottawa et autres régions)

Entrevue avec Jonathan Pilon

(Par Pierre-Luc Latour)

NDLR : Un des points positifs d’écrire pour Jestermind est qu’on est assez libre de créer ce qui nous passe par la tête. Récemment, j’ai remarqué que je m’enlignais pour vous parlez seulement d’artistes anglophones. C’est pourquoi, depuis quelque temps, je chérissais l’envie de faire une série d’interviews avec des artistes d’ici qui essaient de percer la scène musicale. Continuer la lecture de Entrevue avec Jonathan Pilon

Excellente nouvelle pour un de nos auteurs chouchous!

(Par Sophie Vaillancourt)

Stéphanie et moi-même lisons le même genre de romans : ceux pour adolescents. Nous partageons nos découvertes et avons souvent la même opinion sur un livre. Ceci étant dit, il est aussi vrai que nous avons des auteurs chouchous. La plupart du temps, nous sommes en contact avec eux par Facebook et nous les rencontrons dans les Salons du Livre. Continuer la lecture de Excellente nouvelle pour un de nos auteurs chouchous!

Qu’est-ce qu’on fait en mai? (Outaouais/Ontario, Montréal et Québec).

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Ça sent le printemps. Ça sent l’amour. Ça sent l’éclosion des activités estivales. Au son du vent entrant par les fenêtres descendues de la voiture (et du toit ouvrant pour les plus chanceux) et des « tounes d’été » jouant à la radio, je pars à l’aventure. Et vous, où partez-vous?
N.B. : Certaines activités mentionnées au mois d’avril se perpétuent en mai (ex. : Festival littéraire international de Montréal, Métropolis; Kurios, cabinet des curiosités; et Festival Québec Mode) Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en mai? (Outaouais/Ontario, Montréal et Québec).

Sortez le Nyquil : la Fièvre est arrivée!

(Par Alexandre Poirier)

Je commence souvent mes articles par une anecdote personnelle. Je demande d’ores et déjà votre pardon, car la chronique d’aujourd’hui est très personnelle. Si vous vous sentez insultés par mon manque d’ « objectivité journalistique » (who cares, sérieux?), ne partez pas ; je vais sans doute parler d’un sujet qui vous intéresse et qui captive l’ensemble de la population ces derniers jours, plus que la nomination de Gaétan Barrette au poste de Ministre de la Santé, même si c’est pas aussi gros (huhuhu)! Continuer la lecture de Sortez le Nyquil : la Fièvre est arrivée!

Critique : Série Noire (Télévision)

(Par Samuel Bourassa)

Je ne regarde pas beaucoup de séries télé. Encore moins celles qui sont québécoises. J’ai toujours eu de la difficulté avec celles-ci. C’est assez difficile à expliquer… j’ai toujours trouvé la télévision québécoise lourde, larmoyante, dramatique et teintée d’une froideur. Pour ma défense, je n’ai pas développé d’aversion. Je me suis toujours dit prêt à embrasser la télévision québécoise lorsqu’une de ses séries viendrait me captiver. Ceci nous amène au mois de janvier dernier, durant lequel j’entends le nom d’une nouvelle série au moins une vingtaine de fois, et ce, des lèvres de plusieurs personnes différentes: Série Noire. Continuer la lecture de Critique : Série Noire (Télévision)

Salon International du Livre de Québec 2014

(Par Sophie Vaillancourt)

Cette semaine a lieu un évènement très attendu dans la grande Capitale. À partir d’aujourd’hui même (Oups! J’vous ai fait manquer une journée…!), une centaine d’auteurs québécois (et peut-être d’autres nationalités) prendront place derrière leur petit stand au Centre des congrès de Québec pour rencontrer leurs plus fidèles lecteurs. Eh oui! C’est le fameux Salon International du Livre de Québec (SILQ) 2014. Continuer la lecture de Salon International du Livre de Québec 2014

Le Québec à l’isoloir

(Par Mélissa Paradis)

Il y a déjà plus d’une semaine que je me rendais à l’isoloir (disposé de façon plus que pratique dans la cafétéria de mon Université) pour écrire, en caractère gras, le nom du candidat que je souhaitais voir au Salon Bleu. J’étais gonflée d’espoir. De vote stratégique; il n’en existait pas. Continuer la lecture de Le Québec à l’isoloir

Leçons d’élection

(Par Francis Langlois)

Les plus récents sondages prévoient que ce sont les libéraux de Philippe Couillard qui remporteront les élections lundi prochain, le 7 avril. Et possiblement pour former un gouvernement majoritaire.

Qui l’eut cru. Continuer la lecture de Leçons d’élection

Qu’est-ce qu’on fait en avril? (Ottawa, Montréal et Québec)

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Question de ne pas se décourager du fait que l’hiver tend à perdurer malgré l’arrivée du printemps, occupons-nous à souhait pour que les semaines filent rapidement vers le soleil. Une petite pensée aussi pour la journée de la Terre qui aura lieu le 22 avril prochain. Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en avril? (Ottawa, Montréal et Québec)

Critique d’ici : Upon your grave – Eponym (CD)

(Par Jérémie Bernard)

La formation de Lévis s’introduit avec une première pièce instrumentale intitulée Crooked. D’emblée, Upon your Grave mélange le métal au carnavalesque. Il y a dans leur son un désir de représenter les torts et les travers de la vie avec une façon particulière; d’user de la violence sans perdre le côté divertissement que la musique peut apporter même lorsqu’elle traite des sujets les plus sombres. Sans s’éloigner de certains rythmes rock, la musique d’Upon your Grave se situe plutôt au niveau du Death métal mélodique. Continuer la lecture de Critique d’ici : Upon your grave – Eponym (CD)

Critique : Karkwa – Les chemins de verre (CD)

(Par Maxime Pagé)

Karkwa est sûrement mon groupe québécois préféré. Des mélodies aériennes agrémentées de paroles parfois très sombres et lourdes, voilà un mélange gagnant! Ça fait plus d’un an que j’écoute en boucle tous leurs albums, du « Pensionnat des Établis » jusqu’au « Volume du Vent », en passant bien sûr par « Les Tremblement S’immobilisent » (mon album préféré). J’attendais donc avec impatience la sortie de leur nouvel album intitulé « Les Chemins de Verre ». Après avoir entendu la critique à l’émission Voir et les gens crier au génie à sa sortie, disons que la barre était haute! Continuer la lecture de Critique : Karkwa – Les chemins de verre (CD)

Critique : Il était une fois les Boys (film)

(Par Philippe Crête)

Au Québec, il y a trois sujets de conversation essentiels à un bon dialogue pure laine ; la météo, la politique et le hockey. C’est devenu un emblème national tellement il est omniprésent dans notre culture. Nombre de films ont été portés sur le sujet et la franchise la plus populaire est sans doute celle des Boys. Une bonne série qui alliait humour, hockey et confrérie. Est paru dernièrement le film Il était une fois les Boys. Il s’agit de l’origine de la série où les personnages, alors adolescents, sont amenés à relever en groupe les défis qui s’annoncent devant eux. On ne se le cachera pas, le film est clairement orienté vers un public plus jeune. Ne cherchez pas une suite aux Boys, vous allez être déçus. Adoptant une formule narrative beaucoup plus classique, le réalisateur ne cherche pas à faire des prouesses techniques ou à révolutionner le cinéma. Il cherche à faire un film intéressant sur le hockey pour les jeunes, un beau clin d’œil aux films originaux. Continuer la lecture de Critique : Il était une fois les Boys (film)

Introduction : Michel Rabagliatti – Paul (BD)

(Par Philippe Crête)

Ça fait du bien de voir parfois du talent de chez nous qui ravive la flamme québécoise en nous ! On a des artistes dont on peut être fier. Notre cinéma national est puissant, nos musiciens sont uniques et les artistes contemporains se démarquent par leur audace. Qu’en-est-il de la bande-dessinée en général ? Ce n’est pas ce qui accroche généralement le peuple québécois. Cependant, il y a depuis plusieurs années une certaine série qui propose une bande-dessinée particulièrement intéressante. Il s’agit de la série Paul de Michel Rabagliatti. Une histoire toute simple qui tourne sur la quotidienneté de Paul. Une BD purement québécoise qui est particulièrement bien fignolée. Continuer la lecture de Introduction : Michel Rabagliatti – Paul (BD)

Qu’est-ce qu’on fait en janvier? (Partie 2 : Montérégie, Cantons-de-l’Est, Centre du Québec, Mauricie, Laurentides et Lanaudière)

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Pas de doute, les fêtes arrivent et cela se fait sentir par les événements prochainement en cours! Ne vous inquiétez pas, les grincheux parmi vous trouveront aussi leur compte!

N.B Certains événements présentés lors du mois de novembre se poursuivent tels que dans les Cantons-de-l’Est (i.e le salon des métiers d’art de l’Estrie). Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en janvier? (Partie 2 : Montérégie, Cantons-de-l’Est, Centre du Québec, Mauricie, Laurentides et Lanaudière)

Qu’est-ce qu’on fait en décembre? (Partie 1: les grands centres : Ottawa, Montréal et Québec)

(Par Marie-Pier Boursier Soucy)

Pas de doute, les fêtes arrivent et cela se fait sentir par les événements prochainement en cours! Ne vous inquiétez pas, les grincheux parmi vous trouveront aussi leur compte!

N.B Certains événements présentés lors du mois de novembre se poursuivent tels qu’à Montréal (i.e le festival Artdanthé, le festival Bach et le marché Casse-Noisette) et à Québec (i.e le marché de Noël de Baie-Saint-Paul et Noël d’Antan à Cap-Santé). Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en décembre? (Partie 1: les grands centres : Ottawa, Montréal et Québec)

Critique : Bare (concert)

(Par Dominic Carignan)

Récemment, avec le fameux chroniqueur Philippe Crête, je suis allé voir un spectacle de dubstep(enfin, c’est ce que s’était supposé être) au Belmont sur St-Laurent à Montréal. L’artiste invité était Bare, qui fait partie du label de Borgore, BuyGore. Bien que je sois un fan du genre, je dois malheureusement débuter la critique en admettant que j’ai été déçu par sa performance et du spectacle en général. Continuer la lecture de Critique : Bare (concert)

Qu’est-ce qu’on fait en novembre (Partie 1 : Montréal)

(Par Marie-Pier Boursier Soucy)

Mais que faites-vous à rester emmitouflés dans votre demeure!? Mettez votre petite laine, votre chocolat chaud à la main (non, je ne suis pas encore convertie au café!), et parcourez les événements attrayants de novembre!

Certaines activités mentionnées lors du mois d’octobre se poursuivent tel qu’à Montréal (Jardins de lumière, spectacle son et lumière « La lumière fut », Musée Grévin, exposition des 11 nations). Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en novembre (Partie 1 : Montréal)

Critique : Céline Dion – une seule fois (concert)

(Par Jérémie Bernard)

Ah Céline Dion! Qui ne connaît pas cette unique dame qui réinvente tous les jours les mots succès et passion? Sans doute une des plus riches artistes de toute l’histoire du Québec, Céline accumule les records et les exploits dans sa carrière encore jeune et pourtant plus garnie que vos trois discographies préférées mises ensemble. J’ai eu la chance d’assister à son concert spécial sur les Plaines d’Abraham à Québec le 27 juillet dernier. Voici le compte-rendu de mon expérience devant ce monument de la chanson internationale. Continuer la lecture de Critique : Céline Dion – une seule fois (concert)

Fuck la police?

(Par Julien-Pierre Maltais)

Récemment, la célèbre matricule 728 a été acquittée des accusations portées contre elle. Ça a évidemment causé un tôlé, étant donné que monsieur-madame tout le monde a maintenant vu les vidéos la montrant frapper et poivrer des gens qui semblent tout à fait innocents. Continuer la lecture de Fuck la police?

Qu’est-ce qu’on fait en septembre (troisième partie : régions du bas du fleuve en passant par Québec)

(Par Marie-Pier Boursier Soucy)

Ce n’est point parce que septembre est le dernier mois de l’été qu’il nous laisse en vain, loin de là! Vous ne me croyez pas? Venez voir où on vous amène!

N.B Certaines activités proposées au mois d’août se poursuivent en septembre soit au Bas-St-Laurent (i.e FestiJazz de Rimouski) (référence part3 du mois d’août). Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en septembre (troisième partie : régions du bas du fleuve en passant par Québec)

Lettre de pitié

(Par Myriam Beaulieu)

C’était il y a quelque jours. Je me préparais le matin pour aller travailler, et j’ai entendu l’histoire très vaguement, à la télé. Puis, par la suite, je me suis mise à faire des recherches. Soyons clairs, je n’ai pas eu à chercher bien loin ; l’histoire était sur toutes les lèvres, sur tous les réseaux sociaux, et sur tous les sites webs d’informations.

Cette histoire est la suivante. Continuer la lecture de Lettre de pitié

Critique : Line Bordeleau – Les montages de la lune (roman)

(Par Jérémie Bernard)

Alors que le deuxième tome promettait déjà un bel avenir pour la série québécoise Sionrah, la suite, Les montagnes de la Lune, confirme cette prédiction avec une force et une précision indéniable. Pour ce roman, Line Bordeleau fait éclater encore plus son récit pour transporter le lecteur dans la complexité du monde qu’elle a pris le temps de mieux présenter dans le deuxième tome. Plus court, ce livre est bien mieux rythmé, plus intense et très adroit narrativement. C’est maintenant chose officielle et assumée : cette série fera l’office de classique avec l’aide d’une visibilité adéquate. Continuer la lecture de Critique : Line Bordeleau – Les montages de la lune (roman)

Qu’est-ce qu’on fait en octobre? (Partie 3 : Laval, Outaouais, Laurentides et Québec)

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Les feuilles tomberont, mais je vous assure que votre emploi du temps n’aura pas de temps mort! Des activités intérieures pour les temps gris et des activités extérieures pour les journées fraîches et ensoleillées vous attendent! Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en octobre? (Partie 3 : Laval, Outaouais, Laurentides et Québec)

Qu’est-ce qu’on fait au Québec en août (deuxième partie : Laval et Nord-Ouest du Québec).

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Il est hors de question que je vous laisse vous « pogner le beigne » pour ce mois notant non-officiellement la fin de l’été en raison des vacances se terminant pour plusieurs. Top chrono, 31 jours stimulants vous attendent, sachez en profiter!

Veuillez noter que quelques événements présentés en juillet (première et seconde parties) offrent encore des activités durant le mois d’août tel qu’à Tremblant (Les Rythmes Tremblant). Référez-vous aux articles du mois de juillet. Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait au Québec en août (deuxième partie : Laval et Nord-Ouest du Québec).

Qu’est-ce qu’on fait en août? (troisième partie : des Cantons-de-l’Est jusqu’en Gaspésie en passant par Québec).

(Par Marie-Pier Boursier-Soucy)

Il est hors de question que je vous laisse vous « pogner le beigne » pour ce mois notant non-officiellement la fin de l’été en raison des vacances se terminant pour plusieurs. Top chrono, 31 jours stimulants vous attendent, sachez en profiter!

Veuillez noter que quelques événements présentés en juillet (première et seconde parties) offrent encore des activités durant le mois d’août tel qu’à Québec (Les Chemins invisibles du Cirque du Soleil et Le Moulin à images). Référez-vous aux articles du mois de juillet. Continuer la lecture de Qu’est-ce qu’on fait en août? (troisième partie : des Cantons-de-l’Est jusqu’en Gaspésie en passant par Québec).

Critique : Fred Pellerin – De peigne et de misère (spectacle)

(Par Jérémie Bernard)

Les conteurs se font rares de nos jours. Vous savez, ces hommes et ces femmes qui peuvent, par leur simple charisme, nous faire s’asseoir devant eux et les écouter durant des heures nous raconter des choses que nous savons expressément faux. Le mensonge, lorsque teinté de poésie, devient la plus belle des vérités. Fred Pellerin est notre barde d’aujourd’hui, digne représentant de nos coutumes ancestrales québécoises. Le revoir pour son nouveau spectacle fut pour moi autant un plaisir qu’une profonde remise en question de ma position dans l’espace-temps. Continuer la lecture de Critique : Fred Pellerin – De peigne et de misère (spectacle)

Critique : André Sauvé – Être (spectacle)

(Par Jérémie Bernard)

André Sauvé n’a plus à faire ses preuves sur la scène humoristique québécoise. Son style particulier, qui a le mérite de renforcer la rhétorique psychotique de cet artiste, fait de lui un des grands performeurs publics duquel on se souviendra longtemps. Personne ne parle comme André Sauvé. Personne ne pense comme lui et n’agit comme lui. Personne d’autre qu’André Sauvé EST André Sauvé. Continuer la lecture de Critique : André Sauvé – Être (spectacle)

Critique : Of monsters and men (concert)

(Par Jérémie Bernard)

J’avais déjà vu Of Monsters and Men à Montréal, le 17 novembre 2012. Il faut dire que ce groupe a la cote à Montréal, pour revenir plus de 3 fois dans la même année ! Voyons voir ce que leur spectacle au Canal Lachine le 24 mai 2013 avait à offrir. Continuer la lecture de Critique : Of monsters and men (concert)

Dis-moi ce que tu écoutes, et je te dirai qui tu es (ou pas)

(Par Myriam Beaulieu)

J’ai pensé à écrire ce billet en écoutant de la grosse salsa full été au bureau, avec un dude trop heureux qui chante en espagnol. Bonhomme qui, soit-dit en passant, pourrait être en train de chanter à propos d’une pathère brisée, que je ne serais pas au courant. Ma connaissance de la langue espagnole s’arrête avec le menu des 3 Amigos (‘‘Breuvages » en espagnol, c’est  »Bebidas »! Ça y est, c’est mon mot préféré à partir de maintenant!). Continuer la lecture de Dis-moi ce que tu écoutes, et je te dirai qui tu es (ou pas)