Archives de mot-clé : pierre-luc latour

Le Comiccon de Montréal, édition 2014

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Je vous l’ai mentionné l’année dernière mais la fin de semaine que je passe au Comiccon est ma préférée. Des costumes flamboyants, une ambiance fébrile, des célébrités et des avant-premières vidéoludiques font en sorte que l’évènement est unique parmi tous les autres à Montréal. Continuer la lecture de Le Comiccon de Montréal, édition 2014

E3 : Nos impressions! (jeux vidéo)

(Une collaboration de plusieurs chroniqueurs)

Début juin est synonyme de chaleur et de journées de plus en plus longues jusqu’au solstice d’été. C’est aussi le mois de l’E3, l’Electronic Entertainment Exposition. Il s’agit ni plus ni moins d’une des plus grandes conférences électroniques mondiales et les Majors du monde vidéoludique s’en servent comme vitrine pour annoncer ce sur quoi ils sont en train de travailler dans le moment. Chez Jestermind, on vous offre notre compte rendu. Continuer la lecture de E3 : Nos impressions! (jeux vidéo)

Nouvelle – Nouveau vidéoclip de Psy! (musique)

(Par Pierre-Luc Latour)

Dans la vie, y’a des mix qu’on ne veut pas nécessairement voir. Par exemple, des chips aux gaufres et aux ailes de poulet, le duo Ono/Lennon et Youppi! en maillot de bain. D’autres, sont si étonnants qu’ils nous laissent pantois, pensons ici au célèbre duo Elton John/Eminem durant les Emmy’s. Le duo d’aujourd’hui se trouve à la limite de ces deux réalités.

Continuer la lecture de Nouvelle – Nouveau vidéoclip de Psy! (musique)

Top 5 des super-héros qui méritent une adaptation cinématographique (cinéma, BD)

(Par Pierre-Luc Latour)

Cher lecteur, j’adore les super-héros. Une passion, une obsession? Peu importe, les murs de ma chambre sont tapissés d’image d’hommes et de femmes en spandex flamboyant, deal avec. Ceci étant dit, je me questionnais mardi dernier, suite à mon visionnement du tout dernier X-Men (qui est sublime), à savoir quels super-héros méritaient absolument une adaptation cinématographique.
P.S : Je ne tiendrai pas compte des personnages ayant des films en pré-production ou en tournage. Parce que. Continuer la lecture de Top 5 des super-héros qui méritent une adaptation cinématographique (cinéma, BD)

(Actualité) Andrew Garfield en femme pour Arcade Fire!

(Par Pierre-Luc Latour)

Spider-Man depuis bientôt deux ans déjà, le jeune Andrew Garfield quitte la peau du héros arachnéen pour se transformer en transgenre l’histoire d’un clip. Il l’a fait pour la chanson «We Exist» du groupe montréalais Arcade Fire. Tournée en partie durant le spectacle du groupe au festival californien Coachella, le jeune acteur de trente ans démontre dans le clip son habileté à danser, à jouer en plus de transpirer l’émotion à l’était pur. Je dis mission accomplie pour Andrew! Continuer la lecture de (Actualité) Andrew Garfield en femme pour Arcade Fire!

Entrevue avec Jonathan Pilon

(Par Pierre-Luc Latour)

NDLR : Un des points positifs d’écrire pour Jestermind est qu’on est assez libre de créer ce qui nous passe par la tête. Récemment, j’ai remarqué que je m’enlignais pour vous parlez seulement d’artistes anglophones. C’est pourquoi, depuis quelque temps, je chérissais l’envie de faire une série d’interviews avec des artistes d’ici qui essaient de percer la scène musicale. Continuer la lecture de Entrevue avec Jonathan Pilon

Une nouvelle perle pour Rhymesayers? (Musique)

(Par Pierre-Luc Latour)

Vendredi dernier, la compagnie de production américaine de rap marginal la plus connue, Rhymesayers Entertainement (Atmosphere, Brother Ali et plusieurs autres), a présenté le premier vidéoclip de leur toute nouvelle recrue, deM atlaS. Continuer la lecture de Une nouvelle perle pour Rhymesayers? (Musique)

« Crispo da ulwan um chinka creeta », ou pourquoi Star Wars est si incroyable.

(Par Pierre-Luc Latour et Alexandre Poirier)

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…

Scratch that.

Dans un « appart » miteux du quartier Villeray, deux séduisants et brillants chroniqueurs, un peu en lendemain de veille en ce matin pluvieux de mai (bière, Schnapps et Curaçao ne font pas bon mélange), s’apprêtent à écrire un palmarès des raisons qui justifient l’« awesomenitude » de la saga de George Lucas. Ceci étant dit, voici dix arguments qui devraient vous inciter à écouter la série au complet en pyjama, armé de votre Snuggie, vos friandises et votre boisson chaude préférée, idéalement un café Bailey’s. Continuer la lecture de « Crispo da ulwan um chinka creeta », ou pourquoi Star Wars est si incroyable.

L’Australie est dans la place : une critique de The New Classic d’Iggy Azalea (CD)

(Par Pierre-Luc Latour)

C’est avec impatience que j’attendais la sortie de ce premier opus pour la rappeuse Iggy Azalea. Les raisons sont diverses et multiples. Tout d’abord, la qualité des quatre singles sortis en 2013 et au tout début de 2014 avait de quoi promettre, mais nous y reviendrons. Par la suite, elle a été nommée sur la maintenant renommée liste des 10 meilleurs débutants dans le rap professionnel par le magazine spécialisé américain XXL. Il s’agit d’un honneur de faire partie de cette liste qui comporte des gros noms du rap moderne comme Lupe Fiasco, Kid Cudi, Kendrick Lamar, MGK et j’en passe. De plus, elle est la première femme à être de la sélection d’XXL mais aussi la première artiste hors des États-Unis. L’Australienne de 23 ans a aussi comme mentor et conseiller un des principaux rappeurs du sud-est, T.I. Finalement, en 2013, elle a eu la chance d’ouvrir pour des légendes vivantes du hip-hop comme Nas durant sa tournée paneuropéen. Continuer la lecture de L’Australie est dans la place : une critique de The New Classic d’Iggy Azalea (CD)

Danse sur la tragédie : une critique de Supermodel par Foster the People

(Par Pierre-Luc Latour)

Je te le dis tout de suite, Jestermind, je suis totalement partial. Il y a des groupes que je préfère naturellement plus à d’autres. Les raisons de ce fait peuvent varier. La voix de la personne qui chante, l’accompagnement musical, le rythme, les paroles, le nombre de temps que ça me prend pour me tanner, la couleur de la pochette, bref, je suis capricieux. Récemment, un de ces groupes, Foster the People, a sorti un nouvel album juste à temps pour le printemps (le vrai, tsé). Pis c’est de ça que je veux te parler, Jestermind. Continuer la lecture de Danse sur la tragédie : une critique de Supermodel par Foster the People

Kaiser quoi? Une critique d’Education, Education, Education & War (Musique)

(Par Pierre-Luc Latour)

Je suis curieux, très curieux. Cette curiosité qui m’habite depuis que je suis jeune me force évidemment à assouvir ma satisfaction de connaissance. Comme j’adore la musique, je ne me répugne jamais à utiliser tous les moyens possibles pour découvrir de nouveaux genres, de nouveaux artistes, de nouvelles voix. Et je sais que tu me vois venir. Continuer la lecture de Kaiser quoi? Une critique d’Education, Education, Education & War (Musique)