Archives de mot-clé : pc

Critique : Spec-Ops : The Line (jeu vidéo).

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Introduction

Au premier coup d’oeil, beaucoup de facteurs jouent contre l’achat de Spec Ops : The Line. Tout d’abord, disons que le titre est très générique. J’irais jusqu’à dire que le sous-titre The Line sonne faux. Ensuite, l’image, probablement l’élément le plus important en ce qui concerne la présentation sur les tablettes, ressemble en tous points à celles des autres grosses franchises de guerre. Rien pour attirer les non-initiés à jeter un second regard au boîtier. Quand on a BattlefieldCall of Duty et Medal of Honor devant soi, pourquoi se donner la peine d’essayer Spec Ops? Ce n’est sûrement pas pour les graphiques, croyez-moi! Les contrôles? Non plus. Sa variété d’armes? Pas du tout. C’est en fait l’histoire du jeu ainsi que l’évolution du personnage qui feront en sorte que vous vous rappellerez de cette série. Ce sera peut-être aussi suffisamment bon pour que l’envie vous vienne de découvrir les huit jeux précédents de cette franchise plus vieille, étonnamment, que les trois mentionnés à priori. Continuer la lecture de Critique : Spec-Ops : The Line (jeu vidéo).

Advertisements

Critique : Dead Island : Riptide (jeu vidéo).

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Introduction

Dead Island : Riptide est une déception, mais pas pour les raisons habituelles. Normalement, j’utilise ce terme pour parler d’une suite qui n’atteint pas les mêmes standards établis par le jeu précédent. Ce n’est pas le cas ici. En fait,Riptide aurait dû être du contenu téléchargeable tellement il est identique au premier, que j’avais plutôt aimé honnêtement. Dead Island a voulu utiliser quelques concepts appartenant à d’autres franchises afin de se forger une identité propre. Il a réussi, mais ça n’a pas empêché la série de sombrer dans la médiocrité… Continuer la lecture de Critique : Dead Island : Riptide (jeu vidéo).

Critique : Bioshock Infinite (jeu vidéo).

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Introduction

Il y a de ces jeux qui frappent l’imaginaire. Ceux qui restent dans notre mémoire longtemps après avoir déposé notre manette. Bioshock Infinite en fait partie. Quand vous réaliserez toute l’ampleur de la fin du jeu, vous comprendrez pourquoi j’en fais l’éloge à ce point. « Mais Marc-O, me direz-vous, à ta première critique, tu encensais Persona 4 Golden tellement qu’il fait désormais partie de ton top 10. Tu dois être un chroniqueur avec des standards assez bas pour avoir un deuxième jeu de suite aussi bien coté! » Eh bien non. Sachez que je suis quelqu’un de très critique et pointilleux. En fait, j’ai tout simplement été chanceux dans la sélection de mes jeux ces temps-ci. Des critiques acerbes se pointeront sûrement le nez dans un avenir rapproché. Revenons à nos moutons cependant! Continuer la lecture de Critique : Bioshock Infinite (jeu vidéo).