Archives de mot-clé : littérature

Les lectures d’Eve : « Chick lit », humour, amour…

(Par Eve Gloutnay)

J’ai toujours été curieux de savoir ce que les gens lisent. Eve, avec qui je travaille depuis plusieurs années, est une très grande lectrice, ayant toujours un livre en main et un autre en tête. Je lui ai récemment demandé de m’envoyer quelques listes de coups de cœur personnels, question de voir un peu ce qui peut intéresser cette jeune demoiselle très férue de littérature sans l’avoir jamais étudiée. Voici donc sa première liste, plus sentimentale, qui pourrait donner quelques idées de lecture aux dames qui suivent le département littéraire de Jestermind. -Jérémie Bernard-

Continuer la lecture de Les lectures d’Eve : « Chick lit », humour, amour…

Advertisements

La Courte Échelle nous dit adieu

(Par Sophie Vaillancourt)

Je ne crois pas que la situation de l’industrie littéraire vous soit inconnue. Bien que nous sachions depuis un bon moment que la littérature version papier est en grande difficulté, nous ne nous attendions pas du tout à ce que l’une des plus vieilles et des plus réputées maisons d’édition québécoises ferme ses portes aussi subitement le mois dernier. Continuer la lecture de La Courte Échelle nous dit adieu

Dévoilement de couverture

(Par Sophie Vaillancourt)

Vous aurez remarqué (j’espère!) que je suis une fan finie de la série Averia, écrite par notre auteur chouchou, Patrice Cazeault. Cet écrivain est très prolifique dans son domaine, surtout cet été, puisqu’il est un des deux instigateurs (avec Amélie Dubé) du fameux « Le douze août, j’achète un livre québécois. » Vous le replacez? Voilà!

Continuer la lecture de Dévoilement de couverture

Joyeux anniversaire!

(Par Sophie Vaillancourt)

J’avais trop peu de temps pour toutes les choses que j’avais à faire cette semaine. Quand ça arrive, on doit couper dans le sommeil (ce que je fais présentement, à 00h10, alors que je me lève dans moins de 5h!).

Continuer la lecture de Joyeux anniversaire!

Leadership

(By Sophie Vaillancourt)

I don’t know if most of you guys are aware, but I work for the biggest book company in Canada: Indigo books & music. At the beginning of the month of June, our CEO, Heather Reisman, went on tour and stopped in each major area of the country. The last stop, but in no way the least, was Montreal. So last week of June, we were gathered at the Scotiabank Theatre on Saint Catherine Street for an official meeting with our CEO. How many of you can say that they’ve met theirs? Not many, right? That’s what I thought.

Anyways. We’re sitting in the theatre, eager to know what this meeting’s all about. And then she appears on the stage, in a cute lilac dress, high heels on, perfect blonde hair. Heather Reisman is really a beautiful woman. And the more I look at her, the more I see it. She is the Indigo brand.

So we’re listening to this woman who has her face everywhere within the company. I’m sitting in the back row thinking : that’s the woman who built the most profitable book company in the country. She is, from now on, my idol. I will do whatever I can to resemble her, professionally speaking that is. That’s when it became clear in my mind that I wanted to be a businesswoman and not an employee anymore. It became clear that I wanted to be a leader, to be someone people look up to.

Mrs. Reisman showed a leadership that was so contagious that I’m sure every person in the room that day thought the same way I did. Everything that woman said made all of it sound so easy. I guess when you have the right team, it is easy.

Truth is, it is not a simple thing to start, or even take back, a company. I’m not telling you anything new here. But listening to that woman was inspiring in a way I didn’t think was possible. Her speech raised my hopes. Hope that, one day, I’ll have my own publishing company. Hope that I’ll be able to help emerging authors be published.

I’m quite far from that objective, though. I’m only 23, no experience in editing, no contacts, no money to invest… How could that possibly work out for me? I have no idea if my dream will come true one day, but I’ll do everything I can to make it happen.

I will probably need your help at one point, people. I’ll need your honesty, your needs, your desires. You will probably be the readers that will buy the books I’ll publish. I want to listen to my readers as much as my writers. Will you be there to help? I hope so.
Till then, wait for me.

By the way, I rode down the escalator with her and talked to her a little. She really is a lovely person!

Le marché florissant de la littérature québécoise

(Par Sophie Vaillancourt)

Je suis plusieurs auteurs sur Facebook afin de savoir les nouvelles sur l’écriture d’un roman, un petit indice concernant un nouveau projet, ou encore les dates de signature. Eh bien! J’ai été bien surprise dans la dernière semaine! Continuer la lecture de Le marché florissant de la littérature québécoise

Critique cinéma : Nos Étoiles Contraires: le scénario des grands films

(Par Arianne Lapierre)

D’un point de vue scénaristique, l’adaptation du roman de John Green titré « Nos étoiles contraires » (traduction de The Fault in Our Stars) avait tout en main pour promettre une adaptation digne d’un grand film; c’est après tout l’une des histoires aux revirements auxquels on ne s’attend pas et qui, malgré son public très jeune, est muni d’une maturité et d’un réalisme que l’on voit de moins en moins dans les films (et les romans) pour jeunes adultes. Continuer la lecture de Critique cinéma : Nos Étoiles Contraires: le scénario des grands films