Archives de mot-clé : Humour

Critique : Jean-François Mercier – Subtil, Sensible et Touchant

(Par Jérémie Bernard)

Je ne suis pas un grand journaliste, mais je suis capable de le voir quand quelqu’un a du talent et mérite des éloges. Depuis longtemps, je connais Jean-François Mercier pour ses qualités d’auteur. J’ai enfin pu aller le voir sur scène à l’occasion de son nouveau spectacle, Mercier : Subtil, sensible et touchant le 2 octobre dernier au théâtre St-Denis. Je vais être honnête avec vous : je ne prévoyais pas nécessairement écrire une critique de ce spectacle, mais je n’ai pu m’en empêcher en voyant que Jean-François Mercier était lui-même en guerre contre des critiques souvent encore plus imbéciles qu’injustes. Voici donc, Jean-François, la critique que tu mérites, par quelqu’un qui te connaissait peu en spectacle, mais qui y a retrouvé tout le génie de ta plume humoristique teintée de prises de conscience sociale efficaces.

Continuer la lecture de Critique : Jean-François Mercier – Subtil, Sensible et Touchant

Les dix façons de… se réveiller

(Par Renaud Leduc)

Les jours se suivent et se ressemblent ou diffèrent, tout dépendant des journées mises à l’épreuve de la comparaison. On peut prendre cette comparaison à grande échelle en disant que chaque jour on se réveille, on fait quelconque activité durant le courant de la journée et on termine en retournant au point de départ de cette tranche de vie, soit en retournant dormir dans son lit douillet, confortable, accueillant, moelleux etc… (plusieurs qualificatifs peuvent être utilisés pour décrire le confort qu’un lit peut apporter mais le lecteur comprendra mes intentions après n’en avoir mentionné que quatre). Mais on peut aussi prendre tout au pied de la lettre et spécifier qu’il est improbable que chacune des actions commises au cours d’une journée soit identique à celles d’une autre journée soumise à cette rigoureuse évaluation. Continuer la lecture de Les dix façons de… se réveiller

Les 10 façons de… regarder la télévision

(Par Renaud Leduc)

Le genre humain étant ce qu’il est, il n’apprécie généralement pas lorsque sa liste de choses à faire s’épuise. Il s’ennuiera, pourra devenir agressif et dépérira à vue d’oeil. C’est l’une des raisons pourquoi quelqu’un, un génie, inventa la télévision pour divertir les gens 24 heures sur 24, autant que les gens veulent (je ne connais pas le nom de cet inventeur, appelons le Mr. Télévision). Il serait pratiquement ridicule de prétendre ne pas connaître la télévision puisqu’elle est omniprésente dans la vie de tout le monde. Effectivement, tout le monde la connaît et passe de nombreuses heures à la contempler, certains lui donnent même un nom, d’autres extrémistes iront la faire baptiser pour cordialement la faire introniser dans leur famille. Bref, cette invention a certaines vertus manipulatrices et il existe des tonnes de façons d’extraire la sève de cette boîte à images. Vous l’aurez compris, voici un autre fabuleux épisode des 10 façons! Cette fois-ci, celles de regarder la télévision, bonne lecture! Continuer la lecture de Les 10 façons de… regarder la télévision

Les 10 façons de… magasiner

(Par Renaud Leduc)

Certains besoins superflus nous entourent de façon parfois surprenante. Certains trouveront que c’est une perte de temps, d’autres diront que ça fait partie intégrante de nos vie et une minorité vous lancera des injures lorsque l’on parle aux gens qui nous entourent de la magnifique action qu’est magasiner. Comme vous l’avez sûrement remarqué, il existe plusieurs types de magasineurs et il y a aussi de multiples façons d’arborer le magasinage. C’est alors que, avec mes connaissances sur les habitudes de fréquentation des boutiques, je vais tenter de qualifier le magasineur-type parmis tant d’autres et signifier certaines méthodes convoitées pour magasiner. Continuer la lecture de Les 10 façons de… magasiner

Critique : Fred Pellerin – De peigne et de misère (spectacle)

(Par Jérémie Bernard)

Les conteurs se font rares de nos jours. Vous savez, ces hommes et ces femmes qui peuvent, par leur simple charisme, nous faire s’asseoir devant eux et les écouter durant des heures nous raconter des choses que nous savons expressément faux. Le mensonge, lorsque teinté de poésie, devient la plus belle des vérités. Fred Pellerin est notre barde d’aujourd’hui, digne représentant de nos coutumes ancestrales québécoises. Le revoir pour son nouveau spectacle fut pour moi autant un plaisir qu’une profonde remise en question de ma position dans l’espace-temps. Continuer la lecture de Critique : Fred Pellerin – De peigne et de misère (spectacle)

Billet historique 10 : Antiquité (partie 1)

(Par Ioan Sénécal)

Eh oui! C’est le retour de mes billets sur l’Histoire! Après cette pause dont l’opportunité ne fait aucun doute, je vous reviens avec une formule quelque peu modifiée. Celle-ci va, je l’espère, contribuer à donner un peu de corps (que ferait-on sans un corps!?) aux éléments que j’aborderai dans mes articles. Je vais donc entreprendre un périple d’écriture qui me permettra pour mon grand plaisir (et le vôtre, si je ne deviens pas trop pourri entre-temps!), de parcourir les méandres des époques en partant des civilisations les plus reculées pour me rendre jusqu’à notre chère civilisation occidentale. Continuer la lecture de Billet historique 10 : Antiquité (partie 1)

Critique : Louis-José Houde – Les heures verticales.

(Par Myriam Beaulieu)

Bon, soyons clairs, si vous ne connaissez pas le nom de Louis-José Houde et que vous vivez présentement en sol québécois, soit A) vous venez joyeusement de vous joindre à notre communauté en tant que nouvel arrivant venu d’une autre culture, ou B) eh bien, toutes mes excuses, mais vous vivez probablement dans une grotte sans aucune présence de toute forme de technologie, voire même de porte de sortie pour vivre dans le monde actuel. Passons. Continuer la lecture de Critique : Louis-José Houde – Les heures verticales.

Critique : Laurent Paquin – L’ereure est humaine.

(Par Jérémie Bernard)

Pour ceux ne connaissant pas déjà ce joyeux bonhomme qu’est Laurent Paquin, cet artiste est comme un concentré pur d’énergie, de bonne humeur et de situations amusantes racontées avec brio. Vous me direz que là est la vertu de tout bon humoriste, mais Laurent Paquin a toujours eu un talent particulier pour rendre le simple et le quotidien totalement hilarant. Sa force n’est pas dans l’originalité de ses sujets, ni dans le grand déploiement de son spectacle, mais bien dans l’efficacité de chaque ligne écrite et dans la simplicité immanquable de tout son art. Continuer la lecture de Critique : Laurent Paquin – L’ereure est humaine.

Critique : Gala 25e anniversaire de l’école nationale de l’humour.

(Par Sophie Vaillancourt)

Le 2 avril dernier avait lieu le spectacle bénéfice célébrant le 25e anniversaire de l’École Nationale de l’Humour au Théâtre St-Denis. Non seulement ce spectacle était-il unique, mais aussi il était filmé afin d’être éventuellement diffusé à la télévision. L’animation du spectacle était donc faite en conséquence de la captation : les présentations des humoristes, les applaudissements, les prises de vue… Sous les encouragements et les signaux de Mathieu Cyr, jeune humoriste, nous avons même dû applaudir dans le vide pour que les caméras nous filment! C’était amusant, malgré que le spectacle ait pratiquement duré 3h. Continuer la lecture de Critique : Gala 25e anniversaire de l’école nationale de l’humour.

Critique : Ben et Jarrod (spectacle)

(Par Jérémie Bernard)

Les deux étranges créatures que sont Ben et Jarrod sont maintenant bien connues de la scène québécoise. Ayant su séduire un public plutôt vaste par leur humour très premier degré et leur imagination tordue, ces deux humoristes continuent de conquérir le Québec avec ce premier, mais maintenant assez connu apport scénique recréant la folie et les moments incontournables vus pour la première fois lors de leurs nombreuses apparitions télévisuelles.

 

Le titre du spectacle se veut très direct et simple à comprendre. Ben et Jarrod ne font pas de « stand up comiques » à proprement parlé. Ils sont toujours dans la peau de personnages amusants et exagérés jusqu’à un ridicule faisant rire. Reprenant bien le mode classique du sketch à la Ding et Dong, ils portent la chose un peu plus loin en agrémentant de nombreux accessoires et situations précises les numéros présentés au public.

Continuer la lecture de Critique : Ben et Jarrod (spectacle)

Les dix façons de répondre au téléphone.

(Par Renaud Leduc)

Ha, cette action tant appréciée par un si grand nombre de personnes: Parler au téléphone. Mais toute action a un début! Cette dernière débute bien évidemment par la pensée d’un individu arbitraire ayant un besoin d’échanger des mots avec une personne de son choix. Il y a ensuite la composition du numéro de téléphone. On assiste ensuite à un léger frisson auprès du receveur de l’appel au moment du timbre sonore parfois désagréable de l’appareil. Le sujet décroche alors le mobile pour ensuite (habituellement) produire un ou des sons qui produisent évidemment ou non des mots susceptibles de communiquer un message de bienvenue à l’interlocuteur envoyant l’appel. Continuer la lecture de Les dix façons de répondre au téléphone.

Les dix façons de passer le temps.

(Par Renaud Leduc)

Cette denrée périssable appréciée par un si grand nombre de personnes, le temps. Qu’on le veuille ou non, le temps reste l’essence de la vie. Sans cette propriété infinie, l’existence de nous tous serait vaine, la vie n’aurait plus aucun sens. Bien que le temps soit un bien si précieux accordé à chacun de nous, certains parviennent à en extraire seulement une infime partie en cherchant toujours quelque chose à faire pour écouler le temps pourtant si précieux à la vue de tant d’autres. Pour pouvoir satisfaire notre mission sur la Terre qui est en quelque sorte d’extraire le maximum d’événements plus ou moins importants dans l’intervalle de temps encore indéfini de notre séjour terrestre, il existe certains moyens de contrer le temps qui défile parfois beaucoup trop vite. Continuer la lecture de Les dix façons de passer le temps.