Archives de mot-clé : film

Angry Video Game Nerd : The Movie (critique)

(Par Francis Méthot)

Avec plusieurs années de gaming et de filmographie d’horreur derrière lui, James Rolfe, cinéaste amateur et critique de culture populaire, nous à offert il y a quelque temps un hommage digne de son œuvre complètement disjonctée. Avec un exercice de style à la hauteur de nos attentes, le jeune homme nous livre son plus beau cadeau et une de ses meilleures critiques à ce jour. Continuer la lecture de Angry Video Game Nerd : The Movie (critique)

Nouvelle bande-annonce pour Interstellar!

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Le prolifique Christopher Nolan (Memento, Inception, la trilogie The Dark Knight) travaille en ce moment sur Interstellar mettant en vedette Matthew McConaughey, Anne Hathaway, Jessica Chastain et Michael Caine. Une toute nouvelle bande-annonce est sortie aujourd’hui et nous sommes d’avis que c’est la meilleure jusqu’à présent. Souhaitons que le réalisateur soit en mesure de répéter les exploits de ses derniers films. « In Nolan we trust. »? Continuer la lecture de Nouvelle bande-annonce pour Interstellar!

Critique : Need For Speed (Cinéma)

(Par Sophie Vaillancourt)

L’année dernière, au mois de mai, le plus récent film de la saga Fast & Furious sortait au cinéma. C’est l’une des rares fois où j’ai pu trainer mon copain au cinéma, puisque c’était un film de chars. On a remis ça cette année, au mois de mars, lorsque le film Need for Speed est sorti. Étant tous les deux des amateurs de ce jeu, nous étions très sceptiques quant à la qualité de ce film. Nous sommes tout de même allés le voir, puisque nous avions des billets gratuits. Continuer la lecture de Critique : Need For Speed (Cinéma)

Quatre filles et un jean pour toujours

(Par Stéphanie Bourgoin-Gaudet)

Après l’annonce, hier, de l’adaptation cinématographique du livre Not A Drop To Drink, c’est au tour d’un autre livre pour adolescents de voir ses droits achetés. En fait, c’est la suite de deux films qui sont déjà parus il y a six ans. Tous les fans de la série qui ont lu les livres ou vu les films dans leur adolescence pourront bientôt voir à l’écran Quatre filles et un jean pour toujours, le dernier livre de la série d’Ann Brashares. Continuer la lecture de Quatre filles et un jean pour toujours

Une nouvelle adaptation cinématographique pour les ados!

(Par Sophie Vaillancourt)

Les prochaines années seront remplies de films pour adolescents, je vous le garantie! Encore aujourd’hui, un livre publié tout récemment (en anglais) a attiré l’attention d’une productrice d’Hollywood, soit nulle autre que Stephenie Meyer, auteure de la saga Twilight et de The Host. Saviez-vous que Meyer possède en fait sa propre compagnie de production? Eh oui! C’est avec l’aide de Meghan Hibbet que la compagnie Fickle Fish Films a vu le jour afin de produire le fameux The Host, qui, vous le lirez dans ma critique, est de loin l’une des meilleures adaptations cinématographique d’un roman que j’ai vue depuis longtemps. Pas surprenant, puisque Meyer en était la productrice! Continuer la lecture de Une nouvelle adaptation cinématographique pour les ados!

La bande-annonce de If I Stay est sortie!

(Par Sophie Vaillancourt)

Je ne vous dirai pas que je ne suis pas heureuse de savoir que le nombre de films basés sur des livres jeunesse augmente de jour en jour. En effet, hier est parue la toute première bande-annonce de l’adaptation cinématographique de If I Stay, qui sortira en salles à la fin du mois d’août (c’est loin!). Je ne m’attendais à rien de moins que d’être séduite par celle-ci, surtout qu’une de mes actrices préférées, Chloë Grace Moretz, interprète le rôle du personnage principal, Mia. En fait, j’ai tout simplement pleuré en regardant les petites deux minutes et trente-trois secondes, qui ont été montrées en exclusivité sur la chaine MTV, hier. Continuer la lecture de La bande-annonce de If I Stay est sortie!

Critique : Enemy de Denis Villeneuve (Film)

(Par Samuel Bourassa)

Le 24 mars dernier, un bon ami à moi m’invitait au cinéma. « Allons voir Enemy! » me disait-il. J’ai dû faire un petit tour sur internet pour m’informer un peu sur le film. Enemy est une réalisation de Denis Villeneuve. J’avais déjà entendu parler du Québécois. Il est celui qui a percé à Hollywood! Je pouvais aussi nommer deux de ses films ‘récents’ qui avaient eu de bonnes critiques, soit Incendies et Prisoners. Donc, j’ai accepté l’invitation de mon ami. Continuer la lecture de Critique : Enemy de Denis Villeneuve (Film)

Critique : Il était une fois les Boys (film)

(Par Philippe Crête)

Au Québec, il y a trois sujets de conversation essentiels à un bon dialogue pure laine ; la météo, la politique et le hockey. C’est devenu un emblème national tellement il est omniprésent dans notre culture. Nombre de films ont été portés sur le sujet et la franchise la plus populaire est sans doute celle des Boys. Une bonne série qui alliait humour, hockey et confrérie. Est paru dernièrement le film Il était une fois les Boys. Il s’agit de l’origine de la série où les personnages, alors adolescents, sont amenés à relever en groupe les défis qui s’annoncent devant eux. On ne se le cachera pas, le film est clairement orienté vers un public plus jeune. Ne cherchez pas une suite aux Boys, vous allez être déçus. Adoptant une formule narrative beaucoup plus classique, le réalisateur ne cherche pas à faire des prouesses techniques ou à révolutionner le cinéma. Il cherche à faire un film intéressant sur le hockey pour les jeunes, un beau clin d’œil aux films originaux. Continuer la lecture de Critique : Il était une fois les Boys (film)

Critique : Massacre à la tronçonneuse 3D (film)

(Par Jean-Christophe Dagenais)

Cachée dans le placard, retenant son souffle, elle contient les larmes et les cris, se débattant à l’intérieur de son être. L’homme masqué de peau humaine traversa la pièce enragée d’avoir perdu sa proie. Scie à chaine à la main, il avait l’odeur de la mort collée à la peau. Soudainement, il quitta la chambre. Heather sentit une larme couler le long de sa joue, alors qu’elle ressentit, pour la première fois, un véritable espoir. Elle sortit de sa cachette, tout en marchant silencieusement et avec précaution. Alors qu’elle sortait de la pièce, un craquement se fit entendre derrière elle. Elle se retourna brusquement et aperçu l’homme à la scie planté devant elle. Une douleur intense la traversa des pieds à la tête. Il était déjà trop tard, la scie mutilait son abdomen en lambeaux, réduisant son jeune corps à rien de plus que de la chair humaine. Elle ne quitta pas le regard du boucher, jusqu’à ce que celui-ci retire la scie de son corps. Enfin libérée de cette souffrance, Heather quitta son corps soulagé. Continuer la lecture de Critique : Massacre à la tronçonneuse 3D (film)

Critique : Zombie malgré lui (film)

(Par Martin Gioffre)

Et si on se retrouvait brusquement du côté des zombies ? Car c’est bien le cas ici, le personnage principal du film étant un mort-vivant ! Le concept est déjà loufoque, mais ce n’est pas fini. Cette comédie romantique d’horreur (si si) raconte l’histoire unique de la rencontre entre R(oméo) et Julie(tte). Pas si unique en fait. Quoi de plus normal que de rencontrer sa future petite amie en mangeant le cerveau de son actuel petit ami ? Les balles sifflantes, les odeurs de corps pourrissants ainsi que la gelée grise volant dans tous les sens eurent bientôt raison d’eux : c’était le coup de foudre. Sauf que… le papa de la demoiselle n’allait peut-être pas aimer l’idée d’avoir un zombie comme gendre… Continuer la lecture de Critique : Zombie malgré lui (film)

Critique : Guilty of romance (film)

(Par Francis Méthot)

Bonjour ou bonsoir tout le monde! Voici le premier article d’une série qui va vous faire voyager autour du monde et découvrir des merveilles du cinéma oubliées ou manquées! Assez de baragouinage et commençons!

Retournons à Cannes en 2011. Un réalisateur japonais a déjà captivé le monde avec des films choque tels que Jisatsu sâkuru[1]et Noriko no shokutaku[2]. Lors de son passage au Festival de Cannes, Sion Sono est revenu en force avec son nouveau film Koi no tsumi[3]. Critique de la société japonaise moderne, Koi no tsume relate l’histoire d’une jeune mariée femme au foyer qui s’ennuie et qui décide de mettre un peu de piquant dans sa vie. Elle va travailler dans une épicerie. Sa vie sera complètement chamboulée avec la rencontre de deux personnes.

Commençant dans un morbide bain de sang, le film tourne autour d’une enquête policière où de terribles meurtres ont été commis. Inspiré d’une série de meurtres, l’histoire de ce film nous fait vivre la descente aux enfers d’Izumi. Femme au foyer mariée à un écrivain de romance comparable aux romans arlequins, elle décide de se laisser aller à ses pulsions sexuelles et va ainsi devenir, d’abord un modèle, puis une actrice porno et une prostituée.

Film-choc, Koi no tsumi nous fait visiter un conflit entre la société japonaise d’antan versus celle d’aujourd’hui (la confrontation entre la famille traditionnelle et la famille plus moderne) où le rôle de la femme est remis en question et, non seulement cela, mais aussi jusqu’où peuvent nous mener nos pulsions. Avec ses thématiques intenses, le film de Sion Sono est à écouter avec un regard averti. Les images puissantes et remplies de violences ne sont pas pour tout public (le film étant quand même pour les seize ans et plus). Du début jusqu’à la fin, vous resterez accroché au bout de votre siège, ébahi.

À tout amateur de cinéma, je vous souhaite une bonne écoute et une bonne soirée!

Si vous avez des commentaires ou des suggestions, n’hésitez pas à m’écrire à fmethot27@gmail.com.

[1] Suicide Club

[2] Noriko’s Dinner Table

[3] Guilty of Romance

Continuer la lecture de Critique : Guilty of romance (film)

Critique : M. le maudit (film)

(Par Francis Méthot)

Que se passe-t-il lorsqu’un réalisateur crée un film en s’inspirant d’une peur collective et que cette peur se traduit encore bien de nos jours? En 1931, le célèbre et incontournable réalisateur Fritz Lang nous propose une histoire à couper le souffle. Dans un film-choc, il explore les dangers auxquels nos enfants s’exposent dans une société qui peut leur être hostile. Dans son film M, Lang nous fait voyager dans une histoire pleine de rebondissements et de suspense, mettant aux prises la société, des gangsters et un homme qui vit sa vie sans la contrôler. Continuer la lecture de Critique : M. le maudit (film)

Critique : La honte (film).

(Par Francis Méthot)

Bonjour et bonsoir amis cinéphile! Aujourd’hui, nous allons découvrir ensemble un film qui, ma foi, est tout aussi intense en émotion que le dernier. Cette fois-ci par contre, nous irons visiter le Royaume-Uni et traiterons d’un film sensuellement dérangeant, j’ai nommé ici Shame de Steve McQueen. Continuer la lecture de Critique : La honte (film).

May the odds be ever in your favor (Cinéma)

(Par Sophie Vaillancourt)

Avant de commencer, je tiens à résumer un tantinet l’histoire de ce premier volet d’une série de trois livres de Suzanne Collins.

L’Amérique du Nord n’est plus. De ses cendres est née Panem, une contrée où se côtoyaient 13 districts soumis au règne de la ville Capitole. Lorsque les districts se révoltèrent, le Capitole anéantit le District 13 et garda les 12 autres dans la peur et la survie. Pour leur rappeler cet affront, le Capitole exige que chaque district lui fournisse, à chaque année, un garçon et une fille âgés entre 12 et 18 ans, afin de les envoyer dans une arène où ils devront se battre jusqu’à mort. Selon les règles du jeu, il n’y a qu’un seul survivant. C’est à cette téléréalité morbide, qui plait tant aux habitants du Capitole, que participera Katniss Everdeen, après s’être portée volontaire pour préserver sa sœur des immondices de ce jeu vicieux. Continuer la lecture de May the odds be ever in your favor (Cinéma)