Archives de mot-clé : alexandre poirier

Le Comiccon de Montréal, édition 2014

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Je vous l’ai mentionné l’année dernière mais la fin de semaine que je passe au Comiccon est ma préférée. Des costumes flamboyants, une ambiance fébrile, des célébrités et des avant-premières vidéoludiques font en sorte que l’évènement est unique parmi tous les autres à Montréal. Continuer la lecture de Le Comiccon de Montréal, édition 2014

E3 : Nos impressions! (jeux vidéo)

(Une collaboration de plusieurs chroniqueurs)

Début juin est synonyme de chaleur et de journées de plus en plus longues jusqu’au solstice d’été. C’est aussi le mois de l’E3, l’Electronic Entertainment Exposition. Il s’agit ni plus ni moins d’une des plus grandes conférences électroniques mondiales et les Majors du monde vidéoludique s’en servent comme vitrine pour annoncer ce sur quoi ils sont en train de travailler dans le moment. Chez Jestermind, on vous offre notre compte rendu. Continuer la lecture de E3 : Nos impressions! (jeux vidéo)

Review : Sentinels of the Multiverse (Board game)

(By Alexandre Poirier)

Hell, it’s about time!

I’ve been writing for Jestermind since last November. The last time I wrote anything board game-related, it was snowing outside. Well, this doesn’t mean much since we still had snow a month ago. To be a little more specific, I published my top 10 english board games just before Christmas. It’s both a pity and a shame because, as of January, I’m supposed to be the coordinator of the comic book and board game departments. To repay my debts towards you, dear readers, I shall kill two birds with one stone. You heard me right : tonight’s review is about a board game set in the world of comic book superheroes. Got your attention, my fellow sidekicks? In that case, welcome to astonishing macrocosm of Sentinels of the Multiverse! Continuer la lecture de Review : Sentinels of the Multiverse (Board game)

« Crispo da ulwan um chinka creeta », ou pourquoi Star Wars est si incroyable.

(Par Pierre-Luc Latour et Alexandre Poirier)

Il y a bien longtemps, dans une galaxie lointaine, très lointaine…

Scratch that.

Dans un « appart » miteux du quartier Villeray, deux séduisants et brillants chroniqueurs, un peu en lendemain de veille en ce matin pluvieux de mai (bière, Schnapps et Curaçao ne font pas bon mélange), s’apprêtent à écrire un palmarès des raisons qui justifient l’« awesomenitude » de la saga de George Lucas. Ceci étant dit, voici dix arguments qui devraient vous inciter à écouter la série au complet en pyjama, armé de votre Snuggie, vos friandises et votre boisson chaude préférée, idéalement un café Bailey’s. Continuer la lecture de « Crispo da ulwan um chinka creeta », ou pourquoi Star Wars est si incroyable.

Sortez le Nyquil : la Fièvre est arrivée!

(Par Alexandre Poirier)

Je commence souvent mes articles par une anecdote personnelle. Je demande d’ores et déjà votre pardon, car la chronique d’aujourd’hui est très personnelle. Si vous vous sentez insultés par mon manque d’ « objectivité journalistique » (who cares, sérieux?), ne partez pas ; je vais sans doute parler d’un sujet qui vous intéresse et qui captive l’ensemble de la population ces derniers jours, plus que la nomination de Gaétan Barrette au poste de Ministre de la Santé, même si c’est pas aussi gros (huhuhu)! Continuer la lecture de Sortez le Nyquil : la Fièvre est arrivée!

Critique : Goat Simulator (Jeu vidéo)

(Par Alexandre Poirier)

Un verre de jus d’orange à la main. Une paire de pantalons de pyjama carotté brun aux fesses. Une haleine de café dans la bouche. Une face que l’on pourrait facilement qualifier comme étant « de cul » et comprenant les caractéristiques suivantes : barbe pas faite (pour le peu que j’ai), acné de stress, cernes sous les yeux et cheveux en bataille. Vous l’aurez deviné : je suis bel et bien en fin de session. Et pourtant, comme tous les étudiants qui, comme moi, souffrent d’un rare cas de procrastinatite aigüe, je préfère doublement procrastiner en jouant à Goat Simulator et en écrivant une critique sur cette « œuvre » vidéoludique; un grand philosophe grec a un jour dit que « même regarder un mur devient intéressant lorsque l’on étudie. » Vous vous demandez certainement, chers lecteurs, chères lectrices, si, en me levant du pied gauche ce matin, je suis tombé sur la tête, de même que ces deux autres questions, intrinsèquement liées : Continuer la lecture de Critique : Goat Simulator (Jeu vidéo)

Actualité : Assassin’s Creed Unity officiellement annoncé! (Jeu vidéo)

(Par Alexandre Poirier)
(via Kotaku)

Deux jours après que des captures d’écran aient réussi à filer à travers les doigts d’Ubisoft, le studio montréalais qui s’occupe du développement de la populaire franchise nous annonce un nouveau volet intitulé Assassin’s Creed Unity, prévu pour la fin de l’année sur Xbox One, PlayStation 4 et PC; rien de prévu pour l’instant sur Wii U. Le jeu se déroule (enfin!) durant la Révolution française et campe le joueur dans le rôle d’Arno (trop compliqué d’écrire « Arnaud »?). Voici quelques images qui sont très loin de représenter le produit final, mais c’est tout de même excitant : Continuer la lecture de Actualité : Assassin’s Creed Unity officiellement annoncé! (Jeu vidéo)

Critique : South Park : The Stick of Truth (Jeu vidéo)

(Par Alexandre Poirier)

D’la vulgarité, en veux-tu? Bi’n en v’là!

Je ne peux pas vraiment me considérer comme un « fan fini » de la série télévisée de Trey Parker et Matt Stone, qui en est désormais à sa 17e saison. Oui, j’ai vu le fameux épisode de World of Warcraft (« Mommy, bathroom! »), de même que celui où Cartman, Kyle, Kenny, Stan et Butters se prennent pour des ninjas (« Taisetsu na mono protect my balls! »), mais je ne peux pas vous dire le nombre de fois où Jésus est apparu pour sauver tout le monde (encore une fois) ou bien comment se fait-il que Kenny ne meurt plus à chaque épisode, contrairement à tous mes amis qui regardent la série assidûment. Est-ce que cela veut dire que je suis dans l’obscurité la plus totale lorsque vient le temps d’apprécier cette œuvre vidéoludique? Bien sûr que non! Chaque épisode que j’ai eu la chance de regarder a réussi à me faire esclaffer au moins une fois, moi qui suis, bizarrement, une personne très difficile à divertir au niveau de l’humour. Il semblerait que les jokes de « pipipéniscrottetotonsfoufounes » me font bien rire, même si j’essaye (parfois, mais souvent en vain) d’être un adulte responsable qui met des chemises propres pour travailler et qui se couche à des heures raisonnables. Continuer la lecture de Critique : South Park : The Stick of Truth (Jeu vidéo)

C’est la journée de la femme! (Littérature et BD)

(Article collectif)

Au début du vingtième siècle, les femmes ont commencé à prendre de plus en plus de place dans la société. Elles se sont affirmées, se sont révoltées et ont réussi à faire reconnaitre leurs droits dans presque tous les pays. Rappelez-vous que ce sont elles qui ont pris le relais de pratiquement tous les emplois lorsque les hommes sont allés à la guerre. Certaines d’entre elles ont même participé à la guerre! Pendant longtemps, la femme était considérée comme une enfant, rien de moins : elle ne pouvait pas donner son opinion, ne pouvait prendre aucune décision, même qu’elle avait peine et misère à sortir seule sur la place publique. On est, heureusement, vraiment loin de là! En 1945, la première charte attestant l’égalité des sexes est signée par l’ONU à San Francisco. En décembre 1977, l’Assemblée de l’ONU proclame le 8 mars la Journée Internationale de la Femme. Continuer la lecture de C’est la journée de la femme! (Littérature et BD)