Critique d’ici : Camomille Cancer (Spectacle)

(Par Jérémie Bernard)

Camomille Cancer est un groupe rock alternatif de la région de Montréal. J’avais très hâte d’enfin pouvoir assister à un de leurs concerts, vu que mon collègue musicien de longue date Thierry Bélanger a joint la formation il y a environ un an. J’étais donc là tout ouïe, lors du lancement de leur premier album, La Boite, à la Salle Jean-Pierre Houde de Châteauguay le 23 août dernier. Entrons dans leur univers.

–Première partie (Origine) : Trois gars, un set acoustique, quelques reprises connues, cela ne pouvait qu’éveiller ma curios20140823_202306ité. Les trois jeunes musiciens (nous avions affaire à une version réduite du groupe réel) on su bien réchauffer la salle et montrer qu’il est encore possible de faire quelque chose de bien et d’entraînant avec un minimum de technologies et de puissance sonore.–

Le nom du groupe (Camomille Cancer) peut vous sembler étrange, mais c’est réellement ce mélange musical qui est proposé. Chaque chanson possède de douces mélodies et des arrangements mélancoliques, mais aussi toujours une rythmique plus lourde. Le jeu de Thierry à la guitare permet d’accompagner à la fois Philippe et Sébastien aux rythmes ou encore de se superposeImage 2r aux mélodies de Patrick au clavier. C’est le dynamisme des compositions qui permet un aussi intéressant voyage dans chacune des chansons.

Sébastien Fréchette, le leader du groupe, fait à la fois office de bassiste et de chanteur. Il incarne entièrement l’imaginaire de son groupe, par son chant franc et blessé, qui va de pair avec les textes de ses chansons. Ensemble, Camomille Cancer a offert à une salle presque pleine l’entièreté de son nouvel album, en plus de deux nouvelles chansons et de quelques reprises de leurs principales influences musicales.Image 3

Au cours de ce long spectacle, j’ai pu prendre le temps d’analyser le rôle de la guitare dans tout cela. Je connais Thierry depuis plusieurs années et j’étais curieux de voir de quelle manière il allait influencer le son final de son nouveau groupe. J’ai souri en constatant qu’il n’avait pas totalement renié ses racines métal, les disséminant subtilement à travers les compositions de Camomille Cancer pour un résultat rafraichissant et jamais trop simple. Cela ajoute une petite touche progressive au son déjà hybride offert par la formation.Image 4

Comme toujours, la Salle Jean-Pierre Houde était là pour compenser en excellent son ce qu’elle ne peut que modestement offrir en termes d’espace. Je pouvais bien percevoir les mélodies de clavier sans perdre les subtilités du jeu de Sébastien à la basse, ce qui est toujours un plus, surtout pour ce genre de musique construisant son imaginaire par des couches superposées d’éléments disparates.

J’étais donc bien content de m’être déplacé ce soir-là, pas seulement pour avoir revu mon vieil ami sur scène, mais aussi pour avoir découvert un nouveau talent bien de chez nous, qui peut déjà se vanter d’avoirImage 5 quelque chose à offrir (un album) en plus d’avoir une énergie unique sur scène. Même si j’ai pu remarquer que quelques compositions peuvent parfois accrocher lors de la première écoute, je ne peux qu’être content à l’idée d’avoir une critique de La Boite à écrire prochainement. À suivre donc, cette épopée québécoise pour Camomille Cancer.

Liste des chansons :
Entre-Temps
La Noirceur Guette
Le Pays Flou
La Terre des Grands
La Noirceur Guette (encore)
Mais rien ne Change

Interlude
Heart of Gold
Personal Jesus
Silicone
Nul Part Ailleurs
Elle est les saisons
Métamorphose

L’amour
Cool Lady
Infarctus.Qc

Site officiel : http://www.camomillecancer.com/cc/

Page Facebook officielle : https://www.facebook.com/CamomilleCancer

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s