Critique : Rachid Badouri – Rechargé (Spectacle)

(Par Myriam Beaulieu)

Des rires. Des rires crampés qui n’en finissent plus. Des cris. Des larmes. De l’étonnement. De la musique. Des jeux de lumière. Un piano. De la danse. Un lancer de casquette autographiée dans la foule.

Qu’est-ce que j’énumère?  Un show d’un boys-band? Du tout! On parle de ma soirée passée au spectacle de Rachid Badouri à l’étoile du Quartier Dix30, ‘’Rechargé’’ samedi dernier, bien sûr!

Pour mettre quelque chose au clair, même si je risque de m’attirer quelques foudres, je le trouve drôle Rachid, mais son genre d’humour très ‘’hollywoodien’’ et très ‘’acteur’’ de son premier spectacle me rejoignait moins. Ne vous méprenez pas, j’ai beaucoup rit comme tout le monde, mais c’était un peu trop joué à mon goût, un peu exagéré. L’humoriste se cachait derrière plusieurs personnages et imitations, ce qui nous empêchait de bien saisir qui il était.

Avec ‘’Rechargé’’, Rachid revient… complètement transformé!

Le spectacle commence très rapidement, on entre au coeur de l’action, et tout de suite, on se rend compte que c’est un Rachid à l’humour complètement renouvellé, et comme c’est rafraîchissant!

Évidemment, le personnage de son père, qui est presque une icône à lui seul au point où on en est, revient souvent durant le spectacle, au plus grand bonheur des fans. Sauf que pour ma part, j’ai plutôt remarqué la tournure différente des blagues, des contextes.

À un certain point, Rachid devient même un raconteur! Pendant un petit instant, il se permet de nous transporter dans une partie de sa vie bien chère à ses yeux, soit comment il a vécu le décès de sa mère. Quelques larmes seront versées de mon côté, même en plein coeur d’un spectacle d’humour, le moment est très touchant. Rachid fait des blagues sur la vie de couple sans tomber dans les clichés répétés maintes et maintes fois, ce qui est surprenant. Les tournures et les punchs de ses blagues, on ne les voit jamais venir! Par la suite, il nous entraîne encore dans son univers déjanté ; il danse, il exerce des mimiques à s’en décrocher la mâchoire, et il joue même du piano, ce qui pour moi, était vraiment le clou du spectacle. Rachid fournit à lui seul un variété complet! Il occupe la scène comme personne, et on s’attache rapidement à lui.

À la fin du spectacle, l’humoriste improvise avec son public, toutes lumières allumées. Mais pas seulement 3-4 blagues, non, il nous en donne encore pour un bon 20-25 minutes! Son sens de la répartie et son côté humain ne cessent de surprendre durant cette extension du spectacle.

Ce n’est pas pour rien que Rachid a nommé son spectacle ‘’Rechargé’’. Il l’est, il est transformé, son humour est délicieux et intelligent, je crois qu’il s’est vraiment trouvé en tant qu’humoriste. Même si sa marque et bel et bien faite et que le public l’aime déjà d’amour ici, Rachid Badouri ne cesse de surprendre, et ce n’est qu’encore le début pour lui!

Je sonne vendue? bien je pense que oui, sans aucun doute… à votre tour de l’être maintenant!

Advertisements

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l’aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s