Excellente nouvelle pour un de nos auteurs chouchous!

(Par Sophie Vaillancourt)

Stéphanie et moi-même lisons le même genre de romans : ceux pour adolescents. Nous partageons nos découvertes et avons souvent la même opinion sur un livre. Ceci étant dit, il est aussi vrai que nous avons des auteurs chouchous. La plupart du temps, nous sommes en contact avec eux par Facebook et nous les rencontrons dans les Salons du Livre.

L’un d’entre eux nous a appris, hier, une excellente nouvelle concernant son premier roman sorti en 2010. Étant publié par la maison AdA, son succès a été un peu noyé parmi la panoplie de nouveaux titres : il faut dire que cette maison d’édition se spécialise dans les livres de spiritualité et dans les romans pour adolescents, autant francophones que traduits.

205182_202557749775119_7404333_nIci, au Québec, un auteur doit vendre plus de 3 000 copies de son livre pour que ce dernier soit considéré comme un bestseller. Eh bien! Imaginez-vous donc que notre ami Pierre-Olivier Lavoie, en consultant ses chiffres de vente, a réalisé qu’il aura bientôt dépassé les 10 000 copies vendues du roman Les chroniques de Victor Pelham : La fleur mécanique. On s’entend que c’est minimum trois fois un bestseller, ça? Écœurant!

Ce qui est ironique, là-dedans, c’est que Pierre-Olivier, dans sa folle jeunesse, ne se destinait pas vraiment à être un écrivain. Loin d’être un élève modèle et s’ennuyant surtout en classe de français, il s’occupait plutôt à gribouiller dans ses cahiers, la tête perdue dans les univers fantastiques qu’il adorait s’imaginer. Même s’il était un amateur de jeux vidéo, il s’est tourné, il y a quelques années, vers la littérature fantastique. Pourquoi? Simplement pour calmer sa tête bouillonnante qui l’empêchait de dormir (pas gentille!). En lisant certains romans, il s’est découvert un critique à l’intérieur de lui et, lorsqu’il a ri de l’un d’eux, sa copine l’a alors défié de faire mieux. Merci, copine, d’avoir lancé ce défi à ton amoureux, puisqu’on a aujourd’hui découvert un fabuleux auteur!

Finalement, merci, Pierre-Olivier, de nous écrire des romans originaux qui nous font sortir de notre zone de confort. Personnellement, je reprendrais n’importe quand une apocalypse de zombies dans la ville de Montréal. Anytime!

Ah oui. Et félicitations pour ton bestseller! 😉

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s