Critique : Memphis May Fire – Unconditional (CD)

(Par Philippe Crête)

Le groupe de metalcore texan, Memphis May Fire, nous offre un nouvel album en ce début d’année. Deux ans depuis l’honnête album Challenger, MMF propose un autre disque classique metalcore digne d’un mélange de chant guttural puissant et de chant clair harmonieux. Qu’est-ce que j’en pense, de ce nouvel album, Unconditional?

Memphis May Fire nous a offert un premier single vraiment intéressant. No Ordinary Love est rien de plus que la chanson phare de l’album. Le chant mélodieux de Matt Mullins est à son paroxysme, les refrains sont vraiment entraînants et les riffs ont beaucoup de mordant. On ne parle pas ici d’un groupe de Viking norvégien chaotique ou de gros Core violent à la Suicide SilenceMemphis May Fire est un groupe classique de chansons courtes aux couplets violents et aux refrains plus pop. Ce n’est pas nécessairement un défaut, car le groupe s’approprie parfaitement toutes les vertus du genre et les régurgite puissamment avec une playlist aboutie et sensationnelle.

memphis-may-fire-unconditionalLe groupe est aussi toujours aussi doué pour les chansons plus calmes à saveur de ballade. Speechless et Need To Be en sont de bons exemples. Pour les amateurs d’un peu plus de violence auditive, The Rose et Sleepless Night sont plus adaptées à vos intérêts grâce à de bons gros breakdowns incisifs. L’album en général propose d’autres chansons intéressantes, mais sans vraiment offrir quelque chose qui révolutionne tout. On pourrait y reprocher le fait que l’album propose des chansons semblables et courtes, mais ça a toujours été le cas. Les paroles de chansons sont encore une fois pas très abouties et restent toujours autour des mêmes thèmes, on s’y attend toutefois sachant le publique cible de Memphis May Fire. On ne verra pas nécessairement d’évolution exagérée depuis leur dernier album. Toutefois, le groupe reste un must en ce début d’année si on est fan de métal un peu plus mélodique ou si on ne jure que par le chant clair. En effet, le chanteur de Memphis May Fire peut s’acclamer sans prétention être l’un des plus doués de sa catégorie. Que ce soit durant ses ballades où sa voix est majestueusement mélodieuse, ou dans les refrains plus rock, Matt Mullins est toujours juste et sa voix n’est pas excessivement claire comme certains bands qu’on pourrait classer de Popmetal-pour-fillette-de-douze-ans. On aurait aimé qu’ils prennent un peu plus de risque, cependant, car ils en ont le talent!

Il faut écouter Memphis May Fire en ayant en tête qu’il s’agit d’un groupe Mélodique-Metalcore aux chansons entraînantes et simples à la manière un peu du Pop-Punk. On y reprochera un peu justement ce classicisme qui ne semble pas évoluer, mais lorsqu’on écoute sans nécessairement chercher quelque chose d’hyper technique à la Dream Theater, on s’aperçoit que cet album est convenablement intéressant et s’écoute particulièrement bien.

Titre : Unconditional
Artiste : Memphis May Fire
Parution : 2014
Label : Rise Records
Durée : 43min20
Genre : Metalcore

 

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s