Les finalistes aux Prix des libraires 2014, catégorie Jeunesse

(Par Stéphanie Bourgoin-Gaudet)

Cette semaine, les finalistes aux Prix des libraires ont été sélectionnés. Bien que le Prix des libraires du Québec, catégorie Adultes, existe depuis 20 ans, ce n’est que la quatrième année qu’il y a une catégorie Jeunesse. Nous n’arrêtons pas de le répéter, nous voulons vous faire plus connaître la littérature pour les jeunes, mais qui est aussi grandement lue par les adultes. Donc, voici les finalistes des livres pour un public de 12 à 17 ans qui ont été choisis pour leur originalité et pour leur qualité littéraire. Pour en apprendre plus sur les finalistes des livres s’adressant à un autre public, vous n’avez qu’à aller sur le site du Prix des libraires du Québec .

Voici, les six finalistes pour la catégorie Jeunesse Québec (12 – 17 ans) :

jeanne moreau a le sourire à l'envers

Jeanne Moreau a le sourire à l’envers – Simon Boulerice
L’anorexie, une affaire de fille ? On serait tenté de le croire. Ce nouveau roman de Boulerice nous rappelle toutefois qu’il ne faut pas se fier aux apparences. Léon ne semble avoir qu’un drame dans la vie : une chevelure pleine de pellicules. Pour un gars de quinze ans, c’est l’équivalent de la lèpre. Heureusement, il y a Léonie, sa correspondante de Lévis, qui dit le trouver beau sur ses photos. Depuis leur rive sud respective, l’une de Montréal et l’autre de Québec, Léon et Léonie s’écrivent de longues lettres qu’ils s’envoient par la poste. Cela paraît un peu « dépassé », tout comme la passion d’Antoine, le grand frère de Léon, pour les films de la Nouvelle Vague qu’il regarde en boucle. Jeanne Moreau a le sourire à l’envers brosse le portrait d’une famille aussi attachante qu’imparfaite et à travers laquelle il est facile de se reconnaître.

les demi-dieux aux bas blancs

Les Demi-dieu aux bas blancs – Julie Champagne
Émilie reconnaît l’homme de sa vie en Thomas Saint-Louis. Le hic ? Il ignore même qu’elle existe. Pire, dès qu’il apparaît, elle perd tous ses moyens et devient aussi loquace qu’un géranium. Pour remédier à ces incidents botaniques, sa meilleure amie Marisol multiplie les stratégies. Camouflage, interrogatoire musclé et hypnose seront-ils suffisants pour aider Émilie à conquérir Thomas?

le chant des libellules

Le chant des libellules – Pascale Gingras
Jeff, en deuil de sa mère, ne se laisse pas abattre. Son surprenant sens de l’humour l’aide à surmonter l’épreuve. Ses amis Florence et Sébastien sont également là pour lui, même si c’est parfois difficile : Sébastien rêve de Florence en secret, mais elle semble plutôt en pincer pour Jeff… D’ailleurs, ce dernier va-t-il aussi bien qu’il le prétend? Que vient faire la grande Échalote dans le décor ? Chacun s’emballe, interprétant mal les agissements des autres, ce qui donne lieu à de savoureux quiproquos.

eux

Eux – Patrick Isabelle
Eux, c’est l’histoire d’un adolescent victime d’intimidation. Un jeune battu, extorqué, ridiculisé à outrance par des camarades de classe, et ce, sans rime ni raison apparente. Un jeune dont la détresse est ignorée par les témoins silencieux que sont les autres élèves, le personnel de l’école, les parents, les rares amis. Sa douleur est si aiguë, et son agonie, si longue qu’elles l’inciteront à se venger de ses tortionnaires, à devenir la source d’une violence a priori inconcevable. Par de courts chapitres, Patrick Isabelle raconte la genèse d’un drame, genèse qui constitue à elle seule un autre drame, tout aussi terrible mais plus insidieux. Il brouille ce faisant la ligne séparant les victimes des bourreaux, et invite à entamer une réflexion sur le potentiel de cruauté, mais également d’empathie, qui sommeille en chacun de nous. Et si eux, c’était nous ? Un roman-choc, aussi troublant qu’essentiel.

seule contre moi

Seule contre moi – Geneviève Piché
« Dix, quinze fois par jour, je monte sur la balance. Voir l’aiguille reculer dans son petit cadran vitré me donne des ailes. J’aime sentir mes pantalons flotter légèrement autour de ma taille. Insérer ma main entre le tissu et ma peau. Ça crée un espace en moi, une terre vierge où je peux m’inventer. »
Pascale a quatorze ans et un corps qu’elle n’a pas choisi. Un matin, plantée devant le miroir, mâchoire serrée, elle se déclare la guerre. Tandis que son corps s’affine, son univers rétrécit. Le processus de l’anorexie se déploie peu à peu, menaçant bientôt sa vie.

feu

Feu – Jean-François Sénéchal
Dans un futur rapproché, une guerre sévit et éveille les bas instincts de la population. Depuis les souterrains où il a élu domicile, l’Homme-Rat règne en souverain sur les ruines de la Cité. En promettant un feu libérateur et vengeur, ce prophète recrute des fidèles pour accomplir ses vils desseins. Dans cet univers ravagé, un adolescent fait la rencontre de garçons et de filles qui, tout comme lui, doivent assurer leur survie. Des êtres à la fois vulnérables et attachants, qui forment rapidement un clan tissé serré et s’unissent pour combattre la tyrannie de l’Homme-Rat.

Voici les finalistes pour la catégorie jeunesse hors Québec (12 – 17 ans) :

il faisait chaud cet été-là

Il faisait chaud cet été là – Agnès de Lestrade
Blanche est devenue la nouvelle meilleure amie de Violette. Malgré leurs différences de caractère et de niveau social, ces deux-là s’entendent plutôt bien. L’extravertie Violette invite Blanche la secrète à passer les vacances d’été dans la maison de sa grand-mère en Provence. Mais au fil des jours, Blanche découvre une nouvelle facette de la personnalité de Violette. Elle change d’humeur, devient sombre et irascible. Souffrant de graves troubles psychiques, cette dernière va même droguer son hôte à son insu. « Je voudrais être Blanche ». Ces quelques mots, toujours les mêmes, noircissent les pages de son journal intime.
Avant de cohabiter, Blanche enviait la personnalité de Violette. Jolie, exubérante, rien ni personne ne semblait lui résister. Et pourtant, sa maladie l’empêche de nouer des liens « normaux » avec ses semblables. Incapable de désigner un coupable, Blanche utilise donc des proies pour se venger.

nos étoiles contraires

Nos étoiles contraires – John Green (Critique par Sophie)
Hazel, 16 ans, est atteinte d’un cancer. Son dernier traitement semble avoir arrêté l’évolution de la maladie, mais elle se sait condamnée. Bien qu’elle s’y ennuie passablement, elle intègre un groupe de soutien, fréquenté par d’autres jeunes malades. C’est là qu’elle rencontre Augustus, un garçon en rémission, qui partage son humour et son goût de la littérature.
Entre les deux adolescents, l’attirance est immédiate. Et malgré les réticences d’Hazel, qui a peur de s’impliquer dans une relation dont le temps est compté, leur histoire d’amour commence… les entraînant vite dans un projet un peu fou, ambitieux, drôle et surtout plein de vie.

sept messages pour mes 15 ansSept messages pour mes quinze ans – Stewart Lewis
Voilà un an que la mère de Luna, 15 ans, est morte, renversée par une voiture. Depuis, la jeune fille, son père et son petit frère essaient tant bien que mal de faire leur deuil. Quand Luna trouve enfin la force de pénétrer dans l’ancien studio de sa mère, elle est stupéfaite d’y trouver son téléphone portable, où sont restés stockés sept messages. Poussée par la curiosité, elle les écoute et aussitôt, les questions l’assaillent. Sa mère qu’elle admirait tant lui cachait-elle des choses? Était-elle si parfaite? Sa famille modèle et admirée de tous n’était-elle, finalement, qu’un tissu d’apparences? Avec l’aide d’Oliver – son voisin qu’elle aime en secret –, Luna assemble les pièces du casse-tête pour reconstituer les événements qui ont précédé la mort de sa mère. Des vérités parfois douloureuses lui apparaissent alors, et ses illusions de petite fille volent en éclats. La voici bientôt prête, avec une énergie toute neuve, à entrer dans le monde des adultes.

300 façons de dire je t'aime

3000 façons de dire je t’aime – Marie-Aude Murail
Chloé, Bastien et Neville ont eu en cinquième une professeure de français qui n’aimait que les livres qui finissent mal. Un soir, elle les a emmenés pour la première fois au théâtre voir une représentation de Dom Juan de Molière. Cette soirée a changé leur vie. C’est décidé, ils seront comédiens ! Six ans plus tard, leur désir de monter sur scène est intact et ils se retrouvent au conservatoire d’art dramatique de leur ville.
Le professeur le plus réputé, monsieur Jeanson, les prend tous les trois dans son cours. Comment le théâtre va-t-il lier pour toujours la jolie jeune première, le valet de comédie et le héros romantique que Jeanson a su voir en eux ?

automne

Automne – Jan Henrik Nielsen
La Grande Catastrophe a anéanti le monde. Depuis six ans, les plantes, les animaux puis les hommes sont tombés malades. La terre est devenue un endroit toxique et ses habitants vivent reclus, avec des réserves de nourritures. Même l’eau est rare. Deux soeurs, Fride et son aînée, Nanna, habitent dans un bunker sur une toute petite île avec leur père. À la faveur de circonstances exceptionnelles – leur père tombe malade – les filles sont obligées de sortir pour trouver des médicaments. Commence alors un long périple à pied dans un paysage désolé : les rencontres, les peurs, la joie surprenante de voir ce monde qu’elles ne connaissent plus, les rendent plus fortes, avec au bout, l’espoir d’une nouvelle vie…

big easy

Big easy – Ruta Sepetys
Dans sa chaleur de La Nouvelle-Orléans, on se bat avec Josie contre le sort qui s’acharne, on vibre sur la moto de Jesse, et on se persuade avec Dickens que les « grandes décisions façonnent notre destinée ».

Si vous voulez voter, il vous suffit de vous rendre dans la section bulletin de vote du site du Prix des libraires du Québec.

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s