Critique : Frozen (Film)

(Par Sophie Vaillancourt)

Je ne sais pas ce que j’ai, ces temps-ci, mais il semblerait que je laisse mon cœur d’enfant prendre le dessus. Dans les derniers mois, j’ai donc regardé beaucoup de films d’animation, m’extasiant devant des personnages émouvants, comme MK (Épique), ou m’attachant à des duos farfelus, mais vrais, comme Ernest et Célestine. Bref, la semaine dernière, avec toute l’excitation des Oscars, je n’entendais parler que de Frozen. J’ai donc décidé de le regarder et j’ai été honnêtement très surprise.

Frozen est l’histoire de deux sœurs, Elsa et Anna, qui sont les filles du couple royal d’Arendelle. Elsa possède des pouvoirs magiques lui permettant de créer de la neige et de la glace et Anna adore ça. Alors qu’elles sont toutes jeunes encore, Elsa use de ses pouvoirs pour former des glissades et des buttes de neige pour qu’Anna y saute, mais cette dernière progresse trop vite et Elsa n’est pas capable de suivre le rythme. En voulant empêcher Anna de tomber par terre, l’ainée précipite son geste et son jet de pouvoir heurte la plus jeune à la tête. Leurs parents, alarmés, vont demander conseil aux trolls, ces personnages sages qui habitent à l’extérieur du village. L’aïeul réussit à enlever la glace magique de la tête d’Anna, mais il efface aussi tous ses souvenirs quant aux pouvoirs de sa sœur. Tous sont convaincus que de ne pas savoir la protègera. Et Elsa est confrontée à la peur de faire encore du mal à sa sœur. Alors au lieu d’apprivoiser ses pouvoirs, elle en a peur et ils deviennent incontrôlables. Elle décide alors de se cloitrer dans sa chambre et de ne voir personne. Mais le jour où ses parents partent en mer et y laissent leur vie la laisse comme prochaine reine, lorsqu’elle atteindra l’âge.

Frozen2Le jour de son couronnement, une grande soirée est organisée à Arendelle et tous les souverains des royaumes voisins sont invités. Anna y fait la rencontre du prince Hans et ils tombent follement amoureux l’un de l’autre. Après avoir passé la soirée ensemble, ils décident de se fiancer et de demander à Elsa de bénir leur union. Toutefois, comme toute bonne grande sœur, celle-ci refuse puisque Hans est encore un parfait inconnu. Les sœurs commencent donc à se disputer et, en colère, Elsa fait un mouvement de la main qui projette de la glace, sans qu’elle ne le veuille. Affolée, honteuse, la nouvelle reine s’enfuit dans la montagne, où l’hiver fait déjà fureur. Là-bas, elle se sent à l’aise, elle sent qu’elle peut être elle-même, avec ses pouvoirs incontrôlables. Mais Anna ne veut pas perdre la seule personne qui lui reste au monde et elle est convaincue qu’Elsa n’est pas méchante et peut arriver à contrôler ses pouvoirs. Elle part donc à sa recherche, dans la montagne enneigée.

Je n’ai pas vraiment à vous dire que je suis quétaine et que j’aime bien les films de Disney. J’ai donc adoré ce film, dont l’histoire est tirée du conte de fées The Snow Queen de Hans Christian Andersen.

Tout d’abord, les personnages sont visuellement adorables! Leurs grands yeux et leurs différentes moues m’ont littéralement fait craquer. J’étais devant mon écran d’ordinateur à m’extasier sur leur cuteness et mon copain me regardait bizarrement, probablement en se disant que je venais de péter un plomb. Bref! L’animation en général était excellente, les couleurs étaient éclatantes et rafraichissantes, du bonbon pour les yeux, quoi!

Ensuite, l’histoire est magnifique. Je ne m’attendais pas nécessairement à un chef d’œuvre, mais c’est pas mal cela que j’ai eu. Ce n’est pas un film qui est seulement un film. Les enfants ont tout plein de valeurs à retirer d’Elsa et d’Anna : la famille, le courage, l’amour, l’honnêteté, et j’en passe. Ça faisait longtemps que je n’avais pas regardé un long métrage qui soit autant éducatif pour nos enfants.

Finalement, ce qui m’a étonnée, mais d’un bon côté, est l’aspect musical de Frozen. Oui, il y a souvent de bonnes bandes sonores dans les films pour enfants, mais je ne pense pas avoir vu de chansons interprétées par les personnages depuis Pocahontas ou La petite Sirène. Ça fait sérieusement un bon bout de temps! Cette fois-ci, différent égale agréable! Que demander de mieux?

À tous les parents, et à tous ceux qui ont toujours leur cœur d’enfant, je vous conseille fortement de regarder ce petit bijou de Disney. Le DVD sera disponible en magasin ainsi que dans votre club vidéo préféré à partir du 15 mars prochain. Laissez-vous aller et écoutez attentivement ce film qui a gagné, le 2 mars dernier, un Oscar pour la Meilleure chanson originale.

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s