Entrevue : Gaia Guarda de « The Chrysalide Project »

(Par Jérémie Bernard)

J’ai déjà, lors de précédents articles, présentés le travail de Gaia Guarda. Une critique d’un de ses EP ainsi que de son album sont donc déjà disponibles pour ceux qui ne connaissent toujours pas cette artiste québécoise :

Critique du EP
Critique d’album
Critique d’album (version anglophone)

Voici maintenant une courte entrevue (la première de l’histoire de Jestermind) qui sert de présentation sommaire de l’artiste et de ses nombreux projets. Découvrons ensemble le parcourt musical de cette personne de talent !

J.B (Jestermind) :  Gaia, cela fait déjà quelque temps que tu travailles sur « The Chrysalide Project ». On peut dire que tu baignes la dedans depuis un moment déjà. Te souviens-tu dans quel contexte ce qui allait devenir « The Chrysalide Project » a été créé? Où en étais-tu au niveau personnel, professionnel et artistique?

Gaia Guarda :  Le projet a environ 8 ans, à la base, il s’appelait Gaia’s Illusion. Le projet a pris le nom de The Chrysalide Projet il y a 3 ans environ, lorsqu’une amie de l’école a rejoint le projet. Malheureusement, vu son horaire chargé, le projet a continué sans elle. À cette époque, j’étais en dernière année de cégep en chant lyrique, en route vers l’université. Beaucoup de choses ont changé et le projet a évolué en ce qu’il est présentement.

J.B (Jestermind) : Voyais-tu précisément ce que deviendrait le projet, où tu as laissé le temps lui donner une forme imprévisible ?

Gaia Guarda : Au début, je dois avouer que je recherchais surtout ma voix, musicalement ainsi que vocalement. Avec les années de cours de musique, je me suis rendu compte que ce projet devait être plus que de la musique, que je voulais un projet qui serait en mesure de combler toutes mes passions.

J.B (Jestermind) : Donc, après toutes ces années et tout ce travail, tu as pu réaliser quelques EP et un album. Outre le fais que ces réalisations sont des défis en soi, quel fut pour toi le plus grand défi associé au projet depuis le début ? Ce peut être quelque chose de vraiment précis.

Gaia Guarda :  L’organisation. Entre l’université, le travail et mes autres projets, trouver le temps d’enregistrer les chansons a été très long et compliqué.

J.B (Jestermind) : On peut dire que ça a bien fonctionné! Tu as réussi à créer avec « The Chrysalide Project » un univers musical vraiment très spécial. Ce dernier peut interpeller chacun de façon différente, mais comment cet univers t’interpelle-t-il personnellement? Comment te sens-tu inspirée et connectée à ce projet?

Gaia Guarda : Ce projet est ma vie en musique, chaque chanson représente une partie de mon parcours, une partie de ma vie. Lorsque je l’écoute, je vois plusieurs tableaux, ceux de ma vie, ceux du monde imaginaire de mon projet. J’ai l’impression de vivre en harmonie avec ma musique.

J.B (Jestermind) : Tu prévois donc continuer de te créer des tableaux selon l’évolution de ton parcours de vie? Quels sont tes projets futurs pour « The Chrysalide Project », à court et long terme?

Gaia Guarda : En ce moment, j’ai trouvé des musiciens pour les futurs concerts. Nous sommes présentement en train de monter les chansons. De mon côté, je suis en train de finir les accessoires scéniques, les masques et ma choriste (qui est une talentueuse artiste) est en train de finir ma tenue de scène. J’espère être en mesure de faire le premier vidéoclip du projet en février (si tout va bien), je travaille aussi (déjà) sur un deuxième album, mais je veux surtout me concentrer sur les futurs concerts.

J.B (Jestermind) : Beaucoup de travail en perspective à ce que je peux voir ! Depuis le début, tu as réussi à tout produire de façon indépendante. C’est une façon de faire de plus en plus accessible et populaire depuis quelques années. Est-ce que tu trouves que la montée des projets indépendants te donne toute la liberté et la reconnaissance que tu aimerais avoir? Est-ce que le fait de tout faire par toi-même possède des désavantages, ou tout va pour le mieux pour toi de cette façon?

Gaia Guarda : Personnellement, je trouve du positif autant que du négatif. Le fait de tout faire moi-même me permet d’avoir une liberté complète sur le projet. Le côté négatif est que je dois m’occuper de certain aspect qui ne sont pas nécessairement relié à la musique comme l’organisation, le budget et la promotion. J’aimerais pouvoir avoir plus de visibilité pour le projet, le fait d’être indépendant limite beaucoup l’impact du projet et c’est souvent difficile de trouver où promouvoir ma musique.

J.B (Jestermind) : Dans cette optique, je crois que tu parviens à faire parler de toi parce que tu ne te limites pas à un seul projet. Parle-nous de ce que tu fais d’autre. Tu as d’autres projets parallèles, je crois? Quels sont-ils ?

Gaia Guarda : Actuellement j’ai trois projets autres que Chrysalide, je suis chanteuse pour le groupe de métal mélodique Uriel depuis bientôt un an, je suis dans un autre projet métal nommé Devil’s Dancers, le projet est en pause actuellement. Je suis aussi chanteuse pour le projet studio Elyvtir, où j’interprète le personnage de Kaïlen.

J.B (Jestermind) : J’invite donc les lecteurs à aller voir tous ces projets dans lesquels tu participes ! Nous te souhaitons chez Jestermind beaucoup de succès dans ce que tu entreprends, et nous allons continuer de couvrir ton actualité musicale ! Pour terminer, as-tu quelques mots à dire à tes fans et/ou à ceux qui devraient aller jeter un coup d’oeil à « The Chrysalide Project » ?

Gaia Guarda : Un gros merci à ceux qui vont prendre le temps de découvrir le projet, j’espère sincèrement que vous allez aimer cet univers étrange. Merci beaucoup à Jestermind et surtout à Jérémie Bernard pour votre intérêt sur mon projet et être aussi encourageant dans mon cheminement.

J.B (Jestermind) : Merci à toi ! Les artistes d’ici sont très importants pour nous. On se revoit bientôt je l’espère pour parler de « The Chrysalide Project » ou même un autre de tes nombreux projets musicaux ! C’est tout pour cette première entrevue. À très bientôt.

Suivez Gaia sur Twitter pour être courant du développement de ses projets !

https://twitter.com/Gaiasillusion

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s