Fuck la police?

(Par Julien-Pierre Maltais)

Récemment, la célèbre matricule 728 a été acquittée des accusations portées contre elle. Ça a évidemment causé un tôlé, étant donné que monsieur-madame tout le monde a maintenant vu les vidéos la montrant frapper et poivrer des gens qui semblent tout à fait innocents.


En gros, la madame a un problème, et la madame, elle se promène (promenait, maintenant) avec un gun, une matraque et du poivre de Cayenne.

Jusque-là, je comprends la réaction de gens. C’est une pas pire dérangée, et on a vraiment pas besoin de policiers comme elle dans les rues. Je suis donc en accord avec ceux qui n’ont pas le sentiment que justice a été rendue.

Là où le poil me dresse sur les bras, c’est quand les gens, outrés de certaines actions policières ou de jugements en cours les favorisant, disent haut et fort « fuck la police à marde ». J’aimerais exagérer ici, mais combien de pages webs, de commentaires facebook et de tweets peut-on recenser avec les mots « fuck the police »? Il y a bien des gens qui, quand ils pensent à la police, songent à sortir dans les rues et à retourner toutes les voitures avec des gyrophares sur leur toit.

Mais fuck la police? Sérieusement?

Quand la vitre de ton salon se brise à 2h35 AM parce que Tony et Jim veulent venir emprunter ta belle TV écran plat, ou que ta mère est en train de se faire sacrer des taloches parce que Karine veut lui voler sa sacoche, tu dis encore « fuck la police »?

Baser un jugement sur des évènements isolés (ou plutôt isolés, espérons-le), c’est toujours risqué. On entend souvent parler de la police à cause de nos maudits téléphones intelligents. On sort notre iphone-berry de nos poches, on pèse sur « record », et paff, un autre scandale.

Ce que j’essaie de dire, c’est que la police est le corps de métier le plus souvent mis sous la loupe à cause justement du journalisme citoyen. Si un policier fait une connerie, on est presque certain que quelqu’un va mettre la vidéo sur youtube dans la journée. Imaginez si on pouvait faire la même chose avec tous les métiers?

Vous dites « fuck les professeurs » parce que certains profs aiment pogner les fesses de leurs étudiants? Vous diriez « fuck les avocats à marde » parce que maître Bertrand et maître Legault se sont fait filmer en train de faire de la poudre sur les fesses d’une prostituée? Vous diriez « pompiers à marde ! » si demain matin, on apprenait aux nouvelles que deux pompiers de la caserne 78 s’étaient fait prendre en vidéo surveillance à regarder de la porno juvénile?

Bien sûr que non!

On chiale sur la police, on crache sur elle parce qu’elle représente l’autorité et qu’elle est une cible facilement médiatisée. Le jour où on en a besoin par exemple, maudit qu’on l’aime, notre maudite police sale! Le plus anarchiste des citoyens va pleurer de joie quand l’agent Lacombe va venir lui sauver les fesses dans une ruelle sombre où, un beau soir d’octobre, un gars de gang de rue a décidé de lui dérober son portefeuille à coup de couteau. Le gars qui priait presque pour que tous ceux qui portent un badge aient une expérience de combustion spontanée il y a de ça 2 heures va remercier bébé Jésus de s’être fait secourir quand il en avait vraiment besoin.

Mais….fuck la police quand elle ne fait pas notre affaire par exemple! Maudite bande de chiens sales corrompus…

Bin oui, il y a des policiers qui ne valent pas un crachat, mais il y a aussi des arbitres de hockey, des politiciens, des concierges, des scientifiques, des entraineurs de badminton, des économistes, des animateurs de télé, des serruriers, des mécaniciens, des opérateurs de machinerie lourde, des clowns, des guides touristiques et des réparateurs de cellulaires qui sont des maudits pourris qui méritent d’échapper deux ou trois savons dans une prison fédérale.

La différence entre eux et la police, c’est que ce n’est pas eux que tu appelles quand c’est le moment de trouver le gars qui t’a frappé avec son char pendant que tu te rendais à une manifestation anticapitaliste.

 

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s