Vivre le DMCC (expérience)

Comme vous avez pu le ressentir dans ma critique de Rapides et Dangereux 6, j’adore les voitures modifiées.  Or, jusqu’à tout récemment, je ne les aimais que parce qu’elles étaient belles. Mais ma vision des choses a changé depuis que je suis avec mon copain, un maniaque de voitures modifiées japonaises et un fou de la drift. Il m’a embarquée dans son monde et je ne veux plus en sortir. J’adore! Maintenant, je ne regarde pas uniquement lelook de la voiture, mais aussi ce qu’il y a sous le capot. Il m’arrive aussi de travailler sur la voiture de mon copain, une Nissan 180SX, volant à droite s’il vous plait. Je fréquente aussi les meet et les évènements de drift, comme le Drift Mania Championnat Canadien (DMCC).

C’est quoi, la drift?

Picture
Drifter signifie simplement effectuer un dérapage contrôlé. C’est une discipline qui nous vient tout droit du Japon et dont les premières ébauches ont été vues au début des années 1980. Afin de sauver du temps lorsqu’ils roulaient sur les routes sinueuses des montagnes japonaises, certains conducteurs ont développé cette technique de conduite. Comme cette pratique apporte beaucoup d’adrénaline, d’autres conducteurs se sont mis à l’utiliser, mais de façon illégale dans les rues du Japon.

Peu à peu, des circuits se sont construits, rendant le tout plus sécuritaire et contrôlé, bien que l’activité persiste encore dans les rues. La discipline devient populaire dans plusieurs pays, mais ce n’est qu’au début des années 2000 qu’elle atteint le Canada.

DMCC

En 2005, un premier championnat est organisé : c’est le début du Drift Mania Championnat Canadien. À ce jour, il comprend cinq pistes accueillant les pilotes durant l’été : Montmagny, St-Eustache, Ste-Croix, Victoriaville et Sanair. Selon un horaire déterminé, les compétitions auront lieu sur l’un ou l’autre de ces circuits, qui ont chacun un tracé différent. Que l’évènement ait lieu de jour ou de soir, des centaines de gens se s’entassent dans les estrades pour assister à la compétition féroce ainsi que pour inhaler du pneu brulé, particularité de la drift.

Qualifications – Solo

Tout d’abord, les pilotes doivent passer par les qualifications avant de pouvoir prétendre à la compétition. Tour à tour, ils doivent affronter la piste. Ils ont deux chances  pour impressionner les juges qui leur attribuent des points selon leur performance. Comme il y a plusieurs choses à regarder en peu de temps, la tâche est partagée en trois : le juge A observe la ligne de conduite (25 points pour une ligne parfaite), le juge B observe l’angle du dérapage (25 points pour angle extrême) et le juge C se concentre sur la vitesse du pilote lors de son parcours (20 points pour le pilote atteignant la plus grande vitesse en dérapage). Les 30 points restants (10 par juge) sont pour le style global. Sur tous les pilotes présents, seuls les 16 meilleurs seront gardés pour la compétition officielle en tandem.

Compétition – Tandem

Le moment le plus excitant de la journée est la compétition en tandem! Comment cela se passe-t-il? D’après le classement des pilotes lors des qualifications, des duos seront formés : le premier contre le seizième, le deuxième contre le quinzième, etc., pour un total de 8 affrontements dans ce top 16.

Tour à tour, les pilotes prendront le rôle de la voiture de tête (leader) puis celui de la voiture de chasse (chaser). Le leader doit être capable de réussir le parcours sans erreur en plus de se sauver du chaser alors que celui-ci doit le suivre et rester le plus près de lui, le plus longtemps possible. Après les deux courses, les juges déterminent quel pilote a réussi à être le meilleurchaser. Si les juges sont incapables de déterminer qui est le gagnant, les pilotes doivent refaire leur tandem (one more time). Sinon, le gagnant retourne dans les puits pour attendre sa prochaine confrontation. Le perdant, lui, fait un « show de boucane » pour le plus grand plaisir des spectateurs : c’est la façon de tirer sa révérence dans ce sport!

Les tandems se suivent ainsi jusqu’à ce qu’il y ait un podium composé des trois meilleurs pilotes de la journée. Pour souligner leur victoire, leur sont remis un chèque, dont le montant change selon la position, et une bouteille de champagne, pour boire ou arroser les autres.

Pour plus de détails : http://www.dmccdrift.com/fr/information/critere-des-juges/

Show and Shine

En même temps que la compétition de drift a lieu une exposition de voitures modifiées. Il faut s’inscrire (et débourser) pour participer. Durant les tandems, des juges parcourent les rangées de voitures et les examinent. Ensuite, ils leur attribuent une note selon la classe à laquelle ils appartiennent. Suite au podium des pilotes du DMCC a lieu la remise des prix pour le Show and Shine: il peut y avoir jusqu’à une trentaine de trophées à remettre.

Mon opinion

Assister aux épreuves du DMCC est exaltant! Non seulement on voit les pilotes exécuter des manœuvres qui nous semblent impossibles à réaliser, mais il y a toujours quelques accidents époustouflants! On a parfois peur pour les pilotes, mais la pire blessure est celle que mange la ferraille. Même si on se trouve dans les estrades, on se sent un peu comme si on était dans la voiture : le cœur pompe un peu plus vite, on retient son souffle, on crispe les mains. Bref, on est stressé pour notre pilote favori (ou pour la belle voiture!).

J’aime bien le fait qu’il n’y a jamais de temps mort. Les épreuves sont animées et commentées par nul autre que Babu, ex pilote, ainsi que Mouton, son acolyte qui se promène sur le site en quête d’entrevues ou de renseignements.

Un petit bémol : les estrades ne sont foutrement pas confortables et il n’y a pas assez de place pour tous. Mes conseils? Trainez-vous un petit coussin ou tout autre objet pouvant sauver vos fesses de la torture. Aussi, désignez quelqu’un qui surveillera férocement comme un chien de garde vos places pendant que vous allez visiter les puits, ou seulement quand vous allez aux toilettes (chimiques). Sinon, vous aurez probablement des invités surprises à votre siège à votre retour!

Pour terminer, même si vous n’êtes pas des fanatiques de la drift, ces rendez-vous sont à ne pas manquer pour les amateurs de voitures modifiées. La parade des pilotes avant la compétition ou le Show and Shine sauront satisfaire les plus exigeants.

 

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s