Billet historique 12 : L’Antiquité (Partie 3)

(Par Ioan Sénécal)

J’aborderai dans ce billet un sujet pour le moins romantique. Vous comprendrez, à la vue de cet affreux jeu de mots, que le sujet de ma chronique historique de cette semaine sera la Rome antique! Sans blague, peu de périodes historiques ont eu autant d’impact dans la culture populaire d’autant de gens que l’Empire romain de l’Antiquité (un genre de film, le péplum, est même expressément consacré à l’univers de la Rome ancienne). Certes, j’ai déjà parlé de Cléopâtre, de César et d’Octave dans des billets antérieurs…il  reste qu’un monument historique aussi important que Rome mérite bien quelques paragraphes de plus sur Jestermind!

D’abord, voyons ce que je n’ai pas pu voir dans mes billets précédents; la fondation et l’origine de la ville qui engendrera un des empires les plus durables et les plus marquants de l’histoire humaine!

Donc, selon la légende, la ville de Rome aurait été fondée par Remus et Romulus en -753. Toujours selon la légende, Remus et Romulus auraient été abandonnés dès leur naissance, puis élevés par des LOUPS! Quoi de plus mâle!? Néanmoins, vous comprendrez que cette légende, pour des raisons assez évidentes, ne peut pas être prise en compte pour l’élaboration du véritable récit historique de la ville de Rome. En conséquence, on peut retenir que Rome a été fondée au 8e siècle avant Jésus Christ par une bande de joyeux lurons installés près du Tibre.

Pendant de nombreuses années, Rome sera dirigée par un monarque… d’où une période de l’histoire de Rome que l’on appelle la monarchie. Durant cette période, de nombreux tyrans vont se succéder et régner sur des clans familiaux. La monarchie romaine va atteindre le summum de sa déchéance avec les rois étrusques (parce qu’ils venaient de l’Étrurie, l’actuelle Toscane!). En effet, le dernier roi étrusque, Tarquin le Superbe (rien de moins) va agir en véritable despote jusqu’à ce que Junius Brutus, son neveu, décide de le renverser pour proclamer le République!

Le mot république vient de Res publica (la chose publique); ça revient donc à dire que la ville de Rome devient dès lors (en -509) une «démocratie». En effet, on ne peut pas encore parler de véritable démocratie; les sénateurs sont des membres de l’élite élus par l’élite et pour servir l’élite sur un fond de corruption et d’abus de pouvoir… ça vous fait penser à quelque chose…il reste que le Sénat romain n’accueillait pas les femmes, les étrangers, les jeunes ni les pauvres… C’est quand même pire que Stephen Harper!

Néanmoins, la République romaine verra le début de l’irrésistible expansion de Rome. D’abord, devant d’incessantes attaques de leurs voisins immédiats, Rome va tout simplement décider de casser la gueule de ceux-ci et de prendre le contrôle de tout le sud de l’Italie.

Une fois bien ancrée en Italie, Rome se lança dans une guerre célèbre contre ce qui demeure sans doute le plus farouche ennemi jamais rencontré par les armées romaines, Carthage. Dans ce qu’on appelle les Guerres puniques (fouillez moi pourquoi, on appelait les gens du nord de l’Afrique les Puns!), Rome va affronter Carthage et son célèbre chef Hannibal sur les rives de la Méditerranée. Hannibal va d’ailleurs rester célèbre pour avoir franchi le détroit de Gibraltar avec des éléphants! Je ne sais pas si vous avez déjà essayé un éléphant au Parc Safari, mais, juste le faire avancer, c’est un défi en lui-même… alors lui faire traverser la mer…

Au final toutefois, Rome va remporter la guerre contre Carthage et les citoyens romains auront tellement peur de voir cette ville ressurgir à nouveau qu’ils vont la faire raser en entier.

Du coup, Rome va acquérir un empire méditerranéen à même les restes de l’empire carthaginois. Puis, au fil des siècles, la République va s’enrichir d’une multitude de possessions autour de la Méditerranée (des trucs comme la Cilicie, l’Illyrie et autres noms vastement oubliés depuis). Finalement, au moment de l’arrivée d’Octave et du début officiel de l’Empire, Rome est déjà, sous sa forme républicaine, un des plus grands empires de toute l’histoire de l’humanité.

L’Empire permettra la centralisation des pouvoirs dans les mains de l’Empereur et l’élimination pure et simple de toute forme de démocratie. Cependant, l’aspect le plus important de la période impériale n’est probablement pas les conquêtes ou même les réalisations architecturales, mais bien l’arrivée du Christianisme. Effectivement, autour de l’an zéro, un certain Jésus fondera une secte à partir du judaïsme. Sous l’effet d’un marketing efficace (du style: dire que les pauvres peuvent aussi accéder à la salvation éternelle, miser sur l’entraide et l’amour du prochain, etc.), le Christianisme va vite se répandre et coloniser l’ensemble du monde méditerranéen. Et si, au départ, on persécute les chrétiens (dans l’arène, notamment), le Christianisme va finir par être accepté, d’abord sous Constantin le Grand en 313, puis imposé comme religion d’État vers la fin du 4e siècle avec Théodose. Ainsi, avec le droit romain, l’architecture et la langue latine, le Christianisme vient compléter le lègue de Rome à ce qui sera plus tard le Moyen âge occidental.

Et nous voilà déjà à aborder la fin de Rome. Eh oui, puisque toute bonne chose à une fin (surtout si cette bonne chose s’étend sur un territoire colossal et est défendue par une poignée de mercenaire infidèle qui doivent tenir tête à des barbares sanguinaires!), l’Empire romain d’Occident (ouais, il en existe un d’Orient, mais ce sera pour un autre billet) va tomber en 476. Après que Rome eut été mise à sac en 410 par Alaric, le roi des Wisigoths, c’est le chef barbare Odoacre qui va finalement déposer l’empereur Romulus Augustulus dans un geste de totale pitié. En effet, loin de la grandeur passée, le dernier empereur romain va diriger un restant d’empire du haut de ses 12 ans. Et si les gens de l’époque n’ont surement pas réalisé ce qui venait de se passer, ils venaient, avec la chute du dernier empereur romain, de basculer d’un coup dans le Moyen âge!

 

Antiquité carte

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s