Critique : The World’s End (film).

(Par Marc-Olivier Lalonde)

The World’s End vient compléter la trilogie des Cornetto (Three Flavours Cornetto Trilogy) initiée par Shaun of the Dead et poursuivie par Hot Fuzz. Edgar Wright, Simon Pegg et Nick Frost se réunissent à nouveau pour nous offrir une comédie toute aussi désopilante que les deux autres. À ceux qui ont aimé leurs précédentes collaborations, profitez-en puisqu’il est impossible de prédire s’ils travailleront tous les trois ensemble à nouveau!

Les Cornetto font référence à un type de crème glacée populaire offerte en Grande-Bretagne. Shaun of the Dead était représenté par la saveur de fraises. Le cornet était donc rouge, une allusion au fait que le film en est un d’horreur et que le sang coule à flot. Hot Fuzz avait un cornet aux bleuets de couleur bleue, évidemment. Cela fait référence aux policiers et aux gyrophares sur leurs voitures. La menthe et le vert représentent les extra-terrestres dans The World’s End. On n’a qu’à penser aux innombrables films dans lesquels ils ont le sang vert ou sont eux-mêmes de cette couleur.

Simon Pegg offre sa meilleure prestation jusqu’à ce jour. Il ne joue pas un personnage aimable, au contraire. Difficile de sympathiser avec Gary King puisque ce dégénéré n’a jamais réellement atteint la vie adulte. Il est persuadé que le zénith est lorsque lui et ses compagnons avaient tenté de compléter le Mille Doré (Golden Mile). Le Mille Doré est une tournée de douze bars dans sa ville natale de Newton Haven se terminant avec le World’s End.

Gary un personnage différent de Shaun et de Nicholas Angel (Hot Fuzz). Shaun était un perdant aimable sans réelle ambition. Nicholas, tout à l’opposé, représentait l’archétype du policier aussi efficace qu’un poste de police entier. Gary se situe plus près de Shaun sans toutefois posséder son charme. En fait, Gary a plusieurs défauts qui font en sorte qu’il est difficile de l’aimer. Il parle fort, croit qu’il n’a jamais tort, est alcoolique et drogué, ne réfléchit pas aux conséquences de ses gestes et ne craint pas de mentir à ses camarades. Gary est le contraste de ses amis. Il vit dans un minuscule appartement et conduit la même voiture depuis 20 ans. Eux ont des emplois bien rémunérés, ont fondé des familles et mènent une vie normale.

À travers les trois films, Pegg nous a démontré qu’il pouvait jouer plusieurs types de personnages. Dans The World’s End, Pegg utilise beaucoup plus d’émotions que par le passé. Shaun était un peu perdu et simple d’esprit. Nicholas était froid, pratiquement une machine. Gary joue presque un double rôle car il est le héros et le vilain (mis à part les extra-terrestres) de cette histoire. Si son personnage n’était pas intervenu dans le quotidien de ses amis d’enfance, ces derniers vivraient paisiblement seuls dans leur coin. En fait, aucun d’entre eux semble particulièrement ravi de le revoir.

Le personnage d’Andy Knightley (Frost) se divise en deux parties : le début et la fin du film. Initialement, on le perçoit comme quelqu’un de froid qui en veut beaucoup à Gary pour un accident survenu dans le passé. Rien à voir avec l’amitié que lui et Pegg ont dans les deux autres films. Et puis, quand les extra-terrestes font finalement leur apparition, il devient une véritable machine à tuer. Disons que les verres de bière qu’il avait dans le corps ont fait en sorte qu’il est devenu bien moins timide et réservé. Nous retrouvons donc le Nick Frost un peu plus exubérant des autres films. Il m’a le plus surpris dans la première partie car je ne croyais pas qu’il pouvait jouer son rôle de manière si efficace. C’est réellement un contraste avec ses précédents films. Fait cocasse : tout comme Nick Frost, Andy est un ancien joueur de rugby.

Les trois autres amis qui font partie du groupe sont Oliver Chamberlain (Martin Freeman), Peter Page (Eddie Marsan), et Steven Prince (Paddy Consinine). Freeman est de plus en plus connu du grand public grâce à ses rôles dans Sherlock et The Hobbit. Son Oliver est, tout comme ses camarades, réticent à l’idée de compléter le Mille Doré. Sa motivation première est surtout de revoir ses amis d’enfance. Freeman joue Oliver à la manière du docteur Watson. C’est-à-dire qu’il suit le groupe mais émet constamment des commentaires, la plupart du temps sarcastiques. Gary a couché avec sa soeur Sam (Rosamund Pike) durant le dernier Mille Doré.  Acte que Steven Prince n’a jamais pardonné à Gary puisqu’il savait que Steven était en amour avec elle à cette époque. Steven sort aujourd’hui avec une fille de vingt-six ans. Gary et lui ont toujours été en compétition l’un envers l’autre, peu importe le sujet choisi. Peter Page n’a pas énormément changé à travers les années. Il est toujours un fils à papa qui travaille encore sous ses ordres comme vendeur de voitures. Il est le membre le plus réservé du groupe mais aussi le premier à suivre Gary dans sa quête de répéter la nuit du 20 juin 1990. Je ne dirais pas que les trois hommes ne font un mauvais travail mais ils me semblent sur le pilote automatique. Rosamund Pike fait un meilleur travail qu’eux. Elle ne joue pas constamment la même note.

Devriez-vous voir ce film? Je le pense sincèrement. Les amateurs de science-fiction ainsi que ceux qui ont apprécié Hot Fuzz et Shaun of the Dead devraient y trouver leur compte. Si, au contraire, ils n’étaient pas votre tasse de thé, sachez que ce sont trois types de films différents. Si Shaun parodiait les films d’horreur et plus particulièrement le sous-genre des zombies, et si Hot Fuzz s’inspirait des innombrables films d’action, The World’s End utilise plutôt les extra-terrestres comme toile de fond. Bien que ce soit une comédie, je ne peux le recommander aux enfants puisqu’il y a de la violence et des gros mots. Pour tous les autres, allez vous dilater la rate!

 

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s