Bilan éclair du dernier E3 (actualité).

(Par Marc-Olivier Lalonde)

Avant-hier débutait la conférence annuelle du E3 (Electronic Entertainment Exposition). Bien qu’elle ait perdu de son prestige au fil des années, les géants de l’industrie du jeu vidéo en profitent toujours pour annoncer leurs jeux les plus importants. Puisque nous sommes à la fin du cycle actuel de consoles, cette année était encore plus importante. Un duel de titans entre Microsoft et Sony nous attendait. Avant de vous soumettre mes impressions, laissez-moi vous donner les faits afin que vous puissiez vous faire une idée (même si je suis persuadé que la majorité des gamers qui me lisent savent déjà quelle console ils achèteront).

Microsoft

Avant même le début de leur conférence de presse, Microsoft était déjà en mode rattrapage puisque leur dernière conférence leur a causé passablement d’ennuis. Les restrictions de type DRM (digital rights management) ainsi que l’obligation de se connecter à internet au moins une fois par jour avaient été majoritairement mal reçues. De plus, l’emphase avait été mise sur tout ce que la console pouvait faire autre que les jeux. À E3, Microsoft n’avait d’autre choix que de sortir l’artillerie lourde sous forme de franchises reconnues. Ils ont définitivement répondu à l’appel. Halo, Gears of War, Forza et Dead Rising seront de retour sous peu. Quelques nouveautés comme The Division, Ryse et Titanfall on fait leur apparition. Killer Instinct effectue un retour attendu (sauf que c’est l’équipe derrière Battleship et Green Lantern…). En fait, voici la liste complète des jeux à venir pour la Xbox One.

Sony

Beaucoup de mystère entourait toujours la Playstation 4 avant sa conférence. De quoi aura-t-elle l’air? Où se situe Sony quant au DRM? Allait-elle être au même prix que la Xbox One? Les amateurs attendaient avec excitation, mais aussi avec une certaine crainte que la PS4 imite la Xbox One en ce qui concerne les restrictions. Ce ne fut pas le cas, loin de là! Pas de DRM, 100$ de moins et aucune connexion internet nécessaire. La foule a explosé! Qu’en est-il des jeux? Final Fantasy Versus XIII est devenu Final Fantasy XV, Kingdom Hearts 3 a été annoncé (même s’il n’est pas exclusif), Assassin’s Creed 4 : Black Flag et Watch Dogs ont eu beaucoup de temps d’antenne. Mad Max, Destiny et Infamous ont été dévoilés. La liste de jeux à venir.

Nintendo

Nintendo a décidé de ne pas faire partie du cirque médiatique que sont des conférences publiques. C’est pourquoi la compagnie a choisi son propre système de diffusion en flux continu appelé Nintendo Direct. Les deux consoles de Nintendo, la Wii U ainsi que la 3DS, sont déjà accessibles au public. Les ventes de la Wii U étant en deçà des attentes depuis sa sortie, Nintendo devait trouver le moyen de reprendre du poil de la bête. Ils ont annoncé Super Mario 3D World, Donkey Kong Country : Tropical Freeze, Mario Kart 8 et Super Smash Bros. entre autre. Nintendo a fait exactement ce qu’il fallait pour vendre sa console particulière. J’ai maintenant une raison valable de l’acheter. Pas de grande surprise ici cependant. Ça sent quelque peu le réchauffé. Les amateurs prendront-ils la même décision que moi? Espérons-le. Les jeux (incluant ceux à la 3DS).

Avant la conférence de Microsoft le mois passé, je n’étais pas encore branché quant à quelle console j’allais me procurer (je vais éventuellement toutes les acheter, mais l’ordre dans lequel je devais le faire n’était pas final). Suite aux nombreuses et sévères restrictions que Microsoft allait imposer aux jeux usagés, ma décision était pratiquement déjà prise. Je ne regardais pas Sony avec des lunettes roses à ce moment-là non plus puisque nous en savions très peu sur la position qu’allait prendre la PS4 par rapport à ce sujet épineux. En ce qui concerne Nintendo, il ne fait aucun doute non plus que je vais l’acheter, mais je ne sais pas encore quand. Jusqu’ici, comme avec ma Playstation Vita, peu de jeux vraiment intéressants avaient été annoncés à la Wii U. Je dois être honnête, la conférence de Microsoft était exactement ce que la console avait besoin afin de rallier ses admirateurs potentiellement tentés d’acheter une PS4. Microsoft veut que sa console réponde à tous vos besoins multimédias. La Xbox One porte son nom pour cette raison. Les jeux ne seront qu’une facette parmi d’autres. Ce n’est pas un problème en soi. J’avais confiance qu’ils rectifieraient le tir. Du moins en partie. Pour être honnête, le mal était fait. Le DRM a provoqué une vague de mécontentement parmi les joueurs les plus dévoués. Avant la conférence de Sony, Microsoft pouvait toujours espérer sortir d’E3 sans trop d’égratignures. Après que Sony eut annoncé que la PS4 n’aurait pas de DRM, ne nécessiterait pas de se connecter au moins une fois par jour et qu’elle se vendrait 100$ de moins que la Xbox One, la foule était conquise et la bataille immédiate gagnée. Je n’irais pas jusqu’à affirmer que la guerre l’est aussi cependant. Ce serait sous-estimer Microsoft. Bien qu’elle ait prouvé hier que les jeux occupaient toujours une place importante parmi ses projets futurs, il en faudra plus pour récupérer ses (in)fidèles perdus aux mains de son plus grand compétiteur. Si je ne semble pas mentionner énormément Nintendo, c’est que leur console ne vise pas le même public que les deux autres géants. Nintendo vise principalement les familles et les amateurs purs et durs de Mario, Zelda, etc. Les joueurs préférant les Call of Duty et autres Madden devront aller voir ailleurs pour bénéficier de l’expérience la plus complète. Avec sa Xbox One, Microsoft veut que tout le monde achète sa console, familles et joueurs hardcores y compris. La PS4 jette son dévolu sur les joueurs hardcores quant à elle. Elle n’a pas hésité un instant en affirmant haut et fort que leur console s’adressait principalement aux grands amateurs. La liberté qu’auront les compagnies indépendantes de soumettre leur jeu à travers PlayStation Network en est une preuve éloquente. Une autre? Pas d’emphase sur la télévision, Skype et autres fonctionnalités comme la Kinect.

En toute objectivité, comparons les deux consoles. Elles sont de puissance similaire même si la PS4 l’est légèrement plus. Les exclusivités s’annulent pratiquement. Le lookdes consoles n’est pas si différent non plus. La manette de la Xbox One est presque identique à la celle de la 360. Celle de la PS4 est semblable à la PS3, mais une surface tactile a été ajoutée. Afin de jouer en ligne avec une Xbox One, les joueurs doivent débourser 60$ par année avec Xbox Live. Pour la PS4, c’est un peu plus compliqué. L’accès à tous les services en ligne est gratuit hormis les jeux multijoueurs (un peu comme Xbox Live Silver). Ceux qui voudront jouer avec leurs amis devront être abonnés à Playstation Plus pratiquement au même prix que pour la Xbox Live Gold. Jusqu’à maintenant, il n’y a pas de différence assez majeure hormis les jeux pour choisir une console ou l’autre. Là où le bât blesse pour Microsoft concerne le DRM et l’obligation de se connecter une fois par jour. Sans oublier les 100$ de moins à débourser pour acheter la console de Sony. Ces trois derniers arguments ne font pas que pencher la balance en faveur de la PS4, il la propulse! Sony a définitivement porté un coup à la mâchoire de Microsoft. Il reste encore plusieurs mois avant la sortie des deux consoles. Microsoft devra lécher ses plaies et aura besoin de trouver une manière de réparer les pots cassés. Reviendront-ils sur quelques-unes de leurs décisions impopulaires? C’est toujours possible. En ce qui concerne le prix, ils peuvent toujours ajouter d’autres éléments au lancement de la Xbox One afin d’amortir le coup. Un an gratuit de Xbox live Gold? Pourquoi pas. Sony doit tout simplement poursuivre dans la même direction s’il souhaite continuer de surfer sur sa vague d’optimisme et de popularité. Nintendo? Qu’ils sortent des bons jeux bientôt! C’est tout ce qui manque à la Wii U. Pourquoi acheter une console si nous ne pouvons pas jouer à des jeux potables? Moi? Mon premier achat sera assurément une PS4 à ce stade-ci. Les autres suivront éventuellement.

 

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s