Critique : Paparazzi – la mode fait son cinéma (défilé)

(Par Jérémie Bernard)

C’est dans une ambiance professionnelle et enjouée que la promotion 2014 du programme d’ergothérapie de l’Université de Montréal a accueilli une salle comble pour deux représentations de son audacieux défilé de mode inspiré du cinéma d’hier à aujourd’hui. Décidément, les jeunes hommes et demoiselles de ce programme ont su s’impliquer par leurs talents de mannequins imprégnés de leurs personnalités explosives.

Ces deux défilés de mode furent mis sur pied par un comité organisationnel n’ayant pas peur des défis afin d’amasser des fonds pour la future soirée de graduation universitaire de ces étudiants (e)s. Le théâtre Corona fit office de salle parfaite pour combler les désirs de grandeur des organisateurs. Des concours, des jeux et des prix ponctuaient la soirée, rendant ce défilé déjà très varié interactif pour son public en délire.

Plusieurs boutiques étaient présentes sur la scène ce soir-là, dont la plupart entièrement québécoises. Avec l’ajout de quelques commanditaires clés comme Desjardins, le Centre de réadaptation Rosemont et Novaderm, tout était en place pour offrir au public un défilé de qualité et jamais trop sérieux, le plaisir étant de la partie du début à la fin de cette soirée alliant créativité et générosité.

Par le biais d’un projecteur, chaque époque cinématographique était brièvement présentée par une scène importante en étant issue jusqu’à ce que le tout se transforme en logo de la boutique pour laquelle c’était le tour de défiler, le tout sur une musique toujours très rythmée. Chaque tableau proposait beaucoup de détails, de passion et de vêtements en lien avec l’époque introduite. Ce dut être tout un travail de chorégraphie pour tout agencer ces mannequins d’un soir avec un horaire parascolaire!

Entre certains tableaux, des jeux étaient proposés au public, faisant alors appel à toute la spontanéité des deux animatrices et à la nonchalance parfaite du fantôme de l’opéra, donateur officiel de tous les prix gagnés. L’alternance défilé/jeu était en soi une idée de génie, rappelant à tous qu’ils se trouvaient dans une soirée-bénéfice tout en les divertissant et permettant aux moments mode de se faire désirer.

Pour moi, les deux représentations furent très réussies pour une soirée haute en divertissement visuel, auditif et en rires francs! Bravo à tout le monde ayant participé à ce projet des plus extravaguant, le résultat final ayant brillé par sa fraîcheur et je le répète, un professionnalisme pouvant faire envier n’importe quel grand défilé de renom!

Je souhaite une belle continuité dans le parcours de ces étudiants et étudiantes n’ayant pas peur de se montrer, de défiler et de partager leur sourire et leur amour de la vie sincère et acharné.

 

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s