Critique : Astérix et Obélix au service de sa majesté (film)

(Par Martin Gioffre)

C’est en 50 avant Jules César (si si) que Jules (permettez que je l’appelle par son petit nom) décide d’agrandir son empire en s’attaquant à la grande Britannia et sa reine. Le dernier village qui résiste toujours à l’envahisseur, Londinium, envoie alors Jolitorax, cousin d’Astérix le Gaulois, quérir ce dernier en Armorique pour aider son peuple à vaincre les Romains. Il est bien connu que les irréductibles Gaulois arrivent à tenir tête à l’Empire romain depuis toujours grâce à leur « magique potion » (lire avec un léger accent anglais).

Astérix et Obélix au Service de Sa Majesté ne fera pas  exception parmi les 3 autres films déjà réalisés. Il intègre toujours le même genre de clins d’œil et d’humour bien appréciés des spectateurs. Cette fois-ci on a droit à une brochette variée d’œuvres, qui pars d’aussi loin qu’ « Orange Mécanique » et « Star Wars » (Astérix, je suis ton père !) et se termine aussi près de nous que le sont « Shrek », « 300 » et « Pirates des Caraïbes ». C’est toujours sur des scènes inattendues et improbables que s’imposent ces clins d’œil qui feront rire les cinéphiles!

Cette quatrième adaptation cinématographique des œuvres d’Uderzo et Goscinny regroupe deux bandes dessinées, soient « Astérix et les Normands » ainsi qu’ « Astérix chez les bretons », et la fusion des deux BD est réussie.  On a l’occasion d’y voir de nombreux stéréotypes d’Anglais et de Français, et même un de ces barbares de Normands devenir un parfait gentilhomme aux manières raffinées.

Ce dernier opus rachète le fiasco que fut « Astérix et Obélix aux Jeux Olympiques » en le surpassant nettement en terme de qualité, d’humour et d’acclamation de la critique. Toutefois, il n’atteint pas le niveau de Mission Cléopâtre. Celui-ci avait plu par sa légèreté, sa fidélité et le jeu de ses acteurs. Ah. En parlant des acteurs… Astérix est joué par trois acteurs différents depuis le premier film, et il est joué dans ce film-ci par le même acteur qui jouait le scribe de Numérobis dans Mission Cléopâtre. La constance des acteurs est quelque chose d’important à mes yeux et le seul qui semble revenir à chaque fois est Gérard Depardieu dans le rôle d’Obélix.

On sent aussi qu’Astérix et Obélix paraissent plus petits parmi tous les personnages forts de Britannia et font des actions moins marquées dans le film. Ce dernier comporte aussi quelques longueurs (petites, les longueurs) mais se laisse très bien regarder lorsqu’on est accompagné. Les péripéties amoureuses de notre duo légendaire vous feront  sourire en coin tellement ils sont maladroits ! Plaisir garanti pour toute la famille.

 

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s