Critique : Argo (film)

(Par Martin Gioffre)

Argo ramène un lot de critique et de gronde avec lui. Un océan de merde et de controverse. En effet, au tout début du film, on peut voir la mention « basé sur des faits réels » alors qu’il aurait plutôt fallu écrire « inspiré de faits réels » (c’est bien comme cela, Geneviève ?). Bon. Il faut dire que la frontière est mince entre les deux énoncés et je crois sincèrement qu’il faut savoir faire la juste part des choses. Dès l’entrée de jeu, il me semble que l’on voit clairement que la révolte quasi instantanée en Iran est causée par les actions des États-Unis au travers de vidéos et d’images d’époque, bien réelles (et pixellisées, mais quelle horreur !). Il n’y a aucun doute là-dessus : les Américains se sont mis dans la merde eux-mêmes, et ils ont morflé sévère. Surtout les petits gars de l’ambassade. Six d’entre eux ont réussi à s’enfuir, et on doit aller les sauver. En faisant un film. Si si.

C’est donc l’histoire d’une bande de « Canadiens » qui vont faire un film en Iran. Pour capturer de beaux décors et de belles prises de vues. Mais vous vous en doutez, ils viennent plutôt pour ramener leurs petits copains au bercail. Et pour cela, ils mettent en scène le tournage d’un « blockbuster canadien » et c’est cette couverture qui doit leur permettre de sauver les rescapés de l’attaque de l’ambassade états-unienne.

La vraie histoire a été déclassifiée récemment, elle s’est produite en 1979 durant ce qui fut appelé la crise des otages en Iran. Bien sûr, le film est américain. Le public cible est américain. La victoire et la gloire devaient donc être américaines. C’est logique, on ne mord pas la main qui nous nourrit. C’est d’ailleurs une recette qui a porté fruit : le film a gagné un Oscar tout doré. Mais il n’en demeure pas moins qu’on a été explicite au tout début du film : c’est de notre faute si ça a mal tourné et qu’on doit maintenant ramasser les pots cassés.

Le film est entraînant, il y a parfois quelques longueurs, la musique sait se faire oublier. L’histoire en elle-même est intéressante, mais elle n’est pas digne d’un oscar à mes yeux. Loin de là, même. C’est presque à en croire qu’aucun film intéressant n’est sorti à l’écran en 2012 alors que ce fut une très bonne année ! Bref, le film se regarde bien, vaut la peine d’être vu, mais ne vous attendez pas à être impressionné simplement à cause de la mention « gagnant d’un oscar » sur la boîte.

 

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s