Si proche… d’aider

(Par Mimi)

«  À quoi vous pensez?! C’est certain qu’il m’a demandé de l’aide! J’ai toujours accepté de sécher les larmes de mes amis… Mais cette fois-ci, ce n’était pas des larmes qui coulaient…en fait oui, mais c’était plus que ça. Et les sanglots qui venaient avec…étaient des couteaux tranchants.

Le mal était très très profond à l’intérieur de lui. Mon cœur s’est brisé la première fois que je l’ai entendu sangloter. Tous les soirs, je revenais de l’école et je le regardais, sans jamais dire un mot. Le garçon que je regardais n’était pas celui que je connaissais.  Ses lamentations, que je n’arrivais plus à supporter, étaient devenues sa seule façon de communiquer avec moi. Ça a duré des semaines, peut-être même quelques mois, je n’en suis plus certaine mais je vous jure que je n’exagère pas! Je vous le jure encore, tous les soirs, c’était moi et lui assis un en face de l’autre. Je n’arrive toujours pas à comprendre comment j’ai fait pour passer ma première année à l’université. Vous savez, je n’aime pas manquer des cours…alors je dormais durant ceux-ci.

Je sais que c’est dur à croire… parfois c’était moi qui le suppliais! Je lui disais d’aller dormir et que demain ça irait probablement mieux. Tout ça parce que je sentais mon cœur palpiter de fatigue. J’ai perdu vraiment beaucoup de temps d’étude… Mais c’était la moindre des choses, vous pensez. Seulement, après quelques soirs de larmes, je lui ai conseillé d’aller voir une psychologue ou une psychiatre. Il ne voyait pas que j’étais rendue sa psychologue à lui….qui n’avait malheureusement aucune formation. Par magie, on va se le dire, il a fini par accepter.

Il est allé en voir une… une ‘’professionnelle des malades mentales’’. Vous ne devinerez jamais ce qu’il a fait! Il lui a apporté des muffins!! Il a toujours été attachant…alors, elle l’a écouté parler pendant quelques séances de thérapie et lui a donné congé. Elle ne savait pas ce que je devais vivre tous les soirs. J’ai même essayé de prendre contact avec elle et elle m’a répondu en insistant sur le fait qu’elle lui avait donné congé.  Je sais que parfois les personnes proches ont de la misère à voir les signes, mais…  merde! Je voyais tellement les signes que je ne voyais plus dans quelle vie j’étais moi-même tombée! »

« Je suis même arrivée à un point que je n’aurais jamais imaginé auparavant. À un certain moment, je suis devenue insensible. Il me regardait, me suppliait de faire quelque chose. Même ses sanglots de terreur n’arrivaient pas à franchir le mur qui s’était érigé entre lui et moi. Je le regardais comme on regarde un film. Si je me souviens bien, c’est durant cette soirée là qu’il a commencé à me faire des menaces avec un couteau de cuisine. C’en était assez pour moi, je suis partie en claquant la porte. Si vous saviez comment je regrette d’être partie cette journée-là. En fait, je regrette maintenant, mais à ce moment, je ne pouvais faire autrement que de partir. Je suis allée dans un café, pas très loin, retrouver une amie qui m’écoutait. Elle m’a confisqué mon cellulaire pour éviter d’être à l’envers par les 72…73…74 appels entrants. J’ai fini par me calmer. Une chance qu’elle était là pour me changer les idées. »

« Quand je suis revenue chez moi, j’avais un dilemme en tête en tournant la clé de ma serrure de maison : Le pire allait être la douleur qu’il s’est infligée avec le couteau de la cuisine ou le temps que je devrai passer à nettoyer le plancher?… Je vous l’ai dit, j’étais devenue insensible, impénétrable. Je le savais qu’il n’allait pas bien, je l’ai su dès le premier instant. Personne n’a voulu me croire. »

« Cette soirée-là, je me suis demandé si j’étais devenue folle. Vous savez ce qu’ils disent : ceux qui se ressemblent s’assemblent. »

« Mais vous savez, le plus dur c’est de se faire dire que s’il avait été rencontré par un seul professionnel… ça n’aurait pas fini comme ça… »

Archive (04/06/2013)

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s