Billet historique 5 : L’histoire du Japon (de la création de l’univers à aujourd’hui)

(Par Ioan Sénécal)

Le parcours scolaire de la plupart d’entre nous nous amène à explorer l’histoire de la civilisation occidentale en surface. En fait, ceux qui n’ont fait de l’Histoire qu’au secondaire ont surtout étudié l’histoire du Québec et du Canada (ceux qui l’ont fait sous la réforme l’ont même fait deux fois plutôt qu’une, mais je ne m’embarquerai pas sur ce sujet!). Cependant, même si certains ont tendance à l’oublier, l’Histoire ne se limite pas qu’à la seule histoire de l’Occident. C’est pourquoi j’ai décidé de vous parler dans ce billet de l’histoire d’un pays non occidental! Certes, j’aurais pu choisir d’aborder l’histoire de l’Azerbaïdjan, mais sans rien enlever au potentiel ludique de celle-ci, j’ai décidé d’y aller pour quelque chose d’un petit peu plus épique: l’Histoire du Japon!

En fait, deux des propositions recueillies traitaient d’un thème japonais (le prince Shotoku et la période Sengoku). Cependant, je me suis dit que ce serait encore plus plaisant de couvrir l’ensemble de l’histoire japonaise… et puis, me connaissant, j’aurais surement dérivé d’un sujet à l’autre pour finalement me retrouver à parler de tout et de rien quand même au bout du compte!

Mais avant d’aller plus loin, je faire une mise au point sur un concept particulier: la périodisation de l’Histoire.

La périodisation de l’Histoire, c’est simplement la manie qu’ont les historiens à diviser l’Histoire en périodes relativement homogènes dans le but d’organiser leur étude. À titre d’exemple, l’histoire occidentale est divisée entre l’Antiquité (environ -3000 à 476), le Moyen âge (476-1492), l’Époque moderne (1492-1789) et finalement l’Époque contemporaine (1789-…). Certes, ces divisions sont assez arbitraires (les gens n’ont pas cessé de manger des raisins couchés dans un stibadium pour vivre dans des châteaux le soir du 31 décembre 476…), mais elles aident à avoir une bonne compréhension de l’évolution des différentes tendances… En fait, la raison principale pour laquelle je vous parle de tout cela est que les divisions historiques que je viens de vous présenter son complètement inutile pour l’histoire du Japon!!! Sans blague, toute personne qui désire se familiariser avec l’histoire du Japon doit connaître le découpage traditionnel qui structure celle-ci…

Ce billet sera  donc organisé de façon à suivre les époques de l’histoire japonaise (un paragraphe=une époque… genre… je devrais peut-être me questionner sur ma capacité à écrire dans la mesure où je dois accompagner mes billets d’un livret d’instruction IKEA….)

La première période de l’histoire du Japon n’est pas l’Antiquité! Eh non, les Japonais ne possèdent pas de petits magasins tout à fait charmants dans lesquels on peut acheter des vieilleries qui ne fonctionnent plus et dont le sort ultime sera inévitablement de servir de table de chevet… La première période historique japonaise est la période Jomon (qui digivolve en Metal Jomon…). Cette première période n’est pas, contrairement à l’Antiquité occidentale, marquée par l’apparition de l’écriture. Eh non, les Japonais n’ont pas inventé d’écriture. En fait, l’ensemble de la période Jomon est marqué par un élément prépondérant: l’invention de la poterie! En effet, les Japonais ont de tout temps aimé mettre les trucs dans des pots (ce qui permettrait d’expliquer le fait que Link trouve toujours des objets dans les pots qu’il casse…). Du coup, ils ont inventé la poterie il y a environ 15 000 ans. C’est-à-dire un peu après la naissance d’Élizabeth II! Après avoir inventé la poterie, les futurs japonais (ouais, on ne peut pas vraiment encore les appeler Japonais, mais c’est une longue histoire et je sais déjà que ce billet risque de donner des ampoules de doigts tellement il nécessitera de roulage de roulette de souris) vont vouloir trouver un truc à mettre dans leurs pots. Ils vont donc inventer la culture du riz! C’est sur cela que se termine la période Jomon (aussi reconnu comme l’âge mythique durant lequel les Japonais pouvaient encore faire pousser une barbe).

Le second âge japonais est celui du Yayoi (basé sur le cri qu’on lance lorsqu’on se cogne le gros orteil sur une poterie épaisse). Encore ici, l’époque est caractérisée par l’invention d’un type de poterie vraiment spécial (…. not). Du coup, je saute le Yayoi pour me rendre directement à la période Yamato!

Ahh la période Yamato (encore une plogue pour les fans de Starcraft :  CLIQUEZ ICI) Cette période est surtout marquée par la mise en place d’une structure sociale et par l’importation du thé (oh.. y’a aussi l’écriture et le bouddhisme… en passant). En fait, cette période est surtout caractérisée par l’avènement d’un personnage central de l’histoire du Japon: le prince Shotoku! Grand réformateur, Shotoku va imposer le bouddhisme à la cour royale japonaise et va utiliser en premier le nom Nihon pour désigner le Japon, et ce, malgré le fait qu’il n’a probablement pas existé (ouais, les Japonais ont se genre de tendance parfois…).

Ensuite vient la période Heian qui est considérée comme la période classique de l’Histoire du Japon. En fait, on sait surtout que les membres de la cour impériale étaient assis dans une grande salle et buvaient du thé habillés dans des costumes propres pendant que le reste du pays cultivait le riz à la sueur de son front (ok… je caricature, mais c’est mon interprétation de la chose…).

*Et enfin, le point culminant de tout cet exercice (l’astérisque sert aux gens qui voudront sauter directement à cette partie sans se taper le reste…), la période féodale japonaise. En gros, durant plusieurs siècles, les Japonais vont instaurer un régime féodal de type vassal-suzerain (un peu comme les Européens… «j’te donne une terre et tu m’donnes ton allégeance…»). Surtout, ils vont mettre au point le Bushido (la voix du guerrier), c’est-à-dire le code de conduite qui vient régir la vie des Samouraïs. Les Samouraïs devaient respecter l’entente qui les liait à leur suzerain et vivre et combattre dans l’honneur. Le cas échéant, ils devaient trouver la mort dans une cérémonie que l’on appelle Seppuku (que l’on connait davantage sous le nom d’Hara-kiri). Les Samouraïs vont connaître un certain âge d’or durant la période du Sengoku (âge des provinces en guerre), une guerre civile qui va toucher le Japon du 15e au 17e siècle environ et qui se terminera par une domination du Shogun (général) Tokugawa Leyasu sur ses concurrents et sur l’empereur (dont l’influence ne dépassera pas sa chambre à coucher).

Tokugawa va mettre en place l’ère Edo (d’après la nouvelle capitale, Edo, qui deviendra plus tard Tokyo) et va centraliser l’État et l’amener à se refermer sur lui-même (ce qu’on appelle le Sakoku, le pays fermé ou enchaîné) des suites du contact avec les puissances européennes.

Finalement, l’histoire du Japon va prendre un tournant majeur avec la restauration impériale en 1868 et le début de l’ère Meiji. Le Japon va alors se moderniser rapidement et se militariser afin de lutter à armes égales avec les puissances occidentales. Ultimement, cela va culminer avec la participation japonaise aux côtés des forces de l’axe et l’utilisation de la bombe atomique sur Hiroshima et Nagasaki. À la suite de cela, le Japon sera placé sous tutelle américaine et développera considérablement son économie si bien qu’aujourd’hui, il est très probable que vous possédiez un Nintendo, conduisiez une Honda et mangiez des sushis à l’occasion.

Du reste, vous comprendrez que l’histoire du Japon est extrêmement riche et complexe et que même un billet fleuve comme celui-ci ne peut pas rendre grâce aux nombreux thèmes qui la composent. J’espère quand même vous avoir intéressé à l’histoire de ce pays fascinant. Pour la fin, je vous réserve un fantastique vidéo de pop japonaise qui va donnera certainement le goût de vous plonger à fond dans la culture du Japon!

Archive

Votre opinion?

Entrer les renseignements ci-dessous ou cliquer sur une icône pour ouvrir une session :

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s